1. chevalom138
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. dimanche 26 novembre 2023
  4.  S'abonner via e-mail
Bonjour à tous les frères et sœurs de l'association rosicrucienne Max Heindel.

Il y a 30 ans je décidais de prendre des cours d'astrologie proposés par l'association rosicrucienne Max Heindel.
Ces cours étant très intéressants j'avais continué en lisant la cosmogonie des roses croix et en étudiant la philosophie proposée. J'ai dévoré un grand nombres de livres.
J'ai trouvé à travers ces lectures un grand nombre d'informations qui furent une grande aide dans la suite de mon chemin.
C'est le langage symbolique et le devenir de l'homme qui me permirent à mon tour de pouvoir faire une synthèse du chemin que j'allais suivre.
Mais cela ne s'arrêta pas à ces connaissances précieuses. Après quelques années d'études diverses c'est l'alchimie qui s'imposa à moi. Puis vint pour moi le moment après quelques expériences à connotation tantrique que je pris la décision de faire un voyage en Inde.
Ce fut pour moi une révélation quand je me retrouvais dans le sud de l'Inde et plus précisément dans le Kerala.
Dès mon arrivée je me sentais revenir chez moi. Plusieurs expériences me firent comprendre qu'ici se trouvaient mes racines et mon peuple. Ce révéla à moi la raison de ma naissance avec les événements qui firent que ma naissance se fit au Sénégal.
De là je reçue à nouveau un nouvel enseignement toujours en accord avec ceux de monsieur Max Heindel.
J'ai passé plusieurs années à faire la navette entre cette région de l'Inde et la France. Puis lors de mon avant dernier voyage en Inde c'est au Népal que je me suis rendu. Encore une fois j'y retrouvais une de mes maisons.
Je décidais d'y retourner avec une amie rencontrée lors de mon premier séjour.
Ensemble nous avons visité le nord de l'Inde que je ne connaissais pas. Puis de retour au Népal à nouveau un ensemble d'expériences se présentèrent.
Celle-ci me permirent de vivre des choses que je n'aurais jamais pu imaginer avant.
la transformation de la matière et l'utilisation du Verbe créateur étaient au rendez-vous.

Tout au long de ma vie je fus guidé intérieurement. Imaginez votre âme se scinder en deux et ainsi c'est ma partie féminine qui prit le rôle de ce guide.
Elle me permit de voyager dans le temps afin de comprendre le processus de l'évolution de l'âme dans la matière. Puis elle me guida pour comprendre ce que je vivais et ma relation avec les différentes philosophies qui furent ramenées à l'Egypte ancienne. J'ai ainsi intégré en moi toutes les religions contemporaines et j'ai pu comprendre la relation qu'il existe entre chacune d'elles. Je découvrais alors leurs rôles à travers l'histoire.

A travers le tantrisme et l'alchimie comme avec la philosophie rosicrucienne mon chemin s'orienta vers l'intérieur de soi. C'est là que je retrouvais ma guide et que la transformation de mon être s'opéra.

Suite à tout ce travail j'ai pu schématiser la constitution des différents corps énergétiques et le chemin qui permet de retourner vers le Créateur.

Aujourd'hui j'ai décidé de partager toutes ces connaissances sur ce forum si cela intéresse les frères et sœurs de cette association rosicrucienne.

Fraternellement
Thierry.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à tous les frères et sœurs,

Comme je l'ai dit le langage symbolique fut une révélation pour moi. C'est à travers l'astrologie qu'il se révéla le plus intéressant. Mr Max Heindel nous donne dans son livre des éclaircissement sur la relation de la carte du ciel et de sa relation avec l'histoire de l'humanité.
Dans mon cas c'est dans un premier temps en ouvrant mon esprit sur ce langage que s'opéra une transformation.
J'avais beaucoup de mal au début de mes étude sur ce langage. Mais en concentrant mon esprit sur des sujets comme la compréhension de l'univers que dans mon cerveau un phénomène que je ne m'explique pas transforma ma façon de réfléchir.
C'est en discutant avec un ami sur ce sujet que je ressentis un mouvement dans mon cerveau. Mon hémisphère droit, si ma mémoire est bonne, après une sorte de craquement au niveau du vortex cérébral se mit à faire un demi tour dans ma tête. Physiquement je ne peux pas affirmer que cela est possible, mais j'ai bien senti le mouvement. Après cela c'est comme si mon cerveau avait changé sa façon de fonctionner, le mode symbolique devint une autre manière de penser.
Ce n'est que plus tard après un enseignement reçu intérieurement que je compris que ce langage était celui du plan divin.

Avec cet nouvel ouverture d'esprit je m'engageais dans l'étude des centre énergétique que l'on retrouve dans les yogas. Et une réflexion de mon fils en passant devant ma chambre me permit enfin d'établir une relation entre cette science et l'astrologie. Il venait de me montrer que la croix au dessus du lit était en l'envers.

Ici j'ai peur que seul ceux qui ont étudier l'astrologie puisse comprendre ma vision, mais rien de compliqué en réalité.
Sur la carte du ciel nous avons les planètes qui ont une position particulière en fonction de leurs affinités avec les signes. Dans les positions que j'ai repositionné celles ci on s'aperçoit qu'elles se retrouvent en exaltation.
Comme par exemple le soleil en bélier, saturne en balance.
Ceci me permit de juxtaposer chaque centre énergétique sur l'axe des ascendants.
Avant d'aller plus loin il est important de reconsidérer la position de la lune dans ma carte.
Souvent mis en domicile dans le signe du cancer ici elle se trouve associé à la terre au centre de la carte.
Cela donne le couple terre lune au centre du système.

Je prends maintenant en mettant l'axe ascendant vertical dans la carte les relations entre les centres énergétiques et les signes:

en haut de la carte nous avons le signe du bélier et celui du poisson associé au centre coronal (au dessus du crâne)
en bas le signe de la vierge et de la balance associé au centre de base entre les jambes.
Ces deux premiers groupes sont relier par ce que l'on appelle l'axe de la Kundalini.

Je continue avec les signes du taureau et du verseau qui se retrouve au niveau de ce que l'on appelle le centre du troisième oeil ou centre du front.
En bas les signes du lion et du scorpion se retrouvent au niveau du centre sexuel.
Ces quatre signes sont particuliers, j'y reviendrais plus tard.

Prenons maintenant les signes du gémeaux et le signe du capricorne. Ils se retrouvent associés avec le centre de la gorge et les signe du cancer et du sagittaire avec le centre de l'estomac.

Nous avons donc les six premiers centres positionnés sur l'axe vertical.

Au centre de la carte enfin se trouve positionné le centre cardiaque. Celui-ci aussi est très particulier car il est comme le chef d'orchestre de l'ensemble des centres énergétiques.

Je mettrais un schéma à la fin du post pour plus de facilité.

Je reviens sur les centres du troisième oeil et celui dit sexuel.
On s'aperçoit que ceux-ci se retrouve dans la vie du Christ. Ils sont associés au quatre principaux apôtres.
Ce n'est pas un hasard.
On retrouve 12 apôtres autour du Christ, ceci représente les douze signes du zodiaque. La place du Christ enfin se trouve à la place central où l'on trouve la terre et la lune.
Les quatre signes fixes associés au quatre apôtres représentent une croix qui est la conséquence de celle formé par l'axe vertical et horizontal.
Voilà pourquoi la croix à une importance dans la vie du Christ. Elle représente l'union du bas avec le haut et de la droite avec la gauche. Là se retrouve le chemin alchimique.

Du bélier au signe de la vierge côté droit représente l'aspect personnel intérieur en astrologie alors que de la balance au poisson c'est à dire le côté gauche est associé à l'aspect de la place de l'homme avec son extérieur.
Mais ceux ci représentent aussi l'aspect féminin et masculin de l'être. C'est pour cela que la lune est généralement positionné en exaltation sur le fond du ciel et le soleil au milieu du ciel.

Je vais aller plus loin en donnant une explication sur la création.
Je pars du centre où se trouve la position du Christ mais aussi celui de son père le créateur.
On sait que Dieu au début de la création à l'aide du verbe créateur sépare le ciel et la terre.
Cette opération s'effectue en séparant l'aspect masculin et féminin en lui.
Cette action crée l'axe vertical.
En haut de cet axe nous avons l'élément éther ainsi manifesté, cet élément est associé au plan spirituel.
En bas se manifeste l'élément terre, associé au plan physique.
Et au centre se trouve manifesté l'élément air. C'est à partir de cet axe que les différents plans sont créés.
Ces plans sont au nombre de quatre et on les retrouve dans la constitution de l'être humain.
Nous avons ainsi au centre le corps physique et autour le corps éthérique indissociable donnant les deux premier corps: physique et spirituel, autour (signe du gémeaux, capricorne, cancer et sagittaire) le corps mental, ensuite encore autour (signe du taureau, verseau, scorpion et lion le corps émotionnel.
Ces quatre plan sont ceux créés dans un premier temps et forment notre champs d'expérience. Ce n'est qu'une fois ceci réalisé que Dieu créa l'homme à son image. Je raccourcie mais développerais plus tard.
L'homme étant à l'image du créateur prend à son tour la place central de la carte du ciel.
Comme son créateur qui se sépara en deux aspects, l'homme fut à son tour séparé en deux donnant le couple Adam et Eve.
Ici rien ne justifie la traduction qui dit que la femme est créé à partir d'une cote d'Adam. Non l'être primal androgien et séparé en deux pour donner l'homme et la femme. et c'est ainsi que l'âme issue du créateur commence son pèlerinage dans les deux sexes.


Lors de mon chemin je fus instruit par une déesse particulière dans le panthéon hindou: Kali.
Elle passa un long moment à m'enseigner la valeur du son. On retrouve dans l'iconographie de cette déesse une corde où sont accrochées des lettres. Celles ci sont l'expression du verbe dans la création. En Egypte nous retrouvons un couple particulier à qui l'on associe aussi la création.
Je fais référence à Thot et Sesha. Dans l'alchimie on parle d'un langage particulier que l'on nomme: la langue des oiseaux. Ce langage me fut retransmis en même temps par Kali.
C'est avec ce langage particulier que je vais continuer.

Reprenons ainsi le plan mental associé aux signes astrologiques.

Après la première opération de séparation nous retrouvons le créateur sous deux aspects connu en Grèce sous les noms de Zeus et Hermès. Le dieu des dieux et le verbe.
Je prends maintenant les quatre signes associé au plan mental: gémeaux, cancer, capricorne et sagittaire.

