1. penoa
  2. Partages
  3. samedi 28 mars 2020
  4.  S'abonner via e-mail
Chers amis,
Je vous invite à visionner tout ou parties de la vidéo de mon interview, au huitième jour de confinement en France, par Romain Clément qui, avec ses deux frères jumeaux (triplés) et ses deux autres frères a créé le site et la chaîne YouTube Gaia Meditation https://www.youtube.com/watch?v=bsbr3tJGwoI

Celles et ceux qui ont déjà suivi mon interview par Joëlle Vérain sur idFM et /ou celui par Laurent Fendt sur Hym.media pourront découvrir, dans cette nouvelle vidéo, quelques témoignages supplémentaires qui, dans le plan donné ci-dessous portent la mention "NOUVEAU".

J'invite les personnes qui ont eu quelques difficultés à suivre mes explications sur la quatrième dimension (4D) dans mon entretien avec Laurent Fendt, à renouveler l'expérience avec cette nouvelle vidéo entre la 37ème et la 51ème minute.
Je pense, en effet, que le cadre de l'interview avec Romain Clément par Skype m'a permis d'être plus clair dans mes explications. ………………………………………………………………………………………………….
Aperçu du contenu

0'. Au sujet du confinement.
7'. "Voyage temporel" en 2023 vécu le 1er octobre 1976 vers 6h du matin.
12'. Au sujet des expériences de mort imminente (EMI) et des sorties hors du corps (SHC).
16'. NOUVEAU. Impression, une nuit, de me trouver à quelques centimètres du plafond puis de me retrouver dans le lit, lorsque j'avais 18 ans.
17'30. Le décès de ma grand-mère maternelle lorsque j'avais 19 ans et demi.
19'. Rêve du cheval blanc que l'on traîne vers l'abattoir. Je deviens végétarien.
20'. L'hygiénisme et mon jeûne de 8 jours.
21'. Première SHC assez "flippante".
22'. Le "déclic" en maths.
23'. Quelques brèves SHC plus positives.
24'30. Le "passage" par le puits ascendant
26'. Notre Dame de Paris telle qu'elle était au Moyen-Age (première "preuve" de 2017).
27'. Le test du "veau aux carottes".
28'30. Ma rencontre avec l'Amour Inconditionnel.
31'30. Les 777 Incarnations.
35'. La corde d'argent.
35'30. La conscience intuitive extraneuronale ou âme.
36'. Traduction du livre de Ger Westenberg.
38'. Extrait (émouvant pour moi), au sujet de la quatrième dimension, du mail de Marie-Anne qui a été une de mes élèves en 1975 : "... et puis le rappel aussi de ce moment qui a été si fort pour moi en seconde, quand tu as parlé, en fin d'année, de la 4ème dimension et autres dimensions ... Je revois encore la sidération qui était la mienne ..comme si je ne voyais plus la classe mais uniquement ce que tu disais ...l'ouverture " retrouvée " vers plus grand que ce monde physique et ce que l'on m'en disait ..."
40'. Passage de la 2D à la 3D.
41'30. Le bonhomme plat représenté par Lanturlu, personnage créé par Jean-Pierre Petit (qui propose le modèle cosmologique "Janus";).
44'. Passage de la 3D à la 4D.
44'30. Perspective cavalière et développement d'un cube.
46'30. Interprétation possible du phénomène OVNI.
49'30. Illusions d'optique… "Je ne crois que ce que je vois…".
50'30. "Pour trouver la quatrième dimension, pour vivre en elle, il te suffit d'aimer…"
51'30. Le rotor de la fête foraine et la SHC.
54'. Une cause finie ne peut pas engendrer un effet infini.
55'. Mon témoignage sur RTL en 1976 ; comparaison entre la sortie de l'eau en ski nautique et la SHC.
56'30. J'ai étudié les Probabilités puis la Mécanique Quantique.
57'30. NOUVEAU. Deux SHC en lien avec l'explosion d'un camion-citerne en Espagne, le 11 juillet 1978.
1h. Ma rencontre avec Jean-Marie Le Gall, expérienceur dès son enfance et auteur de "Contacts avec l'Au-Delà".
1h01'30. L'image hypnagogique prémonitoire (deuxième "preuve" de 2017).
1h04'30. Trois semaines après son suicide, je "rêve" de mon père qui me dit : "Si tu veux me revoir, tu ne me demandes rien."
