1. Christian C
  2. Forum
  3. lundi, août 28 2017, 10:02 AM
  4.  S'abonner via e-mail
Une idée assez étrange m'est venu à l'esprit. Celle de conseiller le petit garçon que j'étais, le jeune homme et ainsi de suite. Reprendre les évènements difficile de ma vie, et me conseiller. Car comme j'ai vécu, je sais ce qui va advenir. Je sais aujourd'hui quand c'était ridicule de s'accrocher, d'avoir peur etc...
Et si je peux me conseiller dans le passé, je peux aussi conseiller mes amis. Je peux repenser à un moment de détresse qu'ils ont eu dans le passé et dire les paroles de sagesse.
Je peux m'être utile et être utile aux autres par les leçons que j'ai apprises en observant ma vie et celle des autres.
En faisant cela, suis-je vraiment utile?
Et c'est là que me reviennent à l'esprit deux anecdotes.
La première concerne un être cher qui dans mon enfance perdait pied. Je me souvient avoir ressenti mon impuissance et avoir prié pour que quelqu'un qui sache quoi faire intervienne. Des années après, cette personne m'a décrit la vision qu'elle avait eu et les mots qu'elle avait entendu. La personne qui lui était apparu ressemblait étrangement à moi adulte.
Je me souviens aussi de la première vision que j'ai eu, ou un être de son m'était apparu, un être merveilleux qui avait ma voix.
Voici deux exemples d'aide intervenant sans tenir compte du temps et de l'espace.
Je sent que celui que je serais peut m'aider aujourd'hui, et peut aider les autres de la même manière.
Tout cela est assez nébuleux dans mon esprit. Et on en revient toujours à "Qu'il en soit fait selon ta volonté et non la mienne". Voila encore une voix qui semble plus se rapprocher de "qu'il en soit fait selon ma volonté".
Qu'en pensez vous?
Pascale Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour Christian,

Ton message aborde beaucoup de sujets à la fois !
Le principal est, je pense, la confiance. En nous, en l'autre, en Dieu, au destin, karma, etc.... Pas facile....
Surtout quand on pense, comme moi, que nous n'avons que très peu de prise sur notre destin.
Notre marge de " manoeuvre", que nommons " libre arbitre" est très mince et je pense que nous sommes entrain d'apprendre à nous débrouiller seuls et de l'expérimenter.... Je pense aussi que ce n'est pas pour demain !! Ce qui ne nous empèche pas de "prononcer les paroles de sagesse" et apporter du réconfort. De là à conseiller quelqu'un à la lumière de nos propres expériences......Je doute.
Nous sommes différenciés et tellement différents les uns des autres( ne serait ce que par nos diverses incarnations précédentes et des leçons que nous en avons tiré. Ou pas. ) que je ne crois pas que nos expériences puissent servir à quelqu'un d'autre qu'à nous mêmes. Mais que rien ne nous empèche d'en faire part ! Avec toujours notre bonne vieille bienveillance, pour les autres et aussi pour nous mêmes
Tout est fait, je crois, selon Sa Volonté, et non selon la notre !!

De plus, le petit garçon, l'adolescent et l'adulte que tu es sont toujours la même personne, et ce, hors du temps et hors de l'espace, qui sont des créations de notre mental. Je crois que ce que nous voyons de nous et croyons savoir de nous n'a pas grand chose à voir avec ce que nous sommes " réellement ".

Au sujet des anecdotes que tu cites, il est possible que ce soient des projections de toi même, en dehors, justement de l'espace et du temps, qui ne sont peut être que des unités de mesure........


Ce que je dis ne prétend pas être une explication mais plutôt le témoignage d'une tentative de compréhension de ce que nous sommes et de la nature de notre cheminement dans la matière.
Nébuleux....
Ainsi soit il !!
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 1
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Merci Pascale de ta réponse.
Si tu savais comme je me sent dans une impasse.
D'un côté, prêt à agir pour la guérison des malades, avec la série d'harmoniques. Et de l'autre, retenu par l'idée que ce serais prendre le risque de ne pas tenir compte de la volonté de Divine, de la volonté de la Hiérarchie Divine. Pourtant, quand j'entre dans l'action, tout se met en place.. Soit y a plein de petits anges qui n'attendent qu'une action de ma part pour organiser la liaison, soit cet une petites troupe de petits diables, qui n'attendent qu'une chose, que je leur soit redevable des services rendus. Compliqué.
Je me sent écartelé. Sous pression, avec le sentiment de passer à côté de ce que j'ai à faire.
Désolé pour tous ces remous sur le forum, ils n'ont que cette incertitude pour origine.
Bonne rentrée !
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 2
fra roche Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Bonjour Christian bonjour Pascale !
Je viens juste de récupérer mon ordi après 15 jours chez le réparateur... de plus, après un été bien chargé avec nos petits enfants, nous partons samedi dans le Morbihan pour tout le mois de septembre. pas d'internet la bas.
On reprendra nos échanges à mon retour. (mais y aurait -il Saturne qui affecterait le ciel de Christian en ce moment et ou Neptune ?
Amitiés et à bientôt
Françoise
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 3
Christian C Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
bonne vacances Françoise ! En effet, Saturne passe sur mon Neptune natal en Sagittaire depuis un moment déjà. A ben oui, ça doit être ça. En janvier, c'est fini. Bon ben, patience...
Quelle chance d'avoir des petits enfants ! il me tarde...mais là, patience patience, patience....
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 4
Modérateur Réponse acceptée Pending Moderation
0
Votes
Annuler
Cher Christian,

Je ne peux que partager le sentiment de Pascale. Vous abordez un spectre de questionnement des plus larges !

Le propre de l'évolution humaine s'illustre pour ma part parfaitement dans la cinétique de la marche. Pour cheminer, il nous faut accepter de perdre l'équilibre. Et c'est la succession de nos déséquilibres qui nous permet de progresser. D'où l'importance de la confiance en soi et donc en les autres et le dessein divin ; la confiance est l'une des énergies primordiales de notre développement.

Revisiter le passer pour progresser ... oui bien évidemment. Toutefois, il m'apparaît important de rappeler à nos amis de ne pas se reprocher telle ou telle insuffisance antérieure à la lumière de notre conscience d'aujourd'hui. En effet, le piège serait d'oublier qu'il ne sert à rien de regretter d'avoir manqué de pertinence à une époque où nous n'avions pas le même niveau de maturité ni le même le niveau de connaissance.

Pour savoir où nous porter nos pas, fions-nous à notre première intention, fruit de notre intuition et manifestation de notre pureté car en ligne directe avec notre Ego. Puis cheminons grâce à nos attributs divins que sont notamment le discernement et notre libre arbitre. Mais cheminons ! Cheminons et récoltons !

A mes yeux, ce n'est pas tant le résultat qui importe que la manière, pour ne pas dire le processus. C'est pourquoi l'exercice de la rétrospection qui nous a été donné par les enseignements rosicruciens est d'une grande aide. Il s'agit de passer en revue et à rebours, comme vous le savez fort bien, les actes de la journée qui s'achève et d'apprendre tant de nos faux pas que de nos bonnes actions ; sans oublier de réparer nos erreurs quand cela nous est possible. Ainsi, nous faisons de nos difficultés quotidiennes des opportunités de croissance ici et maintenant, laissant le passé au passé comme un moyen et non une finalité, comme un point d'appui sur le chemin et non une ancre.

En esprit de partage,
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 5
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.