La Réincarnation et la Resurrection

A150122FlashRose-CroixReincarnationLa loi de Renaissance (Réincarnation) n'a pas été enseignée publiquement dans le monde occidental depuis de nombreux siècles. Ceci afin que l'homme concentre ses efforts, pendant plusieurs vies, au développement du monde matériel et qu'il apprenne ainsi des leçons qui ne peuvent lui être enseignées que dans ce monde concret.

L'usage du vin lui a fait également oublier l'existence des Mondes spirituels. Et le Christ a ratifié cet usage en assistant aux "Noces de Cana". Ceci pour la multitude.

Mais les Evangiles sont en réalité des manuels d'initiation (de quatre écoles initiatiques des premiers temps du christianisme). Leur enseignement véritable est bien plus profond que celui qui résulte d'une lecture littérale.

Les "Noces de Cana", première manifestation du Christ dans l'Evangile de Saint Jean, symbolisent le "mariage mystique" entre la Personnalité et l'Esprit. Elles annoncent aussi la fin de l'Ere du vin, car, au cours de ces Noces, celui-ci vient à manquer et les convives boivent alors un "vin nouveau" préparé par le Christ. Ils absorbent ainsi l'Esprit Christique de vie qui remplace désormais l'Esprit mortel de l'alcool.

Un ouvrage initiatique ne peut évidemment pas ignorer la loi fondamentale des renaissances successives et même ceux qui n'ont pas la clé des Evangiles peuvent remarquer qu'on y trouve à certains endroits des allusions à cette loi.

Au début de son Evangile, Saint Luc nous dit en parlant de la venue de Jean-Baptiste « qu'il précédera le Seigneur (le Christ) avec l'Esprit et la puissance d'Elie ». Si Jean-Baptiste a l'Esprit d'Elie (et aussi sa puissance) c'est bien qu'il est Elie dans un nouveau corps physique.

Il faut également remarquer que les réincarnations successives dans un corps physique mortel ne sont pas le sujet des Evangiles. Bien au contraire, le Christ est venu mettre fin à ce système en nous annonçant la « Bonne Nouvelle » de la vie éternelle et en nous aidant à construire le corps éthérique immortel dans lequel il est apparu lors de la résurrection.

Le Christ n'est pas venu nous montrer ce que nous ne pouvons pas faire : « Celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes ». (Jean 14-12).

 Texte inspiré de l'Enseignement rosicrucien
 légué à Max Heindel par les Frères Aînés de la Rose-Croix.