Le Symbolisme du Caducée

CosmIllustration26SymbolismeDuCaduceeIllustration n°26 de la Cosmogonie des Rose-Croix

Les noms des Périodes n’ont rien de commun avec les planètes physiques, mais se rapportent aux incarnations passées, présentes et futures de la Terre ; car, appliquant de nouveau l’axiome d’Hermès : « En bas comme en haut », le macrocosme doit avoir ses incarnations, tout comme le microcosme, l’homme.

 La science occulte enseigne qu’il y a 777 incarnations, mais cela ne veut pas dire que la Terre doive passer par 777 métamorphoses. Cela signifie que la vie en évolution fait :

  • 7 Révolutions autour des
  • 7 Globes des
  • 7 Périodes Mondiales.

CosmIllustration26SymbolismeDuCaducee

Ce pèlerinage de l’Involution et de l’Evolution, y compris le « chemin de traverse » de l’Initiation, est résumé par le Caducée ou « Sceptre de Mercure » (voir illustration 26), ainsi nommé parce que ce symbole occulte indique le Sentier de l’Initiation, lequel n’a été ouvert à l’homme que depuis le début de la moitié Mercurienne de la Période Terrestre. Auparavant, les Lémuriens et les Atlantéens avaient reçu quelques-unes des initiations inférieures, mais pas les quatre Grandes Initiations.

Le serpent noir de l’illustration 26 indique le chemin sinueux et cyclique de l’Involution, qui comprend la Période de Saturne, les Périodes du Soleil et de la Lune et la moitié Martienne de la Période Terrestre. Pendant ces Périodes, la vie en évolution construisait ses véhicules et n’était pas complètement éveillée, ni clairement consciente du monde extérieur avant la dernière partie de l’Epoque Atlantéenne.

Le serpent blanc représente le chemin que la race humaine suivra pendant la phase Mercurienne de la Période de la Terre et pendant les Périodes de Jupiter, de Vénus et de Vulcain ; au cours de ce pèlerinage, la conscience de l’homme se transmuera en celle d’une Intelligence Créatrice omnisciente.

Le chemin sinueux est suivi par la grande majorité des hommes, mais le « Sceptre de Mercure », autour duquel les serpents sont entrelacés, représente le Sentier « étroit » et « direct », le chemin de l’Initiation qui permet à ceux qui le suivent d’accomplir en quelques courtes vies ce qui demanderait des millions d’années à la majorité des hommes.

Texte et représentation tirés de la Cosmogonie, livre de référence de l'enseignement rosicrucien légué à Max Heindel par les Frères Aînés de la Rose-Croix.