Le signe du gémeaux dans la langue des oiseaux donne ceci: je gère les mots, la parole. On retrouve ici la dualité lié à l'être androgine.
Le signe du capricorne : qui a pris corps et qui est né. Cristallisation et création de l'évolution de l'animal marin en animal terrestre.
Le signe du sagittaire: le sage qui agit sur la terre. Le cheval représente l'élément air et est aussi le cinquième élément dans le bouddhisme.
Et le signe du cancer: quand ça sert. la création de la mâchoire et du pousse opposable qui permettent la la fonction de digestion et d'appréhension des aliments, car n'oublions pas que l'évolution passe aussi par le fait de manger et être mangé.

Dans ces quatre signes qui sont autour du point central se retrouvent dans le récit de la création.

Je passe au plan émotionnel constitué des signes du taureau, lion, scorpion et verseau.
En simplifiant le taureau représente le son créé par la digestion: le rot. Son qui a une action sur la glande pinéale. Quand cette glande s'active le taure est activé et donne l'auréole visible sur les saints.
Le lion représente le noeud que l'on retrouve au niveau des testicules (olive) ici le sexe masculin.
Le scorpion représente lui le sexe féminin, réceptacle du sexe masculin. Littéralement la science du corps du pieu (sexe).
Le verseau lu comme celui qui verse le haut, il déverse le plan spirituel dans la matière.

Bien sur je simplifie pour ne pas surcharger ce post.

Maintenant voyons le plan physico éthérique où physico spirituel:

Les signes du bélier, vierge, balance et poisson.

Le bélier représente l'âme qui s'incarne et se dirige vers le bas.
Il arrive dans le signe opposé la balance, du bas il se lance dans le voyage.
La vierge représente le verbe qui vie sa nouvelle identité en tant qu'égo: le je mais aussi le jeux de l'air (âme) dans sa vie.
Enfin le signe du poisson qui représente à la fin de sa vie son poids (karma) accumulé et qui le ramène à un nouveau cycle.

Je vous mets un schéma pour plus de clarté.









signe et chakra.png


J'espère que le schéma apparaitra.

dans le prochain post j'aborderais le chemin du retour de l'homme au centre de la carte comme le Christ qui l'a réalisé en son temps.

Fraternellement,
Thierry.
Pièces jointes
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 1
Réponse acceptée Pending Moderation
C'est tres beau,
je vous lis comme un roman d'amour
merci pour votre témoignage
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 2
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour Nathalie,

Merci pour ta réponse :) , elle me fait très plaisir.
J'espère que tu auras autant de plaisir avec la suite.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 3
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à tous les frères et sœurs,

Je vais avant de passer au chemin du retour revenir sur certain points.

Je vais revenir sur cette croix inversée.
Le créateur en se divisant en deux a donner un aspect masculin que l'on retrouve dans le plan spirituel en haut du schéma associé au soleil. Son aspect féminin se retrouve en bas du schéma à la place de saturne et associé au plan matériel.
La plupart des chemins spirituels avant la venue du Christ permettaient à la conscience de monter dans le corps pour s'unir avec le plan spirituel et l'aspect masculin du créateur. Ce chemin était nécessaire, en acceptant l'idée du dieu dans le ciel devait permettre à l'énergie centrale, nommée Kundalini en Inde, de traverser le corps et d'ouvrir le centre coronal.
Aujourd'hui encore c'est le chemin qu'emprunte les bouddhistes.
La venue du Christ en prônant l'amour et en expliquant qu'il se trouvait comme son père dans le cœur l'énergie devait redescendre dans le corps et chacun devait comprendre que nous ne sommes qu'un : tous frères et sœurs.
Son but était aussi de permettre un nouvel essor en allégeant le karma de l'humanité. La parole: si on te donne une gifle tend l'autre joue, comme le pardon était dans ce but là.

Il était nécessaire de préparer l'humanité à un nouveau travail pour qu'elle puisse enfin devenir comme lui et recevoir les dons divins.
D'après mes connaissances sur le tantrisme, très proche de l'alchimie si ce n'est identique puisqu'il fait parti des tantras et donc du travail alchimique, j'ai remarqué qu'un ensemble d'enseignements sont absent dans les écrits.
Nous retrouvons de grande correspondance dans les enseignements qu'il a donné c'est vrai, mais une partie nécessaire pour le retour doit être à nouveau donné.

Cette partie concerne le rôle de l'aspect féminin du créateur. Or celle-ci est capitale.
Beaucoup n'accepte pas l'idée de l'immaculée conception et malheureusement notre mère, sous l'aspect de la vierge Marie, n'a pas le respect qu'elle devrait avoir.

Dans l'hindouisme chaque dieu à une parèdre qui n'est autre que son aspect féminin. Shiva-Shakti, Vishnou-Lakshmi et Brahma-Sarasvatî, En Egypte nous avons la même chose avec Thot-Sesha.

Alors qu'en Inde les deux aspects sont vénérées en occident avec le Christianisme la femme est souvent considérée comme "diabolique".
Il y a une raison malgré tout à ce fait.
Si l'aspect masculin du créateur est plutôt chaste, son aspect féminin, proche de l'aspect matériel, est associé à la pratique sexuelle et à la magie. Beaucoup de femme ont été condamné à tord dans l'histoire.
Il faut comprendre que l'aspect féminin détient un savoir qui lui vient de cette aspect féminin du créateur mais c'est l'homme avec ses jugements qui l'a perverti. On retrouve en Egypte comme en Inde des pratiques sexuelles lors de cérémonies sous l'égide de la grande déesse.
On sait que certaine civilisation avant leur disparition ont eu aussi une période où les plaisirs de la chair étaient courants. Ce n'est pas la cause de leur disparition contrairement à ce qu'il est souvent dit. Cette période a été nécessaire à leur transfiguration pour passer sur un autre plan, c'est la raison pour laquelle aucun corps n'ont été retrouvé.

Dans le Christianisme il y a une petite différence avec les religions polythéiste, mais il ne contredit pas cette façon de concevoir le monde.
Si dans l'hindouisme nous avons trois aspects du créateur: Brahma, Vishnou et Shiva, nous retrouvons aussi l'équivalent de Jehovah, Allah et autre nom qu'il a reçu, sous l'aspect de Brahman, celui qui ne peut être représenté. Quand j'étais dans le sud de l'Inde il y avait un temple lui étant dédié. Aucune statue, un temple ouvert et sans toit et aucune image, parfois on l'associe à Parashiva.
Ses trois aspects ont chacun un rôle mais tous savent qu'ils sont tous issue de Brahman.
Brahma le créateur dans l'Hindouisme est associé à Sarasvatî. Comme en Egypte avec Sesha elle est la déesse des arts de l'écriture et représente aussi les attributs de Brahma comme Thot.

Dans le Christianisme nous avons la trinité représenté par: le père, la mère (et nom le saint esprit) et le fils.
Le fils au centre de la carte met en valeur sa filiation divine avec son père et sa mère.
Oui Marie est la mère de dieu, et l'immaculée conception reconnu dans l'hindouisme n'a rien d'impossible.
Shakti a mis au monde son fils, connu sous le nom de Ganesh, sans le recours de Shiva.
Dans le monde animal il existe beaucoup d'animaux en général ovipare capable de redonner la vie sans l'apport de semence d'un male. Je reviendrai là dessus plus tard.

La raison de la venue du Christ est, comme je l'ai déjà dit, de mettre l'accent sur le centre cardiaque et l'amour qu'il lui est associé.
Cela me ramène à cette histoire de croix.
Elle m'a permis de comprendre ce retournement de l'énergie verticale (Kundalini).
En en prenant compte dans mon schéma tout devient plus clair.
Pour ceux qui connaissent les tarots ce retournement est représenté par la carte 12 le pendu.
Ce retournement imagé nous montre la tête du personnage comme enraciné sur la terre. Les arcanes suivantes parlent aussi de ce chemin Tantrico-Alchimique. Le retour de la conscience dans la partie basse du corps et plus particulièrement le centre sexuel.
Lors de la création l'énergie prend un mouvement de spirale partant du centre. Lors du retour la spirale prend le sens inverse pour retourné vers son centre.

Une parenthèse sur ce centre.

Ce point est, je l'ai déjà dit très particulier.
J'écris et la chanson "Chique planète" passe sur RFM :).
Oui ce centre est constitué par le couple Terre Lune dans ma carte.
On retrouve Shiva Shakti ici marié et sous l'aspect androgyne nommé: Ardhanarishvara. Moitié Shiva et moitié Shakti.
Pour comprendre cela on doit prendre la mythologie Grecque.
Dans le récit c'est la déesse Mère Terre qui crée le monde. Lors d'une vision j'ai vu cette opération, et elle est très proche du récit de la bible, c'est pour cela que je ne met pas de sexe au créateur, il est les deux et ce n'est qu'au moment de la création qui les manifeste.
Ce centre doit aussi être vu comme celui d'un donuts et ce qui est au centre se retrouve à la périphérie. Ce centre représente la création physique mais représente aussi le centre cardiaque autant que la peau autour du corps. En comprenant cela on comprend Mr Max Heindel quand il explique qu'au début la conscience est centré sur elle même pour ensuivre prendre l'aspect vertical pour finir par une conscience tournée vers l'extérieur d'où le corps sphérique représentait dans son livre. Ceci est une réalité car en ramenant tous les opposés au centre de la carte l'homme devient conscient de tout ce qui l'entoure.
Dans l'alchimie l'être androgyne, résultat de l'opération est identique au dieu Shiva Shakti sous la forme précédemment cité.
En Egypte le dieu Thot et ensuite le dieu Hermès en Grèce est considéré comme étant le verbe.
Le dieu Jupiter est l'œuf alchimique c'est pour cela qu'il est associé au sagittaire et au cancer. C'est là que s'opère l'opération alchimique. Système digestif Estomac Foie, Pancréas vésicule biliaire chez l'homme.
Ce verbe a pris une autre dimension avec le Christ que l'on appelle aussi le Verbe incarné. Le verbe s'est fait chair.
On doit comprendre que le fait de cacher son corps est aussi le refus de se considérer comme l'image du créateur, notre peau est à l'image du ciel.
J'ai une histoire que j'ai vécu il y a une trentaine d'année de cela.
Mon chemin avait bien avancé et ce soir là je revenais chez moi. Je garais ma voiture sur un terre plein adjacent à mon appartement quand je fus attiré par la beauté du ciel étoilé. Soudainement je vis les étoiles descendre vers moi et recouvrir mon corps. Une amie vit que ma peau était couverte de points dorés brillants.
Alors que je faisais mon premier voyage en Inde, un soir je me suis installé sur la terrasse. J'observais le ciel étoilé quand soudainement, encore, ma conscience se retrouva dans un corps immense. J'avais les pieds et les mains posé sur terre. Mon corps était immense et je voyais des personnes au sol minuscules. Mon corps était alors bleu et recouvert d'étoiles. En rentrant en France j'ai trouvé une gravure représentant cette être: Noût, la déesse mère en Egypte.