1h05'30. NOUVEAU. La troisième "preuve" de 2017. Yves Klein.
1h09'30. Comment j'ai commencé à pratiquer la méditation de pleine conscience.
1h11'30. Mario Beauregard, spécialiste en neurosciences, a lancé le manifeste pour une science post-matérialiste dont je suis signataire.
1h12'30. Passage vers la 5D.
1h14'30. Ma rencontre avec Michel Aupetit, actuel archevêque de Paris et auteur du livre "La mort et après ?" (écrit en 2003), dans lequel, après avoir fait un inventaire des "tentatives d'explications scientifiques" (explications psychologiques ou pharmacologiques) des EMI (NDE en anglais), il écrit :"aucune explication scientifique ne peut rendre compte de manière satisfaisante de l'expérience des patients ayant vécu une N.D.E".
1h17'30. Extrait d'un communiqué du Vatican de 1996 : "A la suite des nouvelles découvertes dans le domaine de la psychologie sur le paranormal, l’Eglise a décidé de ne plus interdire les expériences de dialogues avec les défunts à condition qu’elles soient menées avec une sérieuse finalité religieuse et scientifique."
1h18'30. Le livre de Jean-Jacques Charbonnier qui vient de paraître : "J'ai envoyé 10 000 personnes dans l'Au-delà." (Il n'a plus le droit de mentionner son titre de docteur pour ses activités de TCH…).
1h20. Le colibri. J'ai bien conscience que mon témoignage n'est qu'une goutte d'eau transportée par le colibri pour éteindre l'incendie. Quand on lui dit que cela est inutile, il répond : "Je le sais mais je fais ma part."
Réponse acceptée Pending Moderation
Chers amis,
A la minute 11 de la vidéo dont je donne le lien dans cette publication, je mentionne une SHC que j'ai faite dans la nuit qui a précédé l'interview.
J'en ai fait la description dans une publication sur mon blog Facebook.
Cela ne me paraît pas présenter grand intérêt d'en faire un copier-coller, par contre j'ai pensé que les questions qui m'ont été posées par un ami Facebook, suite à cette publication et la réponse que j'ai essayé d'y apporter pourraient être à leur place ici.
Fraternellement.
Alain
………………….
1-04-20
Merci Alain pour ce récit de SHC qui ressemble tellement à certaines des miennes !
J'aurais deux petites questions à te poser : d'une part, en tant que docteur en sciences, j'aimerais que tu puisses expliquer ton point de vue sur la " réalité " de l'environnement de la SHC, où semblent s'entremêler des éléments d'une réalité exogène à l'expérienceur et d'autres, créés manifestement par l'expérienceur lui-même (je pense aux volets qui se succèdent, qui symbolisent sans doute certains blocages, des obstacles que tu t'imposes à toi-même et qui se manifestent sous cette forme).
Une personne à l'esprit matérialiste pourrait rétorquer que le fait d'être conscient et maître de soi au sein d'un rêve ne fait pas forcément de ce rêve une réalité exogène au rêveur. Or l'idée d'un " plan astral " suppose qu'il existe hors de nous, que ce lieu que tu as visité " existe " indépendamment de toi, et qu'éventuellement d'autres pourraient s'y rendre aussi et y voir la même chose que toi.
J'ai l'impression les preuves de la réalité du plan astral sont bien furtives…
Ma deuxième question serait la suivante : penses-tu que ce policier soit une personne réelle ? Auquel cas, s'agirait-il d'un autre rêveur (lucide ou non), d'une personne décédée ?...
Enfin, une dernière question, si je peux : dirais-tu que le plan astral correspond au " paradis " des religions, ou au purgatoire du catholicisme, ou à tout-à-fait autre chose ?
…………….
Merci J. pour les questions que tu me poses.
Je tente d'y répondre mais je ne peux pas le faire en tant que "docteur en sciences", (plus précisément, en Probabilités) car les sciences, y compris les maths ne peuvent pas vraiment donner des réponses à ce niveau-là, sauf quelques éléments de réflexion, par analogie, en physique (quantique et Relativité) et, en math, par l'approche de la quatrième dimension géométrique telle qu'avec beaucoup d'autres, j'essaye de transmettre le mieux possible, depuis 45 ans.(Je mets, ci-dessous, le lien vers la vidéo que j'ai réalisée à ce sujet).
