1. Jean du Périgord
  2. Forum
  3. lundi 18 juin 2018
  4.  S'abonner via e-mail
Bonjour,

Les étudiants et candidats ont très peu d'informations sur le temple éthérique ; celui-ci se trouve en ex-Tchécoslovaquie dans la ville de Karlo Vivary ! Tous les Frères ont un corps matériel ; ils vivent dans une maison (en Allemagne) qui paraît être la demeure de gens aisés, mais sans ostentation. Ils occupent des postes élevés dans leur communauté, mais ces positions ne servent qu'à justifier leur présence. Ils évitent ainsi les questions et les suppositions sur ce qu'ils sont ou sur ce qu'ils font. En dehors de leur maison, à travers elle, il y a ce que l'on pourrait appeler le Temple. Il est éthérique et diffère de nos constructions ordinaires. De telles structures entourent les églises et autres bâtiments où les gens sont très spirituels, et leurs couleurs sont naturellement très différentes. Le Temple Rosicrucien est grandiose et ne peut être comparé à rien d'autre; il imprègne tellement de spiritualité la maison dans laquelle vivent les Frères Aînés, que la plupart des gens ne s'y sentiraient pas à l'aise.
Réponse acceptée Pending Moderation
Merci Jean pour ce post.
Je me permets d'apporter quelques compléments.
Le Temple R.C. est effectivement situé près de la station thermale de Karlovy Vary, (anciennement : Karlsbad), dans l'actuelle République Tchèque (à 355 km de Berlin et à 53 km au Sud des Erzgebirge ou monts métallifères comprenant de nombreux gisements de minerais : argent, étain, cobalt, nickel, mercure et fer) disséminés dans son sous-sol. Sommet à 1244 m).
Il est à noter qu'il existe également une ville appelée Karlsbad, en Allemagne, située dans le Bade-Wurtemberg, à 450 km au sud-ouest de Karlovy-Vary.

Petite (ou forte) coïncidence : il existe une ville également appelée Carlsbad qui est située à 5,4 km au sud d'Oceanside, où se situe le temple du Rosicrucian Fellowship.

Au XIXème siècle, Karlovy Vary appartenait à l'Empire Autro-Hongrois mais la majorité de la population de cette ville était allemande.
Etant donné l'attractivité de cette station thermale, à la fin du XIXème siècle, des lignes de chemins de fer l'ont reliée aux principales villes allemandes et également à Prague (et à Vienne).
A la fin du XIXème siècle, on estime à 26 000 le nombre de curistes qui la fréquentaient.
Goëthe, Schiller, Beethoven, Chopin, Paganini se sont rendus dans cette station. Plus tard, Clémenceau s'y rendra plusieurs années de suite.
En 1938, elle fut annexée par le 3ème Reich (territoires des Sudètes) et en 1945, elle passa sous la domination de l'U.R.S.S.

Dans "Memoirs about Max Heindel and The Rosicrucian Fellowship" écrit en 1941 par Mrs Augusta Foss Heindel (1861-1949) et comprenant 40 pages, on peut lire :

"Quand il (Max Heindel) parvint au Temple de la Rose-Croix, on le lui avait indiqué, il fut particulièrement surpris, car dans son idée, il s'était représenté cet édifice comme une belle et imposante construction, et il en était tout autrement. Il fut introduit dans ce qui était apparemment la modeste mais spacieuse demeure d'un gentilhomme campagnard, un bâtiment que personne n'aurais jamais pris pour le Siège Mondial d'un ancien et puissant groupe de mystiques. Des centaines de curieux, hommes et femmes, ont parcouru l'Allemagne à la recherche de cette construction. Mais, comme Max Heindel, ils pensaient trouver un Temple grandiose. C'est pourtant ce qu'il découvrit lorsque ses yeux s'ouvrirent à la perception du Temple spirituel qui interpénétrait et enveloppait ka structure physique. C'est là qu'il reçut les enseignements contenus dans ce merveilleux livre : la Cosmogonie des Roe-Croix, qui devait être le manuel de base de l'Association qu'il était appelé à créer : The Rosicrucian Fellowship."
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 1
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.