1. Sphinx
  2. Forum
  3. mardi 18 mai 2021
  4.  S'abonner via e-mail
Bonjour à tous!

Nous savons tous la difference que Max Heindel fait à bon escient entre les fils de l'eau et les fils de feu.
Les ouvrages tel que 'Franc maçonnerie et catholicisme' nous en donne une compréhension assez précise.

Il se trouve par ailleurs que le chemin de l'initiation pour ces deux types est assez different. les fils de l'eau empreinte la voie mystique , la voie du coeur , de la foi , et géneralement sous l'influence d'une autorité telle que l'Eglise ou d'un gourou etc.

Les fils du feu cheminent plutot sur le chemin de la connaissance , la voie de la tête et sont des francs maçons ou 'free-mason' en anglais signifiant libres constructeurs.

Les bases étant ainsi posées , Max Heindel nous parle de la voie de la chastété comme moyen pour pouvoir parvenir à l'initiation.

Et en cela , il me semble que Max Heindel nous inscrit sur le chemin des fils de l'eau , qui comme on peut le voir dans toutes les religions, monastères etc.. prônent la vie chaste. Dans d'autres philosophies on parle du chemin de la main droite.

A coté de cela , il y'a le chemin de la main gauche qui est plutot centrée sur la conservation de la force créatrice lors de l'acte sexuel à l'instar du tantrisme etc..
Il est question à ce niveau non pas d'éteindre le feu comme dans le cas des fils de l'eau mais plûtot de le maîtriser et d'en faire un outil pour l'initiation.

Mais il me semble que tout dépend au final du tempérament de chaque individu et certainement des données astrologiques qui détermineront notre orientation soit vers le chemin des fils de l'eau ou le chemin des fils du feu.

Bien à vous
Réponse acceptée Pending Moderation
Régulièrement; je suis un Fils de l'Eau lorsque je laisse les êtres plus évolués que moi se charger de la direction du travail de guérison et je suis un Fils du Feu quand j'entreprends ce travail de ma propre initiative et volonté. Je bascule d'un côté et de l'autre, selon les circonstances.
La Sagesse, et la Connaissance doivent trouver un terrain d'entente. Mais en premier la Sagesse, car la Connaissance sans Sagesse est un voix dangereuse.
"La Sagesse est de la douleur cristallisée". Max Heindel / Le corps du Désir
C'est donc par l'expérience et la souffrance que nous apprenons. Il ne faut donc pas éteindre le Fils du feu en nous, mais le mettre au service du Fils de l'Eau.
Voila, concrètement, dans ma vie, ce qu'est le Fils de l'Eau et le Fils du Feu. :)
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
Oui il y'a toujours une part de sagesse et de connaissance en chaque individu.

Mais ce dont il est plus question ici , c'est de constater qu'il y'a une dominance d'un certain type de disposition de par notre nature intrinsèque.
Et c'est l'objet de l'ouvrage de Max Heindel sur 'Franc maçonnerie et Catholicisme'.

Si vous voulez en spiritualité , il y'a comme un tronc commun et des specialisations.

Comme vous l'avez signifié, dans le tronc commun , on navigue entre la connaissance et la sagesse.

Mais dans ce tronc commun , il y'a des esprits qui sont par nature des fils de l'eau et d'autres esprits qui sont par nature des fils du feu.

Mais pour une pleine expression de leurs qualités innées , il faut des spécialisations.
Et c'est à ce niveau que le chemin vers l'initiation peut être different.

On ne peut spécialiser les fils de feu en les mettant sur le chemin initiatique des fils de l'eau.
Comme on ne peut pas spécialiser les fils de l'eau en les mettant sur le chemin initiatique des fils de feu.

Un tel système éducatif serait un gaspillage d'energie , de talents et a de fortes chances de pas produire les résultats escomptés.

Et donc on est d'accord que le genie en mathematiques doit aussi apprendre la literature , les arts etc.. mais pour une pleine expression de son talent intrinsèque , il serait plus interessant qu'il se spécialise dans une filière scientifique au lieu de l'envoyer faire les lettres où il aura l'impression d'avoir manqué à son appel.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 2
Réponse acceptée Pending Moderation
Je ne vois pas bien comment essayer de travailler pour le bien en développant le côté Fils du Feu sans emprunter le chemin des Fils de l'Eau.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 3
Réponse acceptée Pending Moderation
Oui disons qu'avant de prononcer les mots de pouvoirs , il faut déjà avoir developper le pouvoir en question.
S'il ya pas de pouvoir au départ , les mots seront vains.

Et le developpement du pouvoir interne obéit à differents principes qui seront fonction de la voie initiatique empreintée.

Max Heindel nous informe que le plus grand péché ou mal , c'est l'ignorance et que le salut vient de la connaissance appliquée.

Partant de ce point , il me semble que les fils de l'eau ne s'interesse pas beaucoup à la connaissance , ni à ses applications.
On est dans le chemin de la foi et de la croyance qui peut donc susciter beaucoup de fanatismes et causer beaucoup de dégâts dans l'humanité comme on peut le constater à travers l'histoire et ceci jusqu'à nos jours.

