1. Jean-Claude
  2. Partages
  3. dimanche 26 avril 2020
  4.  S'abonner via e-mail
Chers Amis,

Pour faire suite à notre webinar du 9 avril, voici quelques compléments : un texte non publié de Max Heindel sur ce sujet ainsi que quelques liens pour illustrer les sujets que nous avons abordés.

(Max Heindel. Fragment non publié) :

« La poésie et la prose sont le langage de la pensée, mais la musique est le langage du ressenti. Elle transforme nos sombres humeurs en joie et en plaisir ; elle secoue la léthargie et soumet la passion sauvage. Herbert Spencer*, le maître évolutionniste trouve que « la musique suscite des sentiments latents dont nous n'avions pas conçu l’existence, et dont nous ne connaissons pas le sens ».

Darwin admet que « Sa grande intelligence ne pouvait pas résoudre l'énigme du pouvoir du son sur les émotions. La musique est l’âme du langage. Le don de l’éloquence qui captive le public dépend de la modulation de la voix, et souvent les gens applaudiront à des sentiments qu'ils ne ressentiraient pas s’ils n'entendaient pas l'orateur, et la plupart de ces discours ne ressembleraient à rien une fois imprimés.
C'est l'attirance magnétique de la voix pour tout ce qui a un rythme qui plait aux gens, car il parle directement à l'âme, mais ce qui ne dépend que de l'intellect ne mènera à rien ».

*Herbert Spencer 1820 1903 Philosophe et sociologue anglais, précurseur des théories de l’évolution…

La documentation :

Comprendre les ondes sonores : https://www.facebook.com/watch/?v=815890828918407

Pour un peu de spectacle : https://www.youtube.com/watch?v=Q3oItpVa9fs

Pour aller plus loin : https://edutheque.philharmoniedeparis.fr/pythagore-entendre-les-nombres.aspx

Ou encore la mise en relation des Enseignements Rosicruciens et du monde des vibrations :
https://www.editions-ensro.com/index.php?route=product/product&path=64&product_id=86

Belles et bonnes vibrations …
Réponse acceptée Pending Moderation
Merci Jean Claude !
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
Et il y a peu, j'ai appris que quand on siffle, pour changer de hauteur de notes, il faut prononcer des voyelles différentes. Alors, les oiseaux, nos meilleurs siffleurs prononcent eux aussi le Verbe Divin !
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 2
Réponse acceptée Pending Moderation
Merci, Jean-Claude, merci Christian. Dommage qu'on ne puisse pas juste "liker" les publications et commentaires. J'ai fini par y prendre goût depuis que je suis sur Facebook et YouTube…
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 3
Réponse acceptée Pending Moderation
J'ai appris il n'y a pas longtemps que la "Langue des Oiseaux" serait le langage des alchimistes. Voilà un beau mélange : les trilles du premier mouvement du printemps de Vivaldi et l'élaboration de la pierre philosophale. Musiciens, à vos instruments !
  1. il y a plus d'un mois
  2. Partages
  3. # 4
Réponse acceptée Pending Moderation
Jean Claude, en ce qui concerne l'élaboration de la pierre philosophale, j'ai l'impression qu'on a tord de se méfier des petites musiques qui tournent en boucle, et qui parfois semblent nous obséder. félicitons nous au contraire de toutes ces pensées musicale qui trouvent une vie indépendante pour effectuer des actions sans que nous ayons besoin de les contrôler. Comme la respiration est devenue involontaire, les petites musiques en boucles sont aussi involontaires...
  1. il y a 3 semaines
  2. Partages
  3. # 5
Réponse acceptée Pending Moderation
Christian ... Je suis aussi persuadé que ces boucles génèrent de l'énergie utile, en particulier pour les musiciens pratiquants . J'observe aussi qu'elles peuvent être obsédantes et gênantes voir douloureuses si cette énergie n'est pas concrétisée sur un instrument .
  1. il y a 3 semaines
  2. Partages
  3. # 6
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.