1. Christian C
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. vendredi, août 11 2017, 03:44 PM
  4.  S'abonner via e-mail
Bonjour,

Conscient de n'être pas à la hauteur de ce qu'est "vivre la vie" et de plus en plus conscient de la difficulté d'avoir la confiance des frères aînés, j'ai tendance de plus en plus à compter sur moi même. ce qui m'a amené à cette idée. Je suis celui que j'ai été, celui que je suis et celui que je serais. Une sorte de continuité de tout cela. Alors, je me dis que si je continu à faire des efforts vers le bien, celui que je serais sera dans des milliers d'années un être plein de sagesse. C'est à lui que je me dis que je dois m'adresser, car lui, il ne peut que me comprendre, avoir confiance en ma bonne volonté.
Car de la bonne volonté, j'en ai. Je suis pas un mauvais bougre. Je suis pas un saint, mais je suis pas un diable non plus.
Je respecte dans le travail de guérison "Qu'il en soit fait selon ta Volonté et non la mienne, du coup, je ne dirige pas le travail vers quelqu'un en particulier. Aussi ma motivation est en baisse. Parce que je suis pas un saint et un être aussi parfaitement désintéressé. Aussi je chante des harmoniques tous les jours en demandant quelles soient mises à disposition des frères aînés pour le service de guérison. Et je doit dire que j'ai pas souvent de retours, et comme je suis pas un saint, j'aurais encore besoin de savoir que ce travail est vraiment utile et utilisé... Mais me fait on vraiment confiance?
Désolé pour ce message qui est très personnel.
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
J'ai préféré modifier ce message, qui était vraiment trop personnel.
J'exprimais mes difficultés à être à la hauteur de la Vie idéale, et ainsi de me qualifier par la même occasion à un travail de guérison.
J'exprimais ma baisse de motivation du au fait de préciser "Qu'il en soit fait selon Ta Volonté et non la mienne" au travail de guérison, impliquant de prier pour personne en particulier mais pour tous. Et arriver à faire ça s'en se démotiver, cela veut dire qu'on a atteint un sacré désintéressement, ce qui ne doit pas être mon cas.
J'exprimais aussi le fait que je ressentais une filiation avec celui que j'étais, celui que je suis et celui que je serais, et était tenté de m'appuyer plus sur cet être continu et éternel. Il contient en lui le pire de l'humanité et le meilleur. Et il me semble pouvoir m'adresser à lui sans honte, avec l'assurance d'être compris et aimé.
ELYOS Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Je comprend tout à fait la teneur de votre message Christian. Que la voie est longue et ardue et je me surprend plus d'une fois à ne pas faire tout le bien que je voudrais et à faire le mal que je ne voudrais pas. JE comprend et adhère à l'idée du végétarisme mais ne suis pas encore parvenu à éliminer totalement la viande de mes repas. J'écoute et joue de la musique Rock et ai tendance, même si je reste fidèle aux enseignements de Max Heindel, à m'abreuver à d'autres sources comme le Druidisme ou les philosophies orientales . Il en résulte une grande confusion et , disons le , un sentiment de mal faire, de ne pas être à la hauteur. Mais peut être que l'essentiel est de continuer d'essayer comme l'écrivait Max Heindel, de ne jamais renoncer et de ne pas brûler les étapes. J'aime beaucoup votre idée de s'adresser à l'être que l'on sera dans plusieurs milliers d'années car , véritablement, nous serons bien meilleurs en sagesse
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
La musique est sacré, et c'est une chose merveilleuse. Je suis moi aussi musicien. je ne vois pas où est le problème d'écouter et de jouer du Rock. Par contre, tout ce qui gravite autour des musiques dîtes actuelles est un problème. L'alcool et la drogue. Je viens de signaler à des amis musiciens que j'allais arrêter un groupe car je ne supporte plus de participer à cette messe de la débauche. Je ne peux pas voir mes amis boire et ne rien dire. Comme je ne me sens pas à l'aise de faire danser des jeunes qui boivent et fument trop. Dans un festival ou je jouais il y a quelques années, il y a même eu un mort . Alors, c'est difficile. mais c'est là aussi que nous pouvons avoir un rôle à jouer...Difficile de discerner. En tout cas, je veux servir mon dieu qui est musique, mais pas l'autre faux dieu qui est alcool et drogue. Vive le rock ! et surtout, ne restez pas dans seulement le Rock. La musique est si vaste...c'est un chemin...Les routes du Verbe....La musique est mon chemin ! C'est par là que je prie le mieux.
fra roche Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour Christian,
ton message personnel est trop touchant mais tu as bien compris que faire partie de la RC n'est pas la route la plus facile. Le maitre lui nous guide, mais pour nous il faut s'en affranchir. En fait c'est un peu comme quitter papa et maman. A nous de nous débrouiller tout seul. Il ne faut pas croire non plus qu'en faisant partie des RC on devienne un saint du jour au lendemain. Il nous faudra certainement encore de nombreuses vies.
Mais je trouve que les Frères Ainés t'ont fait une belle récompense . Tu dis je suis celui que j'ai été etc... Tu parles à ton Moi Supérieur ( ton Soleil) Il t'entend, il t'écoute et te réponds . Tu en as conscience??? C'est merveilleux. Tu sais quand nous demande de faire appel à notre Moi supérieur pour voter par exemple ( concerne Oceanside !) pas facile de l'entendre.
Quand tu parles des motivations qu'elles quelles soient, je connais aussi des hauts et des bas. Tu sais on est encore à l'école de la vie. On a encore des classes à faire avec de passer notre "bac". Max Heindel nous l'a bien dit, l'important quand on baisse les bras, c'est de repartir.
Quand à la musique, elle est gouvernée par Neptune qui ,sous ses mauvais aspects représente les drogues de toutes sortes, d'où le danger avec certaines musiques - notamment les basses martelées qui attirent les entités négatives.
Tu dis que la musique est si vaste, juste avec 7 petites notes .... Pendant que je t'écris j'écoute Vivaldi. Tu rends service à tes amis avec ton Rock et moi le dimanche à la messe !
Au fait, née en 1943, je ne suis pas branchée Facebook comme mes enfants, mais il y a internet etc...
Bien fraternellement
Francoise
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour Françoise.