La connaissance et la voie des fils de feu vient donc pour pallier à l'obscurantisme tout azimuts et à tous ses excès.


Et donc , il serait difficile au génie en sciences physiques d'empreinter la filière lettres contemporaines et d'épanouir ainsi ses facultés innées.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 4
Réponse acceptée Pending Moderation
Je précise que j'ai utilisé à tord le terme "mot de pouvoir". C'est ainsi que l'on peut lire ici ou là. Mais en fait je voulais parler du pouvoir du Verbe, qui n'est pas dépendant de notre développement.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 5
Réponse acceptée Pending Moderation
Oui mais tout çà est vide et sans objet s'il ya pas au préalable , un pouvoir interne pour porter le verbe mais bon tout ceci nous éloigne un peu de la thématique d'où l'exercice des fils de feu de la concentration?.

Mais ceci pourra faire l'objet tout aussi bien d'une autre inspirante discussion.

Que les roses fleurissent.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 6
Réponse acceptée Pending Moderation
..."Je guette toujours avec beaucoup d’attention les passages ou la musique éveille en moi une émotion. C’est magique comment la musique peut nous renverser, faisant naître en nous des émotions d’ordre très divers. Je joue alors le passage de nombreuses fois, goûtant cette émotion jusqu’à la lie, me plongeant dans l’ivresse. Et enfin, le moment tant attendu arrive enfin. Tu joues le passage, et tu ne ressens plus rien. Il n’a plus aucun effet sur toi. Ton cœur est devenu sec, tu joues comme un robot, rien ne t’atteint. Maintenant, tu sais que se sera longtemps comme ça, c’est ce que tu cherches en fait. Car tu sais qu’un jour, la grâce surgira et te plongera dans cette émotion perdue, mais magnifiée, rendu parfaite, car épurée, digérée. Tu te mets donc dans un état d’attente ou tu n’attends rien, sachant que c’est comme cela que ça arrivera. Tu sais que la graine émotionnelle que tu as enterré dans tes entrailles, finira par germer, comme toutes les graines, et, comme tu es sûr qu’il y aura un printemps en temps et en heure, tu attends, impassible et serein. Et voilà que par surprise, ça te prend, tu es dans un état de grâce, la pierre de ton cœur s’illumine en une émeraude d’un vert magnifique, baignant toute chose dans l’harmonie et la beauté. C’est le moment d’avoir l’intention, l’intention vers l’autre, de lui faire du bien, de l’aimer, de le guérir. Quand tu es dans cet état, tu peux toutes choses, en communion avec les forces naturelles germinatives de la vie, uni à la Volonté Divine. Pour une poignée d’instants, tu es un avec le tout, sachant que les autres diapasons autour de toi attendent assoiffés comme tu l’es toi-même. Ils rentreront eux aussi dans la même vibration, car les diapasons ont ceci de particulier, qu’ils entrent en vibrations sous l’impulsion des autres. Ainsi, la musique accompli son œuvre divine, de nous accorder avec la Source." ...

Je crois au pouvoir de la digestion. Je suis désolé, mais, cela ne nous éloigne pas du sujet. Il n'y a pas de chemin possible pour un Fils du Feu, à part de se mettre dans l'attente d'un Fils de l'Eau. Dans l'attente consciente de la digestion. Le pouvoir du Verbe, la digestion, tout cela,; c'est au coeur du sujet !
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 7
Réponse acceptée Pending Moderation
La musique n'est pas l'apanage des frères de l'eau , elle est aussi bien utilisée chez les fils de feu. On a qu'à considérer les pieces comme Parsifal de Wagner ou la flûte enchantée de Mozart etc.. Il faudrait même dire que la musique a été codifiée par les fils de feu.
Les fils de feu sont aussi derrière la construction des cathédrales dont on connaît toute la portée en terme de phénomenes acoustiques pour l'élévation de l'âme.

Et donc concernant votre dernier paragraphe , Il serait important d'étayer votre assertion selon laquelle ce soit les fils de feu qui auraient besoin des fils de l'eau sinon l'on reste dans l'univers des rêves, des croyances et des dogmes .
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 8
Réponse acceptée Pending Moderation
la voie du cœur est présente dans tous les enseignements .....que ce soit le soufisme, l'inde et l’Égypte et bien d(autres, la voie du cœur est présente; que penser d'un Jean de la croix, d'une Thérèse d'Avila, de la bakthi dans le tantrisme du cachemire et bien d'autres.( Isha Schwaller de Lubicz)

Si Jean était bien Lazare, oui, mais il a reçu les enseignements du Christ ( voir également la maître Philippe de Lyon) et ces enseignements ne sont pas les enseignements rosicruciens.

Si M.Heindel parle de contemplation et d'adoration, surtout de ce dernier, il s'agit de la voie du cœur

la voie chistique

Association Rosicrucienne
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 9
Réponse acceptée Pending Moderation
@Jean du Périgord

Merci bien , sauf qu'il est important que vous exploriez à nouveau l'ouvrage de Max Heindel 'Franc-Maçonnerie et Catholicisme' afin que vous puissiez mieux cerner les tenants et les aboutissants de la voie de la tête et de la voie du coeur ou du chemin des fils de feu et du chemin des fils de l'eau.