Le Christ a lui même accepté que Marie de Magdalena lui lave les pieds, geste sacré aussi en Inde, par ce geste il a montré que même une prostituée était cher a son cœur.

Ici je veux mettre en évidence l'absence de jugement nécessaire au retour vers le créateur. et Ceci est primordial comme le pardon qui ramène à soi ce que l'on rejette.
Pour que la conscience retourne au centre nous devons réunir tous les opposés.
Vous verrez que cela, acte d'amour, est la seul possibilité de retourner vers notre créateur. C'est pour cela que le tantrisme dans sa forme la plus pure prend aussi la forme de ce que certain appelle la voie de la main gauche. Dans cette voie tous les interdits sont supports dans la transformation alchimique. Mais sachez qu'ici il n'est pas question de se laisser aller dans n'importe quel débordement. Avant tout on doit accepter que tout est divin et qu'il n'y a que l'homme avec ses jugements qui transforme la réalité.
Une dernière remarque.
La plupart des être humain vit sous le joux de son égo. Or pour être en accord avec le créateur il est aussi capital de s'oublier et d'être sur de ne pas agir pour son propre chef mais sous la volonté du créateur pendant le chemin. Il est aussi important de comprendre et d'accepter que toutes nos expériences bonnes ou mauvaises (en apparence) dans le chemin nous rapproche du but et qu'elles sont nécessaires. Dieu a donner le libre arbitre à l'homme c'est vrai mais il doit savoir que selon son choix il devra en payer les conséquences dans une vie futur, mais aujourd'hui il est temps je crois que chacun prenne la route vers sa divinité.

J'aborderais cela dans le prochain post cette fois en donnant le travail personnel à réaliser en relation avec le schéma précédent.

Fraternellement,
Thierry..
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 4
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à tous les frères et sœurs,

Je vous ai parlé du verbe au centre de la carte qui correspond au centre cardiaque.
Je me répète en disant qu'il est le plus important chez l'homme comme dans l'univers. Ce centre réunit tous les opposés et c'est ici que chacun se retrouve relier à l'ensemble de la création.
Dans les yoga ce centre est associé à l'élément Air. Ici il ne s'agit pas simplement de l'air que l'on respire, il entends aussi toutes les vibrations qui animent notre univers.
En réalité ce centre une fois ouvert se présente comme un trou noir. Il est traversé par une colonne de feu qui ouvre la conscience une dimension perpendiculaire à la croix formée par l'axe ascendant et l'axe du milieu du ciel.
Chez l'homme on va retrouver ces trois dimensions de la manière suivante:

sur l'axe ascendant nous trouvons à droite du corps l'aspect masculin et à gauche son aspect féminin,
sur l'axe milieu du ciel qui sur le schéma est horizontal, en haut du corps nous avons un aspect masculin lié au monde spirituel alors qu'en bas du corps c'est un aspect féminin relier au plan matériel.
et su l'axe traversant le centre cardiaque devant nous avons l'aspect masculin divin et derrière l'aspect féminin divin.
Shiva est souvent représenté avec les deux premiers aspects, comme dans le post précédent.
Avec le deuxième aspects nous avons en haut un aspect humain et en bas un aspect animal comme le centaure.
Et pour le troisième nous avons devant un aspect masculin et derrière un aspect féminin. Il existe dans le sud de l'inde un statue représentant Shiva avec dans son dos Shakti. Dans la mythologie grecque une histoire explique que Zeus créa les premiers êtres humains avec cette aspect. Ces êtres ayan des pouvoirs dépassant celle des dieux, Zeus les sépara en faisant en sorte qu'ils passent leurs temps à retrouver leurs moitiés.

Lorsque le centre cardiaque s'ouvre l'homme retrouve cet aspect et c'est pour cela que le message du Christ insiste sur le cœur.
Si la partie devant est la partie consciente de l'être derrière nous avons la partie inconsciente. Ici se retrouve le monde intérieur avec toute la mémoire karmique de l'être.
Le but du chemin est de réunir chacun de ces aspects.

En réunissant le plan spirituel avec le plan matériel l'homme réintègre sa partie animal.
J'ai vécu plusieurs de ces aspects; avec une amie voyante un jour le bas de mon corps était celui d'une immense pieuvre, en Inde c'est une immense méduse qui avait pris cette place. Et lors de mon dernier voyage au Népal c'est le corps d'un cheval qui prit cette place, j'étais devenu un centaure.
En intégrant son aspect inconscient on se retrouve avec son aspect opposé dans le dos.
C'est une expérience que j'ai vécu à différente occasion.

La transformation total de l'être fait que plus aucune barrière empêche la conscience de pénétrer toutes matières.

Après les premières années de mon chemin j'ai décidé de faire une formation de professeur de rebirth.
Technique, créé par Léonard Orr, qui consiste avec la respiration de revivre sa naissance.
Je recommande ce travail car non seulement il purifie le corps mais de plus permet de pénétrer dans l'inconscient et de mettre à jour "les ténèbres". Les traumatismes remontent en surface et peuvent être digéré et transformé. Chez moi cela a eu aussi pour effet d'ouvrir mon centre cardiaque. Un immense amour inonda mon être et à chaque inspiration je sentais mon centre se nourrir du prâna dans l'air. Peu de temps après le souvenir de vie antérieur remonta dans ma conscience et le monde changea autour de moi.
Ce qui est dommage c'est que cette technique a subit quelques modifications c'est pour cela que je conseil de trouver des professeurs ayant reçu l'enseignement originel de Léonard Orr.

En travaillant sur le centre cardiaque avec l'énergie air l'homme devient Zeus Hermès. Je parle de la symbolique qui les définit.
Je dois à nouveau parler de mon expérience: Au Népal les deux aspects se sont exprimés. Comme Zeus je pouvais agir sur le temps et faire apparaitre des éclairs, et lors de mes déplacements mon amie se mettait derrière moi: elle était ébahi par les étincelles argenté qui sortaient de mes talons et se répandaient sur le sol. Ce ne sont pas les seuls aspects que j'ai manifesté mais c'est juste pour illustré mes propos.
C'est la raison pour laquelle je dis que le Christ est aussi Hermès incarné.

Ce travail sur la respiration est capital quand on entreprend un chemin initiatique, à lui seul la transformation est impressionnante. C'est aussi la voie de la Bhakti yoga en Inde (la dévotion) mais attention aux pratiques du pranayama qui adaptées à ce peuple peut avoir de mauvaises conséquences sans avoir fait un premier travail.
Les différentes respirations ensuite se manifeste seul, c'est pour cela que l'ouverture du centre cardiaque est la voie la plus sûr.
Vous devez savoir aussi que c'est dans ce centre que chacun trouve son véritable maitre et que celui-ci n'est autre que son corps.
Le chemin ressemble beaucoup à une psychothérapie et l'ensemble des exercices permettent à la conscience de découvrir son monde intérieur.
Le corps vous envoie constamment des messages mais peu y font attention. Lors du travail sur la respiration on permet au corps de s'exprimer et de nous ouvrir aux blocages devenus inconscients.
La respiration consciente permet aussi après un temps de faire taire le mental. Pour cela un exercice simple est de se concentrer sur l'air qui entre et sort dans ses activités. Difficile au début mais avec le temps la conscience s'éclaircie et on se retrouve dans un espace particulier. L'être devient conscient de tout ce qui l'entour et de ce que son corps lui envoie comme messages. Le temps se dilate chaque geste permet de faire passer dans ses mains l'énergie du cœur (amour) et elle devient l'instrument de l'alchimie.
Peu respire correctement, vous devez apprendre à respirer de manière total: avec le ventre le torse et les épaules.
L'inspir est un acte volontaire, l'expir et un laissez aller un acte de détente involontaire, c'est votre corps qui expulse l'air. Cette prise de conscience permet d'intégrer la notion de mort. On inspire on vit, et lors de l'expir on meurt.
La matière est transformé et la réalisation d'actions dans n'importe quels domaines n'est plus sujet au temps.

La volonté propre comme dit dans le post précédent doit être oublié. Elle se remanifestera quand l'être réalisé son chemin.
Ne jamais attendre aucun résultat car le corps sait mieux que l'homme se qui lui est nécessaire lors de son chemin. Après une expérience qui vous touche ne jamais vouloir la réitéré, vous bloquerez le processus.
Beaucoup ne cherche que l'acquisition des pouvoirs divins, il faut oublier cela ils se manifesterons quand vous serez prêt.

Un autre exercice intéressant consiste à agir non plus avec votre volonté dans l'action.
Exemple lors d'une marche détendait au maximum chacun de vos muscles, Vous régénèrerez votre corps plus facilement et votre esprit entrera dans un autre espace. Cela permet aussi d'intégrer la mort car elle fait aussi partie de la partie inconsciente.

Accepter que tout est divin est aussi important.
Votre conscience vit dans un monde sur lequel vous projetez vos croyances, c'est ce que l'on appelle l'illusion.
Vous vous séparez de la réalité à cause de vos jugements conscients et inconscients. Une personne face à une autre projettera sur elle ses propres limites, Le monde qui vous entoure est à l'image de votre inconscient, vous devez accepter chaque expériences comme le moyen de grandir en regardant en vous. Exemple: un enfant ayant eu un père autoritaire va reproduire cette relation dans sa vie inconsciemment. Mais en réalité et c'est là que le pardon est important, ce père autoritaire est l'instrument du créateur pour vous montrer que cet aspect est en vous et que la personne n'est en aucun cas ce que vous croyez.
Quand on entreprend ce chemin on doit accepter que votre père et votre mère sont des êtres divins comme toutes la créations et que chaque choses vous guide vers votre propre divinité.