Merci de votre message. J'ai 47 ans. Violoniste. Je joue de la musique baroque, classique, musique du monde. Il m'arrive de jouer avec des groupes plus festifs au public jeune...Mais pas du rock.
Beaucoup de choses attirent les basses entités. Le problème, c'est pas d'éviter ce qui les attire ou les lieux ou ils se trouvent, mais de leur montrer qu'ils n'ont pas la main sur nous, qu'on sait s'y soustraire...L'exercice de concentration poussé dans ses extrémités est un excellent moyen.
Je ne vais pas à la messe. Je suis mal à l'aise d'ailleurs avec la relation exclusive qu'ont les chrétiens avec Jésus.
Il n'y a qu'eux qui savent prier, pour eux vous appartenez au diable, et quand vous vous engagez dans le service, ils ne sont plus là, vous êtes tout seul. La messe, c'est sans moi. Je trouve d'ailleurs que les rosicruciens devraient, même s'il est leur idéal et modèle, de se réclamer de Jésus. La sagesse est dans toutes les religions, et en utilisant un vocabulaire chrétien, on exclu les autres. Je suis pour une religion universelle, acceptable par tous, celle du Verbe. Celle de la Vibration. Et la musique en est l'expression. La science alliée à la musique, avec les Saints des religions pour modèle moral, voilà qui devrait nous suffire.
ELYOS Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Merci Christian pour votre message et vos encouragements. J'ai eu quelques questionnements concernant le rock en lisant " musiques et archétypes" de Max Heindel où, citant le Rag time et le Jazz, à son époque, il indique que cette musique, principalement sous influence martienne, excite les désirs inférieurs aux dépends des aspirations supérieures. On entend aussi parler de tas de choses comme les messages subliminaux dans certaines chansons etc. Du coup cela m'amène à me poser des questions sur cette musique que j'écoute et joue depuis des années même si je la prend pour une sorte de Catharsis me permettant d'exorciser mes "démons" pour mieux revenir à la spiritualité. Etant Scorpion et marqué par ce signe, c'est un peu ma façon d'aller plonger mes ténébres pour mieux y apporter la lumière mais il est vrai qu'il m'est arrivé de me demander si cela était compatible avec mes aspirations spirituelles. Heureusement je n'écoute pas que du Rock mais apprécie toutes sortes de musique comme la musique classique ou la chanson française par ex.
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Il y a dans le Heavy Metal une énergie brute qui me fait penser à l'énergie d'un Dragon, Si vous avez la capacité de ne pas vous laisser prendre par cette énergie non tempérée, mais de l'utiliser positivement, alors il n'y a pas de problème. Vous parlez des textes. Si vous comprenez l'anglais, vous savez éviter certaines chansons. Aprés, il y a le problème de la puissance d'écoute qui peut mettre en éveil les centres du bas, et réveiller le dragon. N'écoutez pas fort...
Comme vous êtes ouvert au musiques en général, vous saurez aussi écouter des musiques qui stimuleront d'autres types d'énergies.
Je suis moi même très marqué par le Scorpion que j'ai à l'ascendant. Parmi les12 travaux d'Hercule, le travail lié au Scorpion consiste au nettoyage des écuries d'Augias. Aussi nous sommes peut être souvent attiré par ces basses énergies, ou mis en relation, car nous savons les voir, les reconnaître pour ce qu'elles sont, et les nettoyer...
Ces basses vibrations peuvent être transmuées. Quand je me sent envahi par des vibrations lourdes, j'enclenche un exercice de concentration musical. Je m'efforce d'entendre le prélude du clavier bien tempéré de Bach. Les harmonies me viennent à la pensée dans la fulgurance, et c'est dans une extrême lenteur que je les égraine à mon oreille intérieure. Je respecte ainsi la loi qui veut que sur le plan physique, les vibrations ralentissent. Ainsi, je ne bloque pas les centres. Je peux vous dire qu'il n'y a pas grandes entités qui résistent à ce traitement. Mais j'ai mis du temps à supporter cet exercice..Donc, y aller doucement au début...
Le Scorpion doit apprendre à devenir un aigle. Et pour pour cela, il nettoie à l'intérieur comme à l'extérieur. C'est un signe d'eau, et l'eau doit se transformer en feu. L'eau pour voir la saleté et le feu pour la consumer. Ainsi le Scorpion ne doit pas voir toutes les fautes qu'il voit comme étant les siennes, mais pourtant il doit savoir que s'il ne les a pas commises, c'est pareil car il en est capable...
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Voici une de mes compositon ELYOS.
Quand j'ai commencé à écrire, j'ai fait des musiques ténébreuses. Beaucoup de dissonance. Il y avait là la Lumière, pour moi, pourtant. Alors, j'ai continué dans ce sens. Les gens n'aimaient pas ça. ça les génés, leur faisait même un peu peur. J'ai portant persisté. j'ai rajouté juste une voix de plus à la composition que vous écouterez peut être, et là, tout c'est tempéré.
L'adoration des mages
ELYOS Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonsoir Christian,