Au départ vous dites que c'est avoir des lacunes que de dire que la voie du coeur a besoin d'une autorité telle que Eglise , Gourou etc..

D'entrée de jeu , vous semblez méconnaître quelques fondements de la philosophie rosicrucuenne.

Voici une citation de Max Heindel qui resume bien la claire distinction entre les deux chemins. Vous la trouverez en introduction dans la plupart des ouvrages de Max Heindel sous le titre 'Le Symbolisme Rosicrucien'

"Bien que chacun des deux courants semble être identique extérieurement, ils sont profondément différents. Le courant de gauche est connu dans notre littérature Rosicrucienne sous le nom de Fils de Caïn. Ils sont emplis d'énergie positive et sont les constructeurs du monde, les enfants de lumière - phree messen, - qui se taillent un chemin dans la vie, sont heureux de rencontrer des obstacles car ils savent que ceux-ci renforcent leur caractère; ils travaillent avec l'intelligence ainsi que l'indique la lampe dont sortent neuf rayons, montrant ainsi le Sentier dynamique et positif choisi par l'étudiant en ésotérisme. Le courant de droite développe le côté coeur de la vie, et la flamme divine qui sort de celui-ci n'a que huit rayons montrant par là un Sentier passif ou négatif, car ceux qui le suivent désirent avoir un guide, quelqu'un qu'ils puissent suivre, qu'ils puissent adorer; ce sont les hommes d'église du monde qui suivent les enseignements de leurs chefs." Max Heindel

Je crois que ceci est assez clair.

Ensuite vous dites que la voie du coeur est pronée par St Jean . Ceci semble encore être une méconnaissance des enseignements rosicruciens.
Déjà il faut se rappeler que si vous lisez l'ouvrage 'Franc Maçonnerie et Catholicisme' , vous constaterez que St Jean c'est Lazare qui lui même est le fils de la veuve , reincarnation d'Hiram Abiff , le Maître constructeur , Franc-Maçon . St Jean deviendra plus tard Christian Rose-Croix. Nous sommes là dans la lignée des fils de feu et donc de la voie de la tête.

Il y'a beaucoup de choses à ajuster sur votre reponse.
Pour faire vite , dans un premier temps le corps mental (tête) est plus avancé que le corps du désir (coeur) dans la hierarchie des corps invisibles et donc le chemin du corps du désir ne saurait être plus avancé que le chemin du corps mental.

Et pour finir , je vous inviterai à revisiter la légende de St George car ce dernier tue effectivement le dragon et donc remet en cause tout votre argumentaire, car les fils de l'eau cherche effectivement à éteindre le feu.

"La légende de saint Georges et le Dragon décrit un saint qui apprivoise et tue un dragon qui réclame des sacrifices humains. Le saint sauve ainsi la princesse choisie comme prochaine offrande."

Bien à vous
Sphinx
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 10
Réponse acceptée Pending Moderation
bonjour, vous mentionnez l’initiation de Jean=Lazare; il serait intéressant de bien lire le texte également dans les Évangiles; que nous apprend cette initiation ? voici le texte en question :"Et le mort sortit, les pieds et les mains attachés par des bandelettes ...." pourquoi des bandelettes? alors que la coutume juive est d'envelopper le mort d'un linceul? les bandelettes sont uniquement pour les morts en Égypte; ne faut-il pas voir là que Lazare était initié dans les enseignements égyptiens ? Moise l'a bien été lui aussi....
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 11
Réponse acceptée Pending Moderation
@Jean du Perigot

De toutes les façons , lorsqu'on parle d'initiation , l'Egypte n'est jamais bien loin.
C'est la mère patrie de la science initiatique.
Jesus lui même y a été avec Joseph et Marie pour sa préparation.
La bible elle même de manière générale a beaucoup puisé des enseignements de la sagesse de l'ancienne egypte.
C'est vrai que ceci pourrait faire l'objet d'une autre discussion.

Bien à vous!
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 12
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour,

Max Heindel nous invite à faire se nourrir les voies de la Sagesse et de la Connaissance en une et une seule voie, celle du milieu. Il n'y a rien à opposer, bien au contraire, j'aime à les voir comme une différence de potentiels nous amenant le courant nécessaire. Nous avons besoin de vivre l'une et l'autre sur le chemin de notre évolution.

C'est une apparente tenue des contraires pour nous inviter à l'unité. Une fois de plus.

Merci
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 13
Réponse acceptée Pending Moderation
@Antoine

Oui sauf qu'il peut parfois s'averer une tâche bien ardue de melanger de l'eau et du feu.
L'eau a souvent tendance à éteindre le feu et le feu a tendance à évaporer l'eau.

Mais bon j'ose croire que l'on finira par trouver la formule magique pour unifier les deux principes.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Forum
  3. # 14
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.