Le monde cristallin, végétal et animal comme le plan humain est pénétré par la conscience divine et vous devez agir avec cette conscience.
Manger après la respiration est une action qui fait partie du plan divin.
Aujourd'hui beaucoup se tourne vers le végétarisme voir le végan.
Mais manger un animal a sa raison. Faire avec amour et respect ce n'est pas qu'un moyen pour vous de progresser mais les aliments que vous ingérez en bénéficie aussi.
La bénédiction a aussi son importance comme le silence et la concentration sur l'action de manger en communiant avec l'aliment: animal ou végétal. Votre estomac pourra ainsi intégrer non seulement des éléments nutritifs mais aussi la partie spirituelle de cette aliment. Et l'œuf alchimique qui est là intégrera les éléments de manière que petit à petit vous n'aurez plus besoin de manger, c'est une réalité et certain vivent seulement avec le prâna contenue dans l'air.
Donner de l'amour avec ses mains et aussi un moyen de se réunir avec notre mère divine, et le but du tantrisme est aussi de retrouver cette relation avec notre créateur.

Tout ceci est partie intégrante de la bhakti yoga, c'est la première partie du chemin car en réalité il y a deux chemins et le deuxième et le tantra yoga.
Ce chemin permet à chacun de développer sa maitrise des énergies et de transformer leurs mouvements dans le corps.
Lors de mon chemin j'ai appris à agir sur mes propres énergies et sur celle des personnes. C'est ce qui à fait dire à certain que j'étais un maitre tantrique. Je vous parlerez de cette seconde vous prochainement.

Fraternellement,
Thierry.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 5
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à tous les frères et sœurs,

Je vais vous raconter quelques expériences qui suivent après l'ouverture du centre cardiaque et qui sont en relation avec la carte du ciel.
Comme on le voit le centre est en relation avec la terre et la lune. nous avons les quatre signes autours : le cancer, capricorne, sagittaire et gémeaux.
J'ai déjà dit que mon aspect énergétique avait pris l'aspect d'un centaure (sagittaire). Lorsqu'il s'est manifesté ma conscience était complétement différente. J'étais incapable de réfléchir je me sentais même stupide car des actions simples demandant une réflexion était pour moi très difficile comme le fait d'ouvrir un cadenas! Mais en contrepartie j'avais un sens très développé de pré-connaissance des évènements avenir. Je voyais à l'avance les évènements. J'en ai joué. Un groupe de jeunes gens essayé de me surprendre mais je voyais à l'avance leur but.
Revenu en France je fus surpris lorsqu'après une rencontre avec le curé du lieu où j'habitais. Arrivé chez moi je me retrouvais face à lui sur un autre plan et l'aspect du père passa en moi. En gros je lui donnais une bénédiction. Juste après c'est à nouveau l'aspect du centaure qui se manifesta en moi comme si celui-ci voulais me faire comprendre quelque chose. C'est en regardant cet animal mythique dans la mythologie Hindou que j'en compris le sens. Mais à nouveau je retrouvais cet état de conscience ou le mental disparait. Habitué à faire des jeux de logique sur mon pc je m'en retrouvais incapable. Dans cet état un autre aspect est important. Je me retrouvais sans aucune mémoire. Seul le présent et la connaissance des évènements du future proche touchais ma conscience. Après réflexions j'en compris la raison.
Sur l'axe perpendiculaire du centre de la carte, c'est à dire du centre cardiaque, se trouve derrière le corps l'inconscient. Ici se trouve aussi la mémoire karmique et quand cette axe est activé "la lumière pénètre les ténèbres". Un jeu de mots: mémoire veut dire: ce qui est mit dans le noir. Donc la mémoire n'a plus d'intérêt car une fois la lumière installée dedans la connaissance est direct et vient de la mémoire universelle et se déverse directement du plan divin lié à ce centre énergétique.

J'étais en Inde et j'avais passé la nuit autour d'un bassin sacré proche d'un temple. J'avais été dévoré par les moustique. Ce soir là je prenais mon repas avec deux amies. Mon choix se pencha sur un plat avec un poisson.
C'est en correspondance avec le signe du cancer que l'expérience qui suivit était en relation.
C'est un barracuda que je décidais de manger. Lorsque que le serveur me le présenta je rajoutais de l'huile sur son corps. A la fin du repas je me dirigeais vers le lieu où j'avais décidé de passé la nuit. Durant le chemin je sentis une transformation de ma peau. Elle était devenue huileuse avec une odeur de poisson. Cette transformation me permis de passer la nuit sans aucune attaque des moustiques.
En France j'avais fait la connaissance d'une personne sur un chat. Celle-ci avait des problèmes sur le côté de son corps. Le lendemain en allant faire des achats je passais devant une boulangerie pâtisserie. Je fus attiré par le lieu et entra dans le commerce. Et contrairement à mon habitude j'achetais une pâtisserie: une part de gâteau au flan. En le mangeant je compris que celui-ci me permettait d'aider cette personne. Ici je veux mettre en évidence la transformation de l'estomac qui devient le lieu alchimique où les éléments absorbés deviennent le support de la conscience. J'ai remarqué ensuite que chaque chose que je mangeais était non plus issu de ma volonté mais servait dans l'aide des personnes m'entourant.

Alors que je me promenais dans les rues de Katmandou au Népal, je me suis aperçu que mon amie s'était mis derrière moi. En me retournant pour comprendre pourquoi je la vis avec un air stupéfait. Elle me raconta que lorsque je marchais sortaient des paillettes argentées de mes talons. Effectivement je vis que le sol que j'avais foulé en était recouvert. Ici cela concerne le signe du gémeaux et capricorne. J'avais déjà quelques années avant remarqué alors que je sentais l'énergie d'Hermès "passer en moi" que s'étaient manifestées au niveau des malléoles des centres énergétiques. Je ressentais comme des petites ailes en ce lieu. Lorsque je marchais j'avais parfois l'impression de ne plus toucher le sol. Les distances que je faisais à pieds demandaient un certain temps, mais durant cette période et sans accélérer mon allure et sans effort, le temps pour réaliser ces distances était impossible d'un point de vue physique. Cela se reproduisit e Inde avec une personne chez qui j'avais passé quelques jours. Un soir nous devions faire un long trajet à pieds. Pendant le chemin mon ami avait décidait de m'enseigner des mantras. Je ne faisais pas attention à la distance parcouru quand en arrivant chez lui il regarda sa montre. Il écarquillait les yeux en me disant qu'il ne comprenait pas comment nous avions pu parcourir cette distance en si peu de temps !

Comme je l'ai dis la peau est en relation direct aussi avec le centre cardiaque.
La périphérie rejoint le centre.
J'ai là aussi en plus de celles décrite sur un post précèdent, une histoire.
A nouveau au Népal, avec mon amie nous avions pris une chambre avec deux lits. Après plusieurs nuits à vivre des expériences très particulières un matin en nous levant mon regard se posa sur mon genoux droit.
Des têtes de personnes y étaient apparues. Cela dura quelques minutes, elles n'étaient pas fixes mais bien vivantes. Le genoux est associé au signe du capricorne. Genoux dans la langue des oiseaux veut dire: je et nous. Cela pris le sens pour moi que mon être était maintenant en relation avec tous.
Mais le jour suivant alors que je faisais une promenade au bord du lac de Pokhara, je croisais un couple que j'avais déjà vu. Lui faisait la manche alors que son amie était assise sur un banc. Je m'assis à ces côtés. puis en essayant de discutais avec elle, difficilement car elle ne parlait que népalais, mon attention se posa sur la paume de ma main droite.et je fus surpris : une femme y était apparu. Elle ressemblait autant à la vierge Marie qu'à Shakti (partie féminine de Shiva). Je mis ma main devant cette femme assise à côté de moi. Elle fut stupéfaite et se mis à rire attirant son homme. Elle lui raconta ce qu'elle venait de voir. Puis elle me montra son nez avec son index et ensuite me désigna à plusieurs reprises. Ne connaissant pas la langue népalaise je n'en ai pas compris le sens ! Peu importe car j'ai compris que la paume de la main correspond aussi à la peau et veux dire: met une peau comme dans l'histoire où Eve mangea se fruit et se découvrais à Adam qui lui aussi en fut recouvert. Ils purent se voir et sortir de l'état inscient qu'ils avaient au sein du paradis.

Ces histoires pour illustrer les signes proches du centre cardiaque sont authentiques et ne sont la que pour vous faire comprendre le but du chemin du retour de l'homme vers sa divinité.

Ce chemin du retour comme je l'ai dit se fait en soi. Après la création l'homme a évolué en relation avec le monde extérieur, maintenant il doit découvrir son monde intérieur et ramener toute sa conscience dans son centre cardiaque.
Après avoir amené sa conscience vers le haut de son corps c'est en redescendant vers le bas que le chemin se réalise. En divinisant la matière et en acceptant l'aspect divin de notre mère la terre, c'est au tour de Shakti sous l'aspect de Durga ou Kali qu'il va développer ces propres capacités divines.
Ce chemin que j'appelle tantrique est dure c'est vrai mais tous ont la capacité de le réaliser car le créateur nous a donner à tous cette possibilité.
Pour ceux qui connaissent Kali, savent qu'elle a une arme dans la main qui lui sert à couper les têtes. Il faut comprendre qu'elle le fait seulement pour couper (au niveau énergétique) l'égo de la personne et son mental.
La personne ayant subit son joux se retrouve dans un état particulier. Souvent sa tête penche et elle montre sa vrai nature afin de la corriger. Après un certain temps celle-ci est transformé et peut reprendre son chemin. Elle a pour rôle aussi par son action de faire remonter les causes karmiques qui empêche l'être de se libérer.
Etre sous son influence est une bénédiction. Elle est la seul capable de faire d'un homme un dieu c'est pour cela que dans le tantrisme c'est la femme qui guide l'homme.
Pour cela il est très important de respecter la femme sous tous ses aspects qui comprend non seulement l'ensemble des femmes et en particulier sous sont aspect de mère. Mais il faut comprendre que tout le monde physique n'est qu'un manifestation de cette aspect féminin et c'est la que certain exercices sont nécessaire.
Le travail sur la respiration bien sur est celui qui va permettre de travailler les autres aspects de l'être.

S'installer dans un espace hors du mental va permettre de l'appliquer dans les autres exercices.
Que ce soit dans un travail d'exploration du corps que dans les gestes quotidiens.
Ici je ne vais pas pouvoir développer tous les exercices mais je les mettrais à disposition pour tous si l'association rosicrucienne me le permet.

