Le Soleil de Pâques

A150121FlashRose-CroixPaquesDans le Soleil de Pâques qui, à l’Equinoxe du Printemps, commence à monter dans l’hémisphère septentrional après avoir donné sa vie à la Terre, nous saluons le symbole cosmique de la Résurrection.

Une infusion de vie divine apportée par le Christ cosmique à l'équinoxe d’automne est parvenue à une naissance mystique à Noël.

La magie de sa fécondation s'est accomplie pendant les mois écoulés entre le dernier automne et le temps présent de Pâque.

Elle est maintenant libérée de la croix de la matière pour monter de nouveau vers le trône du Père, laissant la terre revêtue de la gloire verdoyante du printemps et prête aux activités physiques de la saison d’été.

 "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas"

Les développements qui s’accomplissent dans la terre sur une grande échelle se reproduisent en petit chez l'homme. Tous, nous avons été imprégnés des vibrations spirituelles qui prédominent bien plus en hiver qu'en été où prévalent les conditions plus matérielles de cette saison. A l'automne, nous est venue une nouvelle incitation vers la vie supérieure, qui a atteint son point culminant à la nuit de Noël. L'enchantement s’en est révélé à nous à des degrés différents, selon la manière dont nous avons profité des opportunités qui se sont présentées.

Le symbole du soleil de Pâques nous rappelle que nous ne sommes que des étrangers, des pèlerins sur terre ; qu’en tant qu'esprits, notre véritable patrie est le Royaume des Cieux ; que pour atteindre ce Royaume nous devons nous efforcer d’apprendre les leçons de cette vie aussitôt que possible, afin de hâter le jour où nous seront libérés de l’esclavage de la matière et où nous pourrons crier triomphalement comme le Christ :

 "Tout est consommé !"

 Texte inspiré des enseignements rosicruciens
légués à Max Heindel par les Frères Aînés de la Rose-Croix.