1. penoa
  2. Partages
  3. samedi 22 septembre 2018
  4.  S'abonner via e-mail
Chers amis,

Max Heindel nous recommande de garder le silence sur nos expériences intérieures mais, il ajoute : "jusqu'à ce que vous soyez informé de l'usage que vous devez en faire".

J'ai gardé le silence pendant quatre décennies, mais je pense qu'il est temps maintenant, pour moi, de témoigner.

J'ai donc récemment publié sur Facebook, ma rencontre avec l'Enseignement Rosicrucien.
…………………..

J'ai commencé à rédiger ce témoignage en ne mentionnant pas les noms associés, puis j'ai pensé qu'il était préférable de les donner.

Tout ce qui figure ci-dessous est véridique, mais j'assume qu'il puisse y avoir une part de prosélytisme dans cette décision, au sens où, si une personne au moins peut trouver des réponses à certaines de ses questions à partir des éléments donnés ici, j'en serai heureux.

En 1974, j'ai commencé à m'intéresser à la théosophie et ai étudié la Doctrine Secrète de Madame Blavatsky, où il est question de "résoudre le problème des 777 Incarnations".

En mars 1975, je me trouvais dans une bibliothèque ésotérique et je me posais cette question des "777 incarnations".
Alors, sans réfléchir aucunement, je me suis dirigé vers un rayon de la bibliothèque, y ai pris un livre et l'ai ouvert juste à la page où se trouve un schéma avec pour en-tête "Les 777 Incarnations" (voir la note au bas de ce texte et le schéma de la Cosmogonie en fichier joint, que vous pouvez trouver aussi dans le menu "A disposition", dans la rubrique "Illustrations";).

Vous pouvez imaginer mon étonnement.
J'ai feuilleté ce livre quelques minutes, mais n'ayant plus le temps, je me suis contenté de noter le titre : Cosmogonie des Rose-Croix, le nom de l'auteur : Max Heindel et le nom et l'adresse de l'association : Association Rosicrucienne, 13 rue Pascal, 75005 Paris.

Je me suis dit que j'allais téléphoner prochainement à cette association pour acheter ce livre.
La nuit suivante, j'ai fait un "rêve" dans lequel je marchais d'est en ouest, dans Paris, " à grandes enjambées (je me sentais très léger mais ne volais pas) et je me suis arrêté en un point d'où je voyais, tout près vers l'Est, la Cathédrale Notre Dame.
J'ai su que j'allais acheter le livre à cet endroit.

A mon réveil, je me suis dit qu'il serait impressionnant que le "13 rue Pascal" se situe là ; (je n'avais pas encore pris le temps de chercher où cela se trouvait)
Mais en regardant sur le plan, j'ai été un peu déçu car cette rue est située au sud de Notre Dame et à 2,7 km.

Il se trouve que la naissance de mon premier enfant ayant eu lieu quelques jours après.
j'ai donc remis ce coup de fil à plus tard.
Ce n'est qu'au début juillet que j'ai passé cet appel.
La personne qui m'a répondu, m'a informé que l'association était fermée en juillet-août mais que je pouvais me procurer le livre chez l'éditeur situé, à l'époque, rue de Savoie.

Quelle ne fût pas mon émotion de voir que cela se situait à 750 mètres à l'ouest de Notre Dame.
C'est donc là que, quelques jours après, j'ai acheté le livre.

J'ai lu ou plutôt "dévoré", devrais-je dire, ce livre de plus de 600 pages en 5 jours !
Son contenu me paraissait bien plus clair que la Doctrine Secrète.

En octobre 1975, je me suis rendu rue Pascal pour assister à une conférence (avec beaucoup de circonspection car je m'étais "brûlé les ailes" en 1970, en entrant dans une secte).
Le conférencier m'a fait bonne impression.
J'ai donc entrepris de suivre les cours par correspondance (donnés gratuitement), ce qui m'a permis d'approfondir les notions contenues dans le livre de base et, depuis lors, j'ai participé à la vie de cette association.

C'est la dimension christique de cet enseignement qui m'a beaucoup touché, compte tenu des expériences spirituelles que j'avais vécues.
Et c'est, en partie, par cet enseignement que j'en suis arrivé à demander le baptême catholique.

Il n'y a pas, pour moi, d'opposition entre la pratique de la religion catholique avec la grâce que je perçois dans les sacrements et le fait que l'être humain puisse évoluer par une alternance de "séjours" dans le monde physique et dans les mondes hyperphysiques, jusqu'au moment où il atteindra le stade de la Libération, ayant alors le choix de revenir pour aider ses frères et sœurs ou de "passer" dans un plan cosmique plus élevé. D'ailleurs, je crois savoir que certains membres éminents de l'Eglise primitive avaient une conviction de cet ordre...

Je terminerai par une citation de l'introduction de la Cosmogonie :
"La Cosmogonie des Rose-Croix n'est pas une oeuvre dogmatique ; elle ne fait appel qu'à la raison de l'étudiant. Elle n'est pas non plus une oeuvre de controverse ; elle n'est publiée que dans le désir et l'espoir d'éclaircir quelques-unes des difficultés obsédantes rencontrées par ceux qui ont étudiés les très profondes philosophies du passé. Toutefois, pour éviter de sérieux malentendus, l'étudiant devra se pénétrer de cette idée qu'il n'y a pas de révélation infaillible sur un sujet aussi complexe qui embrasse toutes les choses sous le Soleil et même au delà … Dans la mesure où l'auteur a pu le vérifier par lui-même, il a trouvé ces enseignements en accord avec les faits tels qu'il les a constatés."
Max Heindel

N.B. "777" signifie 7x7x7 = 343
Pièces jointes
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour Penoa,

Il y a bien peu de chemins qui s'éclairent sous nos pas alors que beaucoup nous échappent encore.
Quand il nous est donné d'entrevoir la trame de notre destinée, je pense qu'il est bon de partager notre expérience pour nous permettre de nous ouvrir de plus en plus aux vérités qui nous entourent et nous appellent chaque jour.
Aussi, merci pour ce partage.

Antoine
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
Merci Antoine pour votre message et les encouragements concernant la démarche qui m'a amené à témoigner de cette expérience qui a eu tant de répercussions positives dans ma vie.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 2
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.