1. Sphinx
  2. Forum
  3. lundi 27 septembre 2021
  4.  S'abonner via e-mail
Bonjour à tous,

La philosophie rosicrucienne nous présente des périodes d'involution qui commence par la période de saturne , la période du soleil , la période de la lune et actuellement nous sommes à la période de la terre. Ceux qui ne sont pas familiers avec ces concepts peuvent consulter la Cosmogonie des Rose-Croix.

Et donc à chaque période d'après la philosophie rosicrucienne , il y'a eu des retardataires.

La question que l'on se pose est de savoir comment y'a t'il pu y avoir des retardaires par exemple dans la période de saturne lorsque nous n'étions qu'à notre phase minérale. Même interrogation pour la période du soleil , où nous étions semblables aux plantes etc...

Alors trois hypothèses se posent

- Soit ça été de la faute des Esprit-groupes qui n'ont pas suffisamment équilibré toutes les évolutions (involutions pour être plus précis). Ou alors pour des raisons de diversité ou de diversification de la flore et de la faune, l'Esprit groupe a mis à un frein à certaines involutions.

- Soit cela pourrait être dû aux conditions et à l'environement particulier dans lequel tel ou tel mineral ou telle ou telle plante évoluait.
Pour prendre une analogie , une plante dans le pôle nord n'aurait peut être pas eu la même vitesse d'involution qu'une plante dans une zone plus tempérée.

- Il se pourrait finalement que certains esprits vierges étaient trop attachés au monde divin et étaient réticents à effectuer une plongée dans la matière et donc ils ont pris du retard.
C'est un peu comme à la piscine , certains plongent d'un coup , d'autres hésitent un peu etc..

Si cette troisième hypothèse est vraie , il se pourrait que comme la Bible l'indique les premiers risquent de devenir les derniers.
Il se pourrait donc que les retardataires à l'involution , deviennent des pionniers à l'évolution. Puisqu'au départ ces retardataires ne voulaient pas quitter le monde divin , il se peut donc que cet attachement au monde divin devienne la force de propulsion nécessaire pour une plus rapide évolution.
Exactement comme celui qui hésite le plus à plonger , est souvent le premier aussi à sortir de la piscine.
Peut être y'aurait-il d'autres hypothèses.

Bien à vous
Sphinx
Réponse acceptée Pending Moderation
À mon avis, un retardataire est celui qui s'est contenté de prendre le sentier le plus fréquenté, celui qui, par définition, exige le moins d'effort, sans se douter qu'à chaque étape il lui faudrait impérativement démontrer ses aptitudes à poursuivre son chemin dans des conditions plus exigeantes. Avait-il développé les aptitudes minimales requises pour suivre la parade ou serait-il un boulet pour ceux qui le précédent?

Dès la différenciation de sa Source l'esprit vierge n'est plus identique à sa Source, il se doit de fournir un minimum d'effort de son propre chef, même lorsqu'il est
instruit par des "enseignants" pour passer chaque étape de son processus d'individualisation.
  1. il y a 3 semaines
  2. Forum
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
Donc vous souscrivez à la troisième hypothèse sauf que vous en donnez une autre interprétation.

L'effort dont vous parlez est fonction du dégré de motivation.
Si la motivation n'est pas suffisante , l'effort n'aura aucun intérêt.

Et donc il se trouve que pour certains esprit-vierges quitter les mondes de lumière pour plonger dans les ténèbres de la matière n'était pas très motivants.

Et donc ils ont pu prendre du retard.
Mais une fois le fond touché, ils risqueront d'être les premiers à remonter. Et cela se voit sur le terrain où l'aspiration spirituelle est beaucoup plus forte dans certaines regions de la terre qu'ailleurs où on s'accroche de plus en plus au monde matériel. D'ailleurs on y va pour retrouver les repères spirituels.

Mais bon au final tout se complète pour le salut de toutes les étincelles divines.

Bien à vous
  1. il y a 3 semaines
  2. Forum
  3. # 2
Réponse acceptée Pending Moderation
Il me semble que l'adaptation à des contraintes ou des opportunités permet de suivre le mouvement. Quelque soit le degré de conscience de la vie en involution ou involution, même à nos degrés de consciences évoluées, il s'agit toujours de s'adapter aux contraintes et opportunités présentes.
Nous avons le discernement de nos jours, qui nous permet de voir les opposés de toutes questions, et nous avons ensuite un choix a effectuer . Notre choix nous place sur le chemin des pionnier ou des retardataires. Ce qui est en tout cas important, c'est de faire un choix, d'user du libre arbitre. De ne pas rester à la croisée des chemins, ce qui serait là pour le coup, un moyen sûr de se retrouver parmi les retardataires.
  1. il y a 3 semaines
  2. Forum
  3. # 3
Réponse acceptée Pending Moderation
@Christian

Toutes les traditions parlent d'une chute , de la perte de l'age d'or.

C'est aussi l'histoire du fils prodigue qui quitte la maison du Père et décide d'aller dilapider son héritage et finir par se nourrir de la nourriture des porcs.

Vous faites allusion au choix mais s'il fallait choisir entre les mondes divins de lumière et la chute dans les ténèbres de la matière , je crois que le choix de la lumière est vite fait.
Et donc effectivement ceux qui ont une connexion plus forte avec la lumière auront du mal à s'adapter aux mondes d'en bas.

Mais bon comme le fils prodigue , il serait important pour tout le monde de retourner à la Maison du Père.
  1. il y a 3 semaines
  2. Forum
  3. # 4
Réponse acceptée Pending Moderation
En effet, Christian, notre degré d'adaptabilité, de plasticité me semble déterminant quand à notre évolution ou stagnation.
Cependant, "Plus le niveau d'intelligence de l'être en évolution est inférieur, plus il est sous la dépendance d'une aide extérieure" Cosmogonie p. 186
Le dilemme ici est de savoir comment se départage la responsabilité entre l'être en évolution et ses guides?
  1. il y a 3 semaines
  2. Forum
  3. # 5
Réponse acceptée Pending Moderation
.
  1. il y a 3 semaines
  2. Forum
  3. # 6
Réponse acceptée Pending Moderation
@frcm2

Oui c'est un peu superficiel mais ceci est l'hypothèse de la responsabilité des Esprit-Groupes.

Mais je crois que si les Esprits vierges resistent à l'involution et refusent de s'adapter aisément aux mondes inférieurs , cela peut complexifier le travail des Esprits Groupe.

C'est assez interessant que la plupart des mythes parlent de cette chute dans la matière comme de la plus grande catastrophe cosmique.

Et je crois qu'il y'a cette remiscence d'un état glorieux perdu dans l'inconscient collectif de l'humanité.
  1. il y a 3 semaines
  2. Forum
  3. # 7
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.