La plupart des exercices ont une action sur l'aspect volontaire et involontaire du corps ils sont double en quelque sorte car réalisés à l'intérieur ils se complètent avec la relation que l'on a avec le monde extérieur, là il va aussi servir de guide dans les transformations à réaliser. C'est pour cela que bien que le chemin a un sens à respecter, chacun doit réaliser son propre chemin. On a tous un passif qui est personnel et on ne peut pas à ce niveau généraliser le processus. Mes propres histoires me sont personnelles et je les raconte comme exemple et on ne doit pas essayer de les reproduire ou s'attendre à les vivre de la même manière.

Conscient du fait que l'on a deux aspects en soi (masculin et féminin) ces exercices permettrons de les conscientiser et de les réunir.
Beaucoup d'exercice consiste à une sorte de relaxation aidé par la respiration et suivit d'une exploration des organes, squelettes muscles à l'intérieur de soi. Chacun devront être visité. Chacun exprimera ce qui ne va pas chez lui et il s'exprimera avec votre propre langage. Ce langage est celui du corps physique et il s'exprimera à travers un langage symbolique. C'est pour cela que l'enseignement de la philosophie et de l'astrologie rosicrucienne est d'une grande valeur.

Le pardon, l'amour sont aussi capitales. Mais il ne concerne pas seulement les relation que l'on a avec nos proches mais aussi avec vous même. On ne peut réellement aimer quelqu'un si on ne s'aime pas soi même et que l'on a pas transformé les nœuds énergétiques internes en explorant notre inconscient lié au centre cardiaque. Encore une fois tout passe par ce centre d'où son importance dans l'enseignement du Christ et de sa figuration au niveau de la poitrine ( l'image du cœur sacré) comme il est représenté de même sur la vierge Marie dont le rôle ici est aussi important que celui du Christ.
La total conscience ne se réalise qu'a partir du moment où l'homme retrouve son unité avec la création et c'est à travers elle que cela se réalise.
On doit reconsidérer sa relation autant avec la nourriture qu'avec celle que l'on a avec les différents plans de manifestations (minéral, végétal, animal et humain. Notre union avec ces différents plans nous demande d'accepter que chacun d'eux est une expression du créateur (Père et Mère) que l'on retrouve dans le centre cardiaque.
L'homme mange inconsciemment et souvent beaucoup trop. Vous verrez qu'en travaillant sur notre rapport avec cet acte petit à petit comme l'a dit un philosophe un grain de riz suffit pour nous nourrir. C'est une vérité car ce son ri est celui d'une énergie pur comme le prâna que l'on absorbe consciemment ensuite avec la respiration transformée).
Chaque être doit être respecté comme une partie du créateur et chacun est capable de vous aider dans ce chemin.
Alors que je me promenais dans les rues de Pokhara à chaque fois que je voyais un insecte sur le sol je faisais une pose. Je m'agenouillais devant lui et je me prosternais. Mon amie assistant à la scène a vu qu'à leur tour ces êtres minuscules se prosternaient à leur tour. De cette manière je voulais faire voir au personnes présentes le lien que j'avais acquis avec eux, mais je voulais aussi leurs faire comprendre que l'on devait respecter la vie et ne plus agir stupidement en les écrasant bêtement ! Ce rapport je l'ai eu aussi avec les animaux plus grand comme les chèvres, les vaches et même le éléphants et à chaque fois j'ai reçu en retour leurs faveurs.
Les plantes et les arbres méritent aussi le même respect, ils ont tous une âme et quand on les respecte en leur parlant et en évitant de les détruire ils partageront avec vous des connaissances dépassant celle de l'homme qui s'est séparé de la création.
Je leur dois beaucoup et leur ai promis de parler en leurs noms. Tout le monde est responsable de de la destruction de la flore et de la faune qui est un acte irresponsable qui même l'humanité à sa perte si tous ensemble ne réagissons pas. Nos hommes politiques doivent non plus agir sous l'influence des sociétés qui exploitent la création pour en tirer des bénéfices égoïstes.
L'enjeu aujourd'hui est capital et le temps est compté, il suffi de regarder ce qui se passent pour voir l'horreur dans laquelle nous a amené l'industrialisation autant que les illusions d'une sciences et d'une médecine sans conscience !
L'homme, comme ses peuples qui vivent dans les forêts et que l'on considèrent injustement comme arriérés, a comme eux eu tout ce qui était nécessaire pour vivre le paradis sur terre. Il est temps qu'il en prenne conscience et arrête d'agir pour assouvir ses désirs égoïstes.
Paradis: c'est ce que le Père a dit.

Ceci dit sachez que le monde a été créé avec l'amour et que sans lui rien n'est possible.
Agissez à chaque instant avec lui dans votre cœur et il vous guidera à chaque instant comme il l'a toujours fait.
Certain disent que si dieu existait il n'y aurait pas les injustices que l'on subit. Mais par expérience je sais qu'il a toujours était là à chaque moment de votre vie et il a même participé à votre vie.
Il a été dans votre père dans votre mère et même s'il s'est exprimé d'un manière difficile pour vous c'est que son but était de vous guider pour prendre conscience de ce que vous deviez apprendre.
Quand on accepte l'idée qu'il est partout, chaque personnes autour de vous sont là pour vous guider et quand on atteint cette conscience chaque être devient un maitre autour de vous.

Le travail intérieur permet en retrouvant la mémoire de vos vies passer de comprendre ce qui vous coupe de la réalité de ce monde. Vous comprendrez que le jugement vous détourne de cette réalité et que dire merci à ceux qui vous font du mal vous permettra de comprendre que vous en êtes la cause et due ces personnes étaient là pour vous faire voir ce que vous avez à l'intérieur.

Quand on fait ce travail intérieur on réactive nos sens intérieurs et ceux ci en complément avec les organes des sens extérieurs vous ouvrent vers un nouvel état de conscience. Vous ne serez plus sujet à l'illusion qui ne vient que de vos erreurs et des projections que vous faites à l'extérieur...
Le créateur nous à donnait le libre arbitre du choix de nos actions, il ne vous juge jamais mais agit de manière à équilibrer votre Karma. Soyer aussi tolérant que lui et vous verrez qu'en réalité vos erreurs vous permettrons de grandir et de vous rapprochez de lui. Mais quand Dieu pardonne il attend que nous ne le déçoive pas et que nous respections son pardon comme une grâce de sa part.

J'avais décidé de faire une régression pour apprendre la manière de la reproduire pour mes frères et sœurs.
Je prends rendez vous chez une personne formée par Patrick Drouot qui à cette époque travaillé sur les états de consciences.
Une fois allongé, avec un casque sur les oreilles, il me guida dans cette explorations. A peine l'expérience commencée j'aperçu un visage qui laissa place à mon expérience. Une fois que j'ai compris d'où venait ma répulsion pour le catholicisme, le visage réapparu. C'était même tout le corps que j'aperçu. S'était le Christ entouré d'une douce lumière. Il s'approcha de moi et me prit dans ses bras en me disant qu'il me pardonnait tout.
En sortant de mon expérience j'étais envahie de son amour et cela dura des jours.

Il a dans ma vie plusieurs fois pris place en moi et c'est avec cette amour que je me suis adressé aux personnes présentes.

Une dernière histoire que je trouve aussi merveilleuse.
J'étais chez cet ami en Inde lors de mon premier voyage.
Un jour il m'amène avec lui visiter un de ces amis musulman.
J'étais accoudé à la porte d'une petite pièce où son ami discuter avec deux ou trois personnes. Malgré que mon anglais soit pas top, je compris à un moment qu'il exprimait sa colère contre le Christ et que pour lui il ne pouvait exister. Mon état changea aussitôt, je compris de suite que le Christ était maintenant en moi. Je regardai cet homme et lui dit ceci:" le Christ t'aime aussi de tout son cœur".
L'homme me regarda étonné sans savoir s'il devait me donner crédit.
Deux jour plus tard il demanda à mon hôte re revenir le voir avec moi.
Il me posa quelques questions personnelles et prit sur une étagère un vieux livre.
Après avoir lu un passage de son livre il s'adressa à mon hôte et lui dit ceci en parlant de moi :
"Il dit la vérité, il n'est pas un simulateur, le Christ s'est bien exprimé à travers lui".

Cette histoire va conclure sur l'importance du centre cardiaque.
Une fois ouvert et fonctionnel, car après l'ouverture un autre chemin se présente, vous devenez vous aussi un centre relier au plan divin. Là non seulement vous êtes en connexion avec la connaissance divine mais vous avez accès à toutes les expériences réalisées par ceux qui ont rejoint notre créateur. Tous les aspects du créateur ou toutes se manifestations peuvent à présent s'exprimer en vous comme étant votre propre conscience en accord avec celle de Dieu. Mais encore une fois tout cela n'est possible qu'à partir du moment ou votre volonté devient celle du créateur. Ceci explique le nombre de fois où un de ses aspects c'est exprimer en moi pour la personne qui se présentait à moi que ce soit avec des dieux ou autre de toutes les religions. Je suis devenu tout car en réalité je ne suis rien et que j'ai mis ma vie au service de mon créateur et de sa création.

Fraternellement
Thierry.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 6
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour aux frères et sœurs:

Aucune réaction mais je continue car tout ceci est très important,
Je suis conscient que certain passages sont difficiles à croire. Mais étant donné que c'est grâce à l'association rosicrucienne Max Heindel que j'ai pu réaliser mon chemin je continue en espérant être pris au sérieux.

