La Nymphe d'Eau

A150131ContesRose-CroixNympheEauHistoires de l'Ere du Verseau pour les Enfants
Vol. V, n° 12

Haut, très haut dans les montagnes blanches, justement là où vous ne le soupçonnez pas, niche un lac merveilleux dont les eaux calmes et claires s'étendent comme un grand miroir.

Paisible et tranquille, il reflète une image des nuages floconneux, et du ciel bleu, tout bleu. Les arbres, avec leurs jolies branches oscillantes, semblent faire signe et saluer leur propre image dans ce grand miroir où les nuages, eux aussi, admirent leurs jolies formes en passant.

Caché presque hors de vue, sous un arbre, il y avait un petit garçon qui se demandait ce que les nuages pouvaient bien faire durant la nuit, et s'ils étaient toujours aussi floconneux et blanc, pourquoi le vent soufflait, et comment l'eau s'échappait là-haut sur la montagne.

Le nom de ce petit garçon était Dick. Il passait tout son temps libre près du lac, dans son bateau où en nageant. Les gens pensaient qu'il était bien paresseux et le nommaient "Dick le paresseux", mais lui savait qu'ils se trompaient. Ils ignoraient que Dick se levait à la pointe du jour pour accomplir toutes les tâches qui lui incombaient afin de pouvoir passer plus de temps près du lac.

Très près de sa cachette, il y avait un parterre de nénuphars qui déployaient leurs belles feuilles vertes et leurs fleurs sur l'eau claire. Ils étaient ses amis et il s'y intéressait beaucoup.

Dick avait un secret, il était le seul dans les environs à savoir qu'il y avait une merveilleuse nymphe qui habitait au milieu de ce parterre de nénuphars.

Comment le savait-il ?

Mais parce qu'il l'avait vue et lui avait parlé. Vous raconterai-je comment cela s'est produit ?...

Voici. Un jour, alors qu'il était très fatigué, il s'endormit à l'endroit où il se cache maintenant, et lorsqu'il s'éveilla, là, au milieu des nénuphars, le regardant avec des grands yeux merveilleux, remplis de surprise, il y avait une jolie nymphe.

Il n'avait, de sa vie, vu quelque chose d'aussi beau. Il sourit et s'avança juste un petit peu, afin de pouvoir lui parler pendant qu'elle s'élevait au-dessus des nénuphars roses. Ses cheveux étaient comme tissés d'or et formaient une auréole autour de sa tête. Son corps était doux, rose et bleu tendre, mais Dick ne put voir ses pieds, car seule émergeait la partie supérieurse de son corps.  Il resta très tranquille, car il ne voulait pas lui faire peur, enfin, il lui parla doucement et lui demanda si elle vivait toujours à cet endroit. Elle répondit oui et lui dit qu'elle était l'esprit des nénuphars. Alors, il lui demanda si elle connaissait les Ondines. Elle rit et lui dit qu'elles étaient soeurs.

Elle commençait à lui parler des Sylphes qui vivent dans les nuages floconneux, lorsqu'il y eut un appel au secours. Dick chercha d'où venait ce cri, et puis, comme un éclair, il se précipita dans le lac. Il nagea rapidement vers un canot chaviré et secourut la petite fille qui était tombée à l'eau. Elle n'était jamais sortie seule en canot et ne savait pas qu'il se retournait facilement; voyant des nénuphars, elle s'était penchée pour en cueillir et avait basculé dans l'eau.

Dick la tint fermement par un bras et avec l'autre nagea vers la berge où maintenant plusieurs personnes étaient rassemblées, parce qu'elles aussi avaient entendu les appels au secours.

Le père de Virginie (c'était le nom de la petite fille), donna une bonne poignée de main à Dick et le remercia d'avoir sauvé sa fille. Il loua le courage de Dick et dit : "Ceci n'est pas seulement du courage, mon garçon, mais de l'action".

Voyez-vous, Dick n'avait pas hésité une minute pour réfléchir au fait que ses habits seraient mouillés, mais il avait compris qu'il devait agir rapidement parce que la vie de quelqu'un était en danger. Aussi avait-il sauté à l'eau, sans hésiter, pensant seulement à la sécurité de Virginie, sans penser à lui-même.

Après cela, personne, jamais plus jamais, n'appela Dick "le paresseux", parce qu'on savait qu'il agirait rapidement et avec courage lorsqu'il y aurait nécessité.

Lorsque l'excitation fut calmée, Dick s'étendit sous le chaud soleil, comme si rien ne s'était passé d'exceptionnel, et observa les nénuphars pour retrouver la Nymphe des Eaux, mais lorsqu'elle apparut pour lui sourire, il était profondément endormi.