La question de la "réalité objective" en opposition avec "la conscience subjective" restera encore posée longtemps.
Comme tu le sais, j'ai reçu, en 2017, ce que j'appelle trois nouvelles "preuves" que certaines de mes expériences ne sont pas purement subjectives (j'en avais eu quelques autres avant) et même si elles le sont d'abord pour moi, c'est ce qui m'a incité à témoigner publiquement de certaines des expériences dites paranormales que j'ai vécues depuis l'âge de 21 ans, en me disant que cela pouvait peut-être aider à fissurer le mur du matérialisme (colibri…) et contribuer au changement de paradigme dont l'humanité a grand besoin, même si la majorité l'ignore encore.
Je fais partie de ceux qui ont l'intime conviction que les consciences individualisées que nous sommes (avec une infinité d'autres) sont comme des "gouttes d'eau" d'un même océan, ou encore les étincelles de la flamme originelle et que "Réalité objective" et "conscience subjective" sont les deux faces d'une même pièce.
Cela n'empêche pas, bien-sûr, de faire la part des choses et d'essayer d'analyser ce qu'il se passe au cours de ces expériences de "sorties hors du corps".
Cette analyse dépend beaucoup du modèle que l'on adopte.
Comme tu le sais, j'ai adopté le modèle donné par Max Heindel dans la Cosmogonie des Rose-Croix que j'ai trouvé le mieux adapté à mon vécu, mais sans en faire un dogme. Max Heindel, lui-même écrit (en 1908) au début de ce livre : " La Cosmogonie des Rose-Croix n'est pas une oeuvre dogmatique ; elle ne fait appel qu'à la raison de l'étudiant… Elle n'est publiée que dans le désir et l'espoir d'éclaircir quelques-unes des difficultés obsédantes rencontrées par ceux qui ont étudiés les très profondes philosophies du passé. Toutefois, pour éviter de sérieux malentendus, l'étudiant devra se pénétrer de cette idée qu'il n'y a pas de révélation infaillible sur un sujet aussi complexe qui embrasse toutes les choses sous le Soleil et même au-delà."
Selon ce modèle, il existe bien des "réalités objectives" dont la plupart sont "non matérielles" au sens usuel du terme.
Pour les trois "Mondes" les plus "denses", Max Heindel utilise le vocabulaire de la Théosophie :
1) Monde Physique avec la subdivision chimique (nous dirions plutôt maintenant "ondes et particules";) et la subdivision éthérique formée de 4 éthers (éther chimique, éther vital, éther lumière et éther réflecteur) qui ont, chacun, des fonctions distinctes (que je ne mentionnerai pas ici, pour ne pas être trop long).
2) Monde émotionnel (que d'autres enseignements appellent "astral";)
3) Monde Mental, partagé lui aussi en deux régions.
Selon ce modèle, lorsque nous dormons, notre corps physique reste avec le corps éthérique (ou du moins avec l'éther chimique et l'éther vital, indispensables pour maintenir la vie biologique).
En général, notre conscience passe directement dans le corps émotionnel ou corps astral (très rarement dans le corps mental, au stade actuel de notre évolution).
Il arrive que la conscience, sous certaines conditions, puisse "emporter" avec elle les deux éthers supérieurs (lumière et réflecteur), utilisant alors un véhicule appelé corps de l'âme.
Dans ces cas, assez rares, l'expérience SHC se déroulera dans le monde physique "objectif", celui dans lequel nous sommes à l'état de veille et des vérifications pourront être faites au réveil.
C'est le corps qu'utilisent, consciemment ou non, celles et ceux qui essayent, alors que leur corps physique dort, de soulager la souffrance humaine sur cette Terre et qu'on appelle les "Aides Invisibles" (qui doivent être aussi orientés dans cette direction à l'état de veille).
Lorsqu'on se trouve dans le corps astral, la conscience du "petit moi" (celui qui est incarnés) se trouve, la plupart du temps, dans une "bulle de rêves" plus ou moins cohérents et en rapporte ou non quelques souvenirs au moment du réveil ou un peu plus tard dans la journée.
S'il s'agit d'un rêve lucide ou d'une sortie hors du corps (à mon avis, c'est un peu la même chose à des degrés de conscience variables), la mémorisation de l'expérience pourra se faire via la corde d'argent, et cette expérience se déroulera dans le monde astral qui a des ressemblances, mais aussi des différences plus ou moins importantes avec l'environnement de l'état de veille.