Cela me rassure beaucoup ce que vous écrivez à propos du Heavy metal, je le vois en effet de cette façon. Comme vous dîtes, le Scorpion a pour mission de nettoyer les écuries d'Augias, en transformant la fange en or et je me reconnais bien là dedans. Si je visite parfois mes ténèbres intérieures c 'est pour mieux y amener la lumière ou tout du moins essayer. Il est vrai que les énergies primales du heavy metal ont besoin d'être tempérées par l'écoute d'autres musiques, ce que je fais en m’intéressant à d'autres courants. D'ailleurs, j'ai écouté l'adoration des mages et j'ai beaucoup aimé comment vous êtes parvenu à faire cohabiter les tonalités graves et solennelles du violon à la légèreté de la flûte. C'est comme une alchimie musicale reliant à la fois l'élément air (flute) avec la Terre et l'eau (violon)
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Merci Elyos. Content que ça vous plaise.
La musique qu'on aime, c'est souvent une question de culture, d'identité. Quand on s'en rend compte, on est libéré de ces appartenances et on aime toutes les musiques. Et elles ont toutes quelque chose d'unique et de beau.
J'ai écouté beaucoup de Heavy metal à mes 16 ans. C'était devenu un mode de vie.
ELYOS Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Oui c'était aussi un mode de vie à l'adolescence. Heureusement le passage à l'âge adulte et aussi ma quete spirituelle m'ont permis de prendre des distances avec disons tout ce qui tourne autour de cette musique. Reste cette catharsis permettant d'exprimer une certaine révolte, d'exorciser certaines émotions négatives alors que par ailleurs je suis plutôt quelqu'un de sociable et d'ouvert lol

Apres la question que je me pose est la suivante : ne sommes nous pas tous quelque peu corrompus par la décadence de la civilisation moderne?Comment s'en préserver totalement pour "vivre la Vie" sans partir fuir dans le désert?
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Il y a des personnes qui font le choix de ne pas rentrer dans un bar parce qu'il y a des basses entités. Les même ne rentrent pas dans une librairie ésotérique parce qu'on y brûle de l'encens. Ils fuient les endroits ou les gens boivent, fument, se droguent. Ils fuient la foule, évitent qu'on leur touche la main etc....Et Jésus était l'ami de la femme adultère qui portait sûrement des basses entités...
Il faut vivre dans notre monde, apprendre à hausser nos vibrations, et faire les choses comme ont voudrait qu'elles soient. L'exemple fait son chemin. Et il n'y a personne à servir là ou tout va bien...
Quand à la " pollution psychique", je pense qu'on a un rôle à jouer... être des poubelles. Absorber et transmuer.
ELYOS Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Très belle image Christian que celle de Jésus qui fréquentait les collecteurs d'impôts et les prostituées. Il disait lui même en effet qu'il était venu pour sauver ceux qui en avaient besoin. LEs gens parfaits, si tant est que cela existe, n'ont pas besoin d'être sauvés. Et puis c'est en se confrontant aux tentations qu'on apprend à les surmonter, pas en les évitant.

En tant que personnes marquées par le Scorpion notre rôle est effectivement d'être des transmutateurs, des recycleurs je dirais même des alchimistes, essayant de changer le plomb en or. Cela n'est pas toujours facile car l'image qui vient à l'esprit des gens lorsque l'on parle de personnes spirituelles, c'est celle de personnes tout de blanc ou de couleurs vêtues, entourées de fleurs et de parfums d'huiles essentielles, pas celle d'un rocker criant dans un micro sur un rythme endiablé :) . Et pourtant...
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.