Lors de mon dernier voyage au Népal beaucoup de choses se sont passées, certaines ne peuvent encore être racontées pour le moment.
Avant d'en raconter d'autres je vais reparler du centre cardiaque.
Ce centre comme je l'ai dis est en relation avec celui de l'univers manifesté. La conscience centrée en ce point peut être en connexion ou union avec toute la manifestation que ce soit avec ce que j'appelle les dieux et qui se trouvent sur le plan le plus élevé du plan spirituel comme celles (Déesses) du plan matériel. La conscience peut être soit un homme soit une femme. Toute la mémoire karmique devient consciente et elle intègre celle de tous les être vivants et morts. C'est ainsi que je me suis aperçu que beaucoup de personnes au Népal m'entendaient en eux.
Un peu surpris par mes actions le propriétaire de l'hôtel où je séjournais décida sans me concerter de faire venir un sâdhu pour vérifier si je n'étais pas un charlatan. J'étais assis sur la terrasse extérieur quand j'aperçu ce sâdhu entrer dans la cour. Mon intuition compris de suite la raison de sa venue. Il s'assit juste en face de moi, m'observant. Pour moi aucun doute sur son titre.
Je repris ma position en posant les deux pieds sur terre et simplement laissa mon corps bouger. Une série de mudra. Mouvements très particuliers des bras et mains. Je dois dire que je n'ai jamais étudié ce yoga.
Pendant 4 ou 5 minutes je laissais mon corps bouger seul. A la fin de mes mouvements le sâdhu se leva sans un mot et partie. Le lendemain le propriétaire de l'hôtel vint à moi. Il me confirma que le sâdhu est venu sur sa demande. Puis il ajouta qu'il lui avait dit que tous les mudra que j'avais effectué étaient juste et de plus que certain lui étaient inconnu, pas faux.
Cette connaissance vient du centre cardiaque et j'en ai eu plusieurs fois la manifestation. ceci est la conséquence de cette ouverture du centre cardiaque qui permet au corps lié au plan spirituel de manifester une connaissance innée.
Tout au long de mon chemin beaucoup d'expériences sont inexplicables par la science humaine. Mais c'est un fait et mon amie au Népal était là pour témoigner de ce qu'elle a vu en ma présence. Il est difficile pour moi d'en parler mais nécessaire pour que chacun comprenne que ce chemin est celui qui permettra à l'homme d'acquérir sa divinité et d'en exprimer ses facultés qui dépassent ce qu'en Inde on nomme Siddhi.
Depuis le début de mon chemin j'ai été conscient que ce que j'allais vivre devait ensuite être révélé.
Les évènements se sont accélérées et j'essaye de partager ses connaissances au mieux, mais j'espère aussi les enseigner.
Sachez que tout cela ne vient que du centre cardiaque et de l'amour avec un grand A. Vous avez sur le schéma plus haut que j'ai représenté deux centres énergétiques de chaque côté du centre cardiaque, quand celui-ci s'ouvre on les ressent physiquement et ils correspondent aux centres secondaires liés au cœur physique et au cœur énergétique liés au corps masculin et féminin comme dans l'aspect androgyne.

Fraternellement,
Thierry.
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 7
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour Thierry, continu bien sure et oui c'est tres important, je n'ai pas pris le temps de venir te lire avec le calme et la concentration que je souhaiterais, pour cela besoin d'organisation, mais ça viendra :D j'aimerai bien pouvoir lire la fin de l'histoire, ne te decourage pas meme si il n'y a pas de réponse, j'ai l'impression que le forum est peu consulté, mais il l'est,
belle journée a toi
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 8
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour Nathalie,

Merci pour ton message, oui bien sur je vais continuer et donner d'autres informations sur ce chemin du retour.
Pour moi ceci est très important, je vois ce qui se passe de nos jours et je me sens très concerné car je ne fais plus qu'un avec la création et mon cœur ne peut que souffrir des évènements. Il y a quelques années de cela la Terre Mère m'a parlé et demandé que je l'aide en ces temps difficiles. J'ai passé des mois dans des douleurs extrêmes afin d'aider tous mes frères et sœurs et cela à différentes périodes de ma vie, alors je ne baisserai pas les bras.
Je te remercie encore, et te souhaite plein de belles choses .
  1. il y a plus d'un mois
  2. Enseignements & Spiritualité
  3. # 9
Réponse acceptée Pending Moderation
Le langage des oiseaux.

Bonjour à tous les frères et sœurs,
Je vous ai parlé de ce langage déjà mais je vais approfondir le sujet.

D'où vient ce nom ?
Dans l'Egypte antique le dieu Thot considéré comme le grand architecte et comme le scribe des autres dieux se retrouve dans la Grèce antique sous le nom d'Hermès. On a aussi un personnage nommé lui Hermès le trismégiste, certain disent qu'il est un mélange des deux premiers mais il est aussi ce qu'on peut appeler un avatar puisqu'il fut homme un peu comme le Christ. C'est à lui qu'on attribut la table d'émeraude.
Revenons à Thot dont la parèdre ou shakti se nomme Seshat. Elle est souvent représentée avec une tête de lionne. Bien que nous n'ayons pas de représentation comme en Inde Shiva Shakti dans le même corps c'est à travers son aspect à tête d'ibis que nous avons des informations.
Mais avant la langue des oiseaux est un langage utilisé entre lui et sa parèdre. D'où le tête d'oiseau mais pas n'importe lequel. Ibis dans ce langage peut être lu: I et bi suivit de s. I représente l'homme debout et le point accentue l'importance de la tête. Le s fait allusion à la science et bi ici fait allusion à la dualité (homme femme) comme chez Shiva Shakti. Dans le mot ibis nous avons donc la science du dieu androgyne.
Dans l'alchimie nous avons un être appelé Rebis qui est représenté avec deux têtes.
Cette langue est une clé pour pouvoir comprendre les textes hermétiques. Les clés sont très nombreuses ce qui rend ce langage impossible à décrypter avec le mental.
Mais ce langage ouvre à la science du son et permet, bien utilisé aussi bien de comprendre les textes hermétiques mais aussi en l'appliquant d'utiliser le verbe dans la création. De plus la science des sons issu du plan divin permet d'utiliser les différents noms de pierres, plantes et animaux dans les soins.
Il est dit dans la que le créateur a nommé chaque choses. Pour la science actuelle ceci reste autant illusoire que contraire à la théorie de l'évolution de Darwin. C'est ce qui a quelque part créé ce rejet de la religion et du récit de la création.
Mais si l'on se réfère aux textes Hindous, il est dit qu'un jour de Brahman dure 8,64 milliards d'années. On peut donc accepter que dans la bible un jour a cette durée. Ce qui peut faire accepter que chaque être fut créé par la parole divine ce qui ne rejette pas l'idée ensuite de la loi de l'évolution.
Chaque espèces végétal et animal n'ont reçu qu'un nom. C'est pour cela que l'on considère ces espèces gouvernées par un esprit de groupe. Chaque individu ayant les mêmes caractéristiques. Mais prenez un animal domestique à qui on donne un nom comme pour l'homme. Celui ci va petit à petit recevoir une vibration propre à ce nom et comme chez l'homme les sons qui le compose va transformé la structure de cette animal devenu familier. C'est la structure cristalline qui par effet de résonnance sera modifié.
Celui qui reçoit la capacité d'utiliser la parole créatrice peut à son tour modifier ou transformer la création.
Certains chercheurs ont fait des expérience avec le son. En mettant de la poudre sur une feuille un diapason va faire apparaitre des formes géométriques. Certain ont même utilisé des mantras et ont eu pour résultat des figures géométriques complexes représentant même des yantras.
J'en ai aussi fait l'expérience au Népal. Un jour en me promenant avec mon amie, je lui ai désigné un chien et je lui ai dit que j'allais le transformer en cochon. Nous avons revu celui-ci deux jours après et à la grande stupéfaction de mon amie le chien avait perdu ses poils, avait à présent une queue en tire bouchon et son museau avait pris la forme d'un groin. Elle m'a envoyé un témoignage sur cette drôle d'expérience. Mais mon but été de lui montrer les capacité du verbe dans la matière.

Avant de revenir en France je commençais à recevoir un enseignement sur l'utilisation des règnes minéral végétal et animal dans le but d'apporter des soins.
Des années auparavant j'avais été attiré par un livre sur la médecine en Egypte ancienne. Ils connaissaient déjà l'homéopathie associé à ces différents règnes autant que l'utilisation du son.
Si l'on regarde l'histoire on peut assez facilement associer le nom d'un personnage avec sa vie.
Mettre un nom sur une bouteille d'eau en modifie se structure, encore un exemple que certain ont utilisé.

Il faut aussi savoir qu'un prénom que la mère reçoit en rêve ou intuitivement va modeler le corps pour qu'il puisse vivre la vie qu'il a choisie.
Cela parait surprenant que pour ma part c'est dans la langue Française que j'accède à cette connaissance, mais pour celui qui a la foi tous n'est que volonté divine et c'est pour cela que j'utilise cette langue. En Inde j'ai rencontré un homme qui m'a dit ceci: la langue française est très proche du sanscrit et il a ajouté que c'était aussi un atout de connaitre le français dans l'étude du sanscrit.
Une amie israélienne avec qui j'avais entrepris de traduire mon livre en hébreux, a voulu dans un premier temps passer par l'anglais. Elle s'est aperçu que la traduction était plus simple du français à l'hébreux, seul une modification du sens de lecture de la phrase suffit pour avoir une très bonne traduction.
L'hébreux est une langue particulière: une lettre a aussi une valeur numérique et en comparant celle-ci la connaissance que j'ai acquise sur la symbolique on s'est aperçu d'une grande similitude entre ces deux langues si l'on y associe le langages des oiseaux.
Lors de on voyage dans le nord de l'Inde nous nous sommes rendu dans différents lieux sacrés.
Nous nous sommes rendus à Rishikesh. Après avoir passé une journée dans la ville sacrée nous sommes retournés dans notre hôtel situé en dehors de cette ville.
Nous étions allongés quand sous mon corps j'ai ressenti l'énorme serpent que l'on voit sous le corps de Vishnou.
Nommé souvent Ananta il a aussi pour nom Shesha.
Alors que je le sentais entre moi et le lit, je vis son énorme tête revenir à lui, comme s'il en avait été décapité. Aussitôt je me retrouvais dans une sorte d'immense grotte où des peintures somptueuses peintes sur les parois semblant venir d'une époque lointaines, s'imposèrent à ma vue. Elles représentaient des scènes avec des dieux, ce qui m'a émerveillé ce sont les couleurs presque vivantes et les dimensions de ces scènes.
J'avais en même temps l'impression de retrouver une partie de ma mémoire. Puis une autre apparition surgit: c'était le corps de Seshat la déesse égyptienne qui vint se superposer à celui d'Ananta.
Seshat c'est le chat, et on retrouve dans Shesha la même racine accompagné de la notion de she, shi: énergie.
J'avais bien remarqué cette relation entre la religion Egyptienne et Hindou lors de mes voyages dans le sud de l'Inde.
Mais je vais aller plus loin. Dans Rishikesh l'on retrouve Rishi décomposé en Ri et Shi parle d'énergies, celui qui était reconstitué avec cette tête qui prenait place. Kesh est en relation avec le serpent dans ma compréhension de la langue des oiseaux, et il fut évident que cela avait une relation avec ce que je venais de vivre.
Chaque lieu que nous avons visité de part son nom m'a apporté une compréhension du vécu dans ceux-ci. C'est avec ce langage particulier que je suis guidé par Shakti.

Je reviendrai sur ce sujet en donnant des exemples plus nombreux et développerai aussi la relation particulière que j'ai avec cette déesse.

Fraternellement,
Thierry.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à tous les frères et sœurs.

Sur le post précédent pour illustrer la langue des oiseaux je me suis servi d'histoires personnelles.
Je reviens sur le nom Rishikesh juste pour rajouter que le terme Rishi est aussi le nom donné à certain sage qui ont rédigé certain textes sacrés de l'Inde ce qui donne cet aspect particulier de cette ville.

Je continue avec une autre ville que j'ai visité avec cette amie.
Cette femme a pour prénom Marie Claudette et malgré le fait qu'elle n'aime pas le prénom de Marie, pour moi il état très important dans ma relation.
Ceci dit après Rishikesh nous sommes en route pour une autre ville sacrée du nord de l'Inde.
Nous avons décidé de visiter le temple d'or de la religion Sikh.
Marie va avoir de belles surprises, je lui avais dit avant notre arrivée. Alors que nous nous promenons les gens se retourne sur son passage, elle a du mal à comprendre et à y croire ! C'est elle qui est la star durant ce séjour.
Cette ville est Amritsar.
Je vais reprendre ce nom à l'aide de la langue des oiseaux. Je vous ai dit que ce langage ne peut être répertoriée dans un dictionnaire à cause de sa complexité. Vous allez découvrir une des clés qui me fut apprise durant une longue période avant mon départ pour mon premier voyage en Inde. Le Christ a dit qu'il fallait redevenir un enfant car en vérité ce n'est qu'avec cette innocence que la connaissance se dévoile.
Je prend donc ce nom et d'ans un premier temps le sépare en deux ce qui me donne: Amri et Tsar.
Maintenant je prend chaque partie que je redivise en deux ce qui donne : Am-ri et ts-ar.
Et avec une des clés je prend chaque groupe que je lis de cette façon: en partant du centre je lis d'abord du centre vers la gauche et repars ensuite du centre vers la droite ce qui donne: Mari pour le premier groupe et Star pour le second. Et oui marie fut la star de ce lieu qui à travers son nom l'évoque.
Je peux aussi le faire avec la première ville que nous avons visité: Bénarès comme avec le dernier lieu avant de revenir au Népal.

Ce langage me permet à chacun de mes déplacements de comprendre ce qu'il m'y attend.

Je change de continent.
En revenant de l'Inde j'avais prêté ma voiture à mon fils qui malheureusement cassa son moteur. J'avais une Citroën, une Xantia que j'avais refais avec une deuxième achetée d'occasion. Une fois réparée j'avais passé un temps fou à refaire le becquet et repeins pour le mettre sur la voiture.
Je sentais que cela n'était pas qu'un travail anodin. Mais comme souvent la réponse ne vient que plus tard.
C'est lors de discussions sur un chat d'un forum spirituel que ceci pris un sens.
Je rencontre une première femme vivant au Canada de la région du Québec. Elle me propose de me faire une sorte de voyance avec mon thème astrologique, elle me dit être en contact avec des guides qui l'interpréterons.
Quelque jours plus tard elle m'envoie un document correspondant à cette voyance.
Ses guides sont d'abord surpris par l'expérience que j'ai vécu des années auparavant, d'après eux ils n'ont jamais eu connaissance de ce qui s'est passé, je reviendrai dessus plus loin. Puis leur message était que j'allais rencontrer ma moitié.
Toujours sur ce chat je fais la connaissance d'une femme vivant à Paris. Nous sympathisons et elle désire m'appeler. Ce contact amena une autre expérience particulière. Elle avait bien ressenti mon énergie à travers le chat. Et juste après l'appel comme je l'avais déjà vécu je me retrouvais face à elle sur un autre plan. Suivit une expérience tantrique pendant laquelle je l'initié à l'amour tantrique qui consiste à une relation sexuelle comme représentait dans les figures tantriques. Le lendemain elle me contact sur le chat. Elle a bien de son coté vécu cette expérience. Mais elle était troublé par la relation sexuelle. Elle m'expliqua quand même qu'à ce moment là c'est Shiva qui se présenta à elle.
Alors que nous continuions à discuter une autre femme intervint. Elle me dit que ma discussion avait une répercussion sur elle, comme si elle était concernée.
Ceci m'interpella aussi et j'ai voulu en connaitre plus à son sujet. Elle habitait Québec ville au Canada. Décidemment ce lieu m'interpelle. Mais c'est là que mon travail de mécanique prit un sens: le becquet devint le Québec, ici il suffit de lire en l'envers.
Mais ce n'est pas tout. Curieuse de ce lien qui s'établissait je lui envoyais mon autobiographie.
Lors de notre nouvelle discussion elle me dit connaitre cette femme que je décris dans mon livre. Elle me raconte qu'un jour une déesse se présenta à elle. Elle était accompagnée de garde et son aspect était Egyptien. Par contre elle me dit qu'effectivement celle-ci était bien blonde avec les cheveux bouclées, mais elle me dit que ses yeux n'étaient pas bleu et étaient plutôt noir comme ceux d'une indienne ! Je lui dis alors de continuer mon récit car effectivement pour donner une image à ma partie féminine j'avais reçu d'une jeune indienne ses yeux qui dans un geste me les avaient donnés.
Surprenant ma partie féminine était bien en elle.
Alors que je m'étais connecté sur elle une autre expérience tantrique se produisit. Cette fois-ci elle me dit m'avoir vu encore une fois sous l'aspect de Shiva mais avec plusieurs bras.
L'histoire alla encore plus loin.
Alors que je me reconnectais sur sa personne je sentis ma partie féminine revenir à moi, et une expérience extraordinaire se déroula. J'étais assis sur le bord de mon lit quand je vis cette déesse revenir en moi. Nous étions face à face quand elle traversa mon corps pour s'installer dans mon dos. Une fois derrière moi j'ai senti comme un déclic qui ressemblait à une clef qui revenait dans sa serrure pour s'y attacher. Pendant qu'elle traversait mon corps s'était comme si je pénétrais un corps liquide, une sensation très dure à expliquer. Mais une fois dans mon dos (dos à dos) une colonne de feu traversa ma colonne vertébrale qui était devenu commune à nos deux corps.
Curieux je demandais à cette femme Québécoise de me dire sous quelle nom elle s'était présentait: elle me dit qu'elle se nommait Aleshyn. Ne comprenant pas ce nom je lui demandais de lui reposer la question ! Le surlendemain elle me dit qu'à nouveau s'était bien son nom ! Après réflexion la réponse me vint.
En prenant ce nom je découvris ceci: Aleshyn signifiait elle a l'échine qui est aussi le nom de la colonne vertébrale, cela expliquait l'expérience vécu avec elle.
Cette femme, je me permet de donner son nom, il y en a plusieurs au Québec donc je garde en partie son identité. Elle se nommait Estelle Levesque. La femme que je devais retrouver se trouvait bien là. Estelle me dit simplement c'est elle et Levesque prit le sens de la vasque, le récipient.
Ici une autre clé que j'ai appris et qui consiste par un jeu de mot de modifier une lettre.
mais là ne s'arrêtait mes découverte.
Je décide d'aller rencontrer cette femme au Canada.
Notre première rencontre fut incroyable. J'avas eu l'occasion de me projeter chez elle et avait pu ressentir sa main dans la mienne. De son coté ce sont mes cheveux qu'elle avait ressenti, Or dès que j'ouvris la porte à cette femme je pris sa main et c'était bien celle que j'avais ressentie, de son coté elle toucha mes cheveux et me dit que c'est bien ceux qu'elle avait ressentis.
Nous nous vîmes trois ou quatre fois avant que je ne retourne en France.
Lors de notre deuxième rencontre c'est encore une fois une expérience des plus troublante que nous allions vivre.
Nous discutions quand elle me dit voir mon véritable aspect. Elle me dit que j'étais très grand au point de ne pas voir mon visage. Je la pris par la taille pour la lever et voir mon visage. Elle fut surpris, c'est une tête d'ibis qu'elle vit alors. Je compris aussitôt l'aspect qu'elle voyait: celui de Thot.
Dès que je la reposais au sol elle pris aussi un autre aspect: Elle se retrouvait dans le corps de Seshat, J'étais amusé de la voir jouer avec ses mains qui à présent étaient des pattes de félin. Elle avait aussi une particularité physique: ses yeux avaient des pupilles comme les chats, verticales. De plus elle écrivait de bas en haut, une particularité que l'on retrouve en Egypte. J'étais bien en présente de ma moitié, celle du couple Thot-Seshat.
Je reviens maintenant sur le becquet que j'ai transformé en Québec. Maintenant il prit aussi un nouveau sens.
Québec devint qui vient du bec: qu'est bec. Mais que trouve t-on dans le bec ? La langue des oiseaux !
C'est bien cette langue qui me guida tout au long de ma vie. La voyance reçu par cette autre femme du Québec venait de se réaliser.

Cette histoire en engendre d'autres à travers le nom des personnes rencontrées sur le chat (encore une référence au félin). Mais cette histoire est déjà riche en sens symboliques et donne un aperçu de ce langage venant du plan divin.

Chaque homme et femme a une sorte de double que souvent nous appelons âme sœur.
C'est avec elle que chacun peut réaliser son propre chemin. Une fois engagé vous devez comprendre que le respect du sexe opposé en tant qu'être divin nous ouvre à une aventure que seul notre cœur peut vous faire vivre car c'est lui votre guide. Cela me ramène au chemin du retour dans lequel la divination de la matière (axe vertical) permet d'être réalisé.
Chacun a une partie masculine et féminine en soi. Si pour la femme déjà plus complète, l'homme doit apprendre à accepter sa partie féminine. Dans un couple la femme est en accord avec cet aspect et l'homme doit apprendre de sa partenaire ce qu'il doit modifié dans sa relation avec le sexe opposé.
Ce processus va dynamiser cet aspect et permettre à l'homme de conscientiser cet aspect féminin en lui. Pour la femme cela est plus facile simplement parce qu'elle est déjà en partie androgyne et cela est du à l'origine de l'humanité. C'est pour cela que dans le tantrisme c'est elle qui initie l'homme.

L'histoire de l'humanité.
C'est lors d'une vision que me fut révélé la création de notre système solaire.
Comme je l'ai déjà dit elle est similaire à celle décrite par la Grèce antique.
C'est un soir en allant me coucher que cette vision s'imposa à moi. cela commença par une chaleur extrême dans ma poitrine, j'avais l'impression que j'allais exploser, l'énergie qui se dégageait était similaire à une réaction atomique. Puis je vis devant mes yeux la Terre Mère sous l'aspect de l'œuf primordial.
Puis je la vie se séparer en deux tout en gardant son aspect au centre, d'un coté Jupiter apparue avec de l'autre coté Mercure. Le père et le verbe. Ensuite c'est le Soleil et Saturne qui sortir de cette œuf. La lumière et les ténèbres, et enfin Mars et Vénus de la même manière sortir de ce corps central. L'aspect masculin et féminin.
En séparant les éléments et en les sortant d'elle même, elle dynamisa ces aspect en elle. Non seulement le création permit de créer ces planètes mais aussi de manifester sur la terre les différents éléments la constituant. On parle de mère car en réalité dans son aspect primordiale elle a en elle les deux aspects. Voilà pourquoi la femme tient se rôle d'initiatrice.
Une seconde vision vint à moi alors que je venais de me convertir à l'Islam. Dans mon chemin je devais réintégrer chaque religion en moi. Donc une fois converti je fus conduit dans une autre mosquée plus grande. Arrivé dans ce lieu l'appel à la prière commençait. Un homme se mit à chanter et aussitôt touché par les vibrations je fus transporté en Egypte. Devant moi je vis un couple de dieux sur une estrade et sur ma gauche je vis la grande pyramide. Elle avait un aspect différent, lumineuse ressemblant à un cristal pur, et je vis que celui-ci était bi-terminé, le bas se retrouvant dans le sol.
Puis une autre vision apparue. C'était une histoire que j'avais eu du mal à croire !
Elle me montrait un dieu venir sur terre. Avec lui il avait dans son véhicule, qui n'était autre que cette pyramide, de l'ADN venant de son lieu d'origine: Le système solaire de Sirius. Arrivé sur terre il se servit du monde animal déjà existant pour recréer l'espèce humaine à partir de cette ADN. Etant androgyne le couple que j'avais vu était ses deux aspects manifestés.
Je rejetais cette vision !
Un jour je fis l'acquisition d'un livre sur la symbolique et en le feuilletant je suis tombé sur la cosmogonie d'un peuple vivant en Afrique: les Dogons.
Je me mis à lire leur cosmogonie que même les scientifique étudie tant leur connaissance dépasse la leur au sujet du système solaire. Mais ce qui me surpris c'est que leur histoire correspondait mot pour mot à la vision que j'avais eu. Ils expliques aussi la venu de ce dieu et explique que le système solaire de Sirius possède deux planètes jumelles. Leurs dires furent approuvés par la science quand pour la première fois un chercheur aperçu ce système solaire et découvrit ces planètes. J'appris à travers leurs récit que ce dieu se nommait Amma qui donna ensuite le mot maman dans la plupart des langues. Je ne pus alors qu'accepter la vision que j'avais eu dans cette mosquée.
Je vais y rajouter quelques informations.
La vie sur terre avait bien évolué mais en ce temps les mammifères en étaient absent. Le monde avancé du monde animal était encore sous la forme des reptiles et leurs modes de reproduction passé par le processus ovipare. En réalité ceux-ci étaient comme on le retrouve de nos jours chez certaines espèces qui ne sont que femelles ayant la capacité de se reproduire sans l'apport de la semence masculine. Ceci avait l'inconvénient d'avoir un processus d'évolution. Chaque naissances ne donnant qu'une réplique de identique le l'espèce.
La suite est raconté dans la bible. Séparation des sexes permettant l'adaptation donc évolution de l'espèce mais aussi sa nécessité de passer par la mort. Vous avez aussi des plantes encore de nos jours qui possèdent les deux sexes dans leurs fleurs.
Je vis ensuite l'histoire conté dans la bible et certaine religion comme celle des grecs anciens et égyptiens.
L'histoire de Isis et Osiris.
Le dieu coupé en morceau et qu'Isis reconstruit en retrouvant ces morceaux dispersés.
Son erreur fut que l'humanité naissante ai accès à sa connaissance. Elle se retourna contre son créateur et lui fit subir ce sort. En retour de cet outrage le créateur divisa la langue originelle qui donna en premier lieu à deux formes de langues elles mêmes redivisés, c'est l'histoire de la tour de Babel. Une partie donna les langues d'origines arabes et l'autre similaire au français les langues occidentales. L'une gardant l'aspect symbolique de la connaissance et l'autre l'aspect plus littéral du langage.
Isis réussi à reconstruire le corps d'Osiris mais elle ne pu retrouver son sexe et grâce à sa magie elle lui en confectionna un nouveau. Ceci a aussi une importance dans mon propre chemin mais j'y reviendrai plus tard.

Cette particularité qui nous vient de notre origine reptilienne a fait que de nos jours encore beaucoup parle d'une espèce serpentine. Et c'est encore la raison pour laquelle la femme a encore en elle cette particularité.

Je parlerai dans le prochain post de ma propre histoire.

Fraternellement,
Thierry.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à tous les frères et sœurs de l'association,

Je vais donc vous parler de mon propre chemin.

C'est dans les années 87, 88 que je l'ai entamée. Je sentais intérieurement une force qui me poussait à m'y engager. J'ai donc commencé avec l'étude de l'astrologie rosicrucienne Max Heindel. Ensuite je continuais avec l'étude de la philosophie.
L'étude sur les centres énergétiques pris la suite.
Comme mon but au départ été de trouver le moyen de soigner efficacement les gens je me mis à étudier toutes sortes de soins. Je compris rapidement que je devais aussi m'intéresser au karma et à la réincarnation.
Mais une question se posé en moi: comment apporter mon aide si moi même n'avais pas suivie un travail personnel.
Pour travailler sur moi-même j'ai décidé de faire ma propre sadhana.
De là je me suis mis à étudier les cristaux, c'est lors d'une formation de thérapeute en Rebirth que cela s'imposa à moi. A la fin de ma formation mon centre cardiaque s'ouvrit et un immense amour déborda de mon cœur.
Mon appétit pour la connaissance été tel que je me mis à faire des séminaires comme: le corps miroir, les deux premiers degrés de Reiki et enfin un séminaire sur la réincarnation proposé par Patrick Drouot qui avait étudié les états de consciences.
Peut par un heureux hasard lorsque je suis arrivé au séminaire de Patrick Drouot le sujet avait changé. A la place c'était une exploration des centres énergétiques qui était réalisé.
Après une préparation nous voilà passant par le premier centre et en remontant nous nous trouvâmes dans le centre cardiaque.
Là aussitôt j'aperçue une déesse indienne avec plusieurs bras. J'étais face à elle quand elle me tendit un petit bol que je fus. Le liquide était délicieux et je sentis un effet incroyable sur mon être.
Cela faisait déjà plusieurs fois, alors que je me posais des questions, qu'une femme apparaissait dans mes rêve et me donner la réponse attendu.
C'est elle qui me mit aussi sur la voie, voilà ce qu'elle me dit: tu dois faire monter la moitié de ton énergie sexuelle.
C'est la raison pour laquelle le rebirth et l'étude des centres énergétiques s'imposèrent.

Je n'arrêté pas là, je me mis à utiliser des méditations que j'inventais pour ouvrir ma conscience sur les différents plans. Pour cela je poussais encore plus loin ma relation avec le monde minéral, végétal et animal.
Ils me permettaient de purifier chacun de mes corps.
En associant ce travail avec la nourriture je finis par augmenter considérablement mon énergie. L'association avec la respiration fini par m'apporter un état où je n'avais besoin que de très peu de sommeil et très peu de nourriture, les personnes me connaissant s'en inquiétaient pour moi alors que je ne m'était jamais aussi senti bien.
Le travail que je réalisais sur la réincarnation fut boosté par le travail sur la respiration. Mon centre cardiaque maintenant ouvert mes vies antérieurs remontèrent dans ma conscience.
A présent le monde autour de moi n'était plus le même. Plus clair, lumineux et je pouvais voir l'énergie autour de tous les êtres vivants. Même ma relation avec les différents plans devint plus intime. Un jour en achetant un petit cristal d'améthyste monté sur une chaine que je mis à mon cou je ressentis un très forte énergie activer encore plus mon centre cardiaque.
Me retrouvant seul pour une petite période, j'en profitais pour faire des relaxations afin de travailler sur chacun de mes organes.
Cette femme vue dans mes rêves continuait à me guider.
Un amour pour la femme et ce qu'elle représentait ne cessait de croitre, et je commençais à ressentir un corps féminin autour de moi. Il devenait de plus en plus dense, je pouvais le ressentir avec mes mains.
Puis alors que prenais un bain, je le ressentis comme mon propre corps et en le caressant j'atteins un orgasme féminin.
Le lendemain je m'installa sur le canapé de mon salon.
J'étais assis quand je vis une femme sortir de mon corps et venir se positionner sur mes jambes. M'amenant dans une relation sexuelle, elle m'amena à une éjaculation. Mais celle-ci au lieu de se produire à l'extérieur, je sentis un liquide monter dans ma colonne vertébrale pour se déverser dans mon crâne inondant mon cerveau.

Elle m'avait transformé et à présent elle se présentait à travers tous les êtres vivants.

A partir de ce moment j'étais devenu comme un médium et c'est l'aspect de Shiva qui se manifestait en moi.
Mais j'étais devenu double, ma conscience passant par mon aspect masculin et féminin suivant les heures de la journée et parfois je n'étais ni l'un ni l'autre, un troisième aspect se manifestait en moi. Je devenais comme un enfant avant la puberté.
De là je fus poussé à réintégrer les principales religions.
Je commençais par la religion chrétienne. Je pris l'initiative d'aller à une messe dans l'une des premières cathédrales à Grenoble.
en entrant je sentis le besoin d'aller m'exprimer mais je n'osais pas et attendu la fin de la messe pour aller voir le curé. Je lui demandais de me prendre en confession, il me dit ne pas avoir le temps ! J'insistais et lui dit que c'était important. Il acceptait alors et après avoir fait ma confession il me fit une bénédiction, puis il me dit: la bénédiction que je vous ais fait ne ce fait qu'aux hauts dignitaires de l'église. Je compris que j'avais reçu ce que j'attendais en réalité. Puis de là je me suis retrouvais dans une mosquée et après des évènements particuliers je fus converti à l'islam.
Quelque temps auparavant alors que je me trouvais dans un parc où se déroulait une kermesse pour l'école où mes enfants allaient mon centre coronal s'ouvrit et une énergie passa dans mon corps. J'entendis alors une voix me dire: ton nom est Raleb.
Ma femme perdant pieds à cause des expériences que je vivais voulu me faire soigner en hôpital psychiatrique. Mais le