Tu écris : "… les preuves de la réalité du plan astral sont bien furtives, j'ai l'impression."
Je vois, a priori, deux raisons à cela, la première, je viens d'en parler, c'est que ce monde diffère plus ou moins du monde usuel et la seconde, c'est que les "preuves" lorsqu'elles sont trop fortes peuvent entraver notre libre-arbitre. Si, la plupart d'entre nous oublions nos vies antérieures, ce n'est pas seulement parce que nous avons un "nouveau cerveau" mais surtout pour que le passé ne pèse pas trop sur nous. (Il y aurait beaucoup à dire à ce sujet…).
En ce qui concerne le policier qui s'est mis à me poursuivre, je ne saurais pas te dire s'il s'agit d'une projection de ma propre conscience ou une entité "extérieure". Peut-être les deux à la fois, car notre subconscient (ou notre sur-conscient) peut créer des formes-pensées qui sont alors animées par des entités qui ne sont pas nécessairement humaine.
Je peux dire, en tous cas, qu'il aurait été plus utile, lors de cette expérience, que je freine mon vol et que je fasse, si possible, paisiblement à ce "policier", mais cela ne m'est pas venue en tête astrale, si je puis dire (LOL). (Par ailleurs, j'ai pu observer que cela nécessite un gros effort de volonté et prend un certain temps de "freiner son vol", lorsqu'on est lancé à grande vitesse, du c'est mon cas…)
Tu me demandes, pour finir, de mettre en rapport le Monde Astral avec la représentation chrétienne du Paradis et de l'Enfer avec éventuellement le Purgatoire. J'ai déjà traité de cette représentation chrétienne dans un post dont je mets le lien ici.
Le Monde Astral se subdivise en différents plans ; Comme en Théosophie, Max Heindel en compte sept mais, en fait, chaque groupe d'humains sur la "même longueur d'onde", constitue une sphère particulière.
Je reprécise ici qu'une cause finie ne pouvant produire un effet infini, personne ne peut être condamné à un enfer éternel, même si, ici-bas ou dans l'au-delà, il y a, hélas, des situations si difficiles, si douloureuses qu'elles s'apparentent à cela, mais même si cela ne paraît pas avoir de fin, ce n'est pas le cas.
Le Purgatoire se situe aussi dans ce Monde Astral ; c'est une zone de purification et d'apprentissage dans lequel on peut rester plus ou moins longtemps, sachant que le déroulement du temps n'est pas le même que dans le Monde Physique.
Quant au "Paradis", il est aussi extrêmement diversifié selon le degré de conscience de êtres qui s'y trouvent. Tout est relatif. Je dirais que c’est le niveau le plus élevé, au niveau vibratoire, qu’une conscience puisse atteindre à un instant t (d’un écoulement du temps lié à l’évolution spirituelle de cette conscience). Il est clair que ce qui est ressenti comme un « paradis » à cet instant t, ne le sera plus ultérieurement et cet être passera sur un autre plan de conscience plus élevé.

Lorsque l'on "passe" dans l'Astral supérieur (au niveau vibratoire), appelé "Premier Ciel" dans l'enseignement rosicrucien, on se sent au Paradis, mais avec le temps (oui, contrairement à ce qui est parfois affirmé, le temps existe encore, même s'il n'est pas celui du Monde Physique, mais celui de la conscience en évolution, comme je viens de l'écrire précédemment), l'être pressent qu'il y a des niveaux encore plus élevés et, abandonnant son corps astral, il passe par le "Grand Silence" et entre au "Deuxième Ciel", situé dans les dans la "Région Concrète" du Monde Mental. Il y a encore bien d'autres étapes mais j'en reste là pour aujourd'hui…

Représentation "spatiale" du paradis et ailes des anges
https://www.facebook.com/RDEXPERAP/posts/2224445751015983?__tn__=K-R-R
La vidéo avec le lien suivant donne quelques éléments de représentation de la quatrième dimension et, en particulier, l'hypercube. Etant très "visuelle" et pédagogique, sa compréhension ne nécessite pas un niveau élevé en mathématiques.
Durée 1h04
https://www.youtube.com/watch?v=aaamd3fuxd0
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
Voici une autre publication que je place ici, ne jugeant pas adéquat de créer un nouveau sujet.
………………….
3 avril 2020.
Chers amis,
Hier soir, le Premier Ministre a annoncé sur TF1 ce à quoi on s'attendait depuis la fermeture des classes : les épreuves du bac 2020 seront remplacées par le "contrôle continu" des deux premiers trimestres et, éventuellement, par ceux du troisième si les cours peuvent reprendre en mai ou juin (ce qui semble, hélas, assez peu probable).
Cela m'amène à donner un petit témoignage sur mon blog RDEXPERAP, bien adapté à cela puisque son nom complet est : "Récits d'expériences d'Alain P.
Bien avant que l'on puisse imaginer une telle situation, j'ai raconté à mes proches que, depuis la rentrée scolaire, je faisais un rêve récurrent (au moins une dizaine de fois) sur lequel je m'interrogeais.
Avant d'en donner la structure générale, je précise qu'au cours de mes quatre décennies d'enseignement, j'ai toujours fini le programme de chaque classe dans de bonnes conditions.
Dans ce rêve, je me trouve devant mes élèves, à quelques jours de l'examen et j'angoisse parce que je n'ai pas terminé le programme. Je pense (au cours du rêve) à tous les concepts mathématiques qu'il faudrait encore leur enseigner (variables d'un rêve à l'autre).
Je me demande comment j'ai pu en arriver à une telle situation et cherche vainement une solution pour y remédier.
Ma petite-fille qui est en Terminale m'a dit, hier soir par téléphone :"Papy, ton rêve devait être prémonitoire…".
Sa constatation prendra davantage de relief si je vous raconte l'anecdote suivante.
Il y a une peu plus d'un an, le 17 février 2019, alors que nous étions au restaurant en famille, je lui avais dit quelques mots sur la science post-matérialiste.
Elle m'avait répondu que son père qui est docteur en physique ne croyait pas à tout ça et elle non plus.
Je lui alors dit de façon "pointue" qu'avoir un doctorat de physique ne prouvait pas qu'on savait "tout" de la science et qu'elle-même n'avait pas fait assez de science pour pouvoir juger.
Aussitôt, j'ai regretté d'avoir parlé de cette façon-là. Mais comme elle devait rejoindre des camarades, elle a quitté le restaurant aussitôt après.
J'ai donc trouvé la solution de m'excuser par SMS.
Je reproduis, ci-dessous, un extrait de notre échange.
"…Je voudrais m’excuser de t’avoir parlé comme je l’ai fait au sujet de la science. C’est vrai que la science officielle est toujours orientée vers le matérialisme. C’est une minorité de scientifiques qui adoptent le point de vue post-matérialiste que je soutiens. Bonne semaine…"
"Coucou Papi, oui merci mais ne t’inquiète pas ça ne m’a pas gêné du tout, chacun a son point de vue et je sais qu’en général les tiens sont assez particuliers?. Bonne semaine à toi aussi. Bisous ?"
Sa réponse m'a fait sourire et je lui ai répondu : "Merci, tu as tout compris. Bisous."

Pour ARC
Chers amis, à la minute 11 de la vidéo dont je donne le lien dans cette publication, je mentionne une SHC que j'ai faite dans la nuit qui a précédé l'interview.
J'en ai fait la description dans une publication sur mon blog Facebook.
Cela ne me paraît pas présenter grand intérêt d'en faire un copier-coller, par contre j'ai penser que les questions qui m'ont été posées suite à cette publication et la réponse que j'ai essayé d'y donner pourraient être à leur place ici.
Fraternellement.
Alain
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 2
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour Alain

Tu vois le confinement a du bon aussi. J'ai pu écouter toute l'interview que tu as donné avec ce gentil jeune homme sans être dérangée…
je n'ai pas vu le temps passer. Tes témoignages sont toujours très intéressants et enrichissantes. Tu as raison de les partager. On arrive à une époque où de plus en plus de gens recherchent autre chose qu'ils ne savent pas toujours nommer.
Max Heindel nous conseillait, c'est vrai, de ne pas en parler, mais il y a plus de 110ans.
Merci pour tes explications sur la 4ème dimension.( entre autre)
On ressent tout l'amour, le dynamisme, que tu mets pour nous transmettre tes nombreuses connaissances et expériences que tu as vécues
.
Merci encore Alain
Fraternellement
Françoise
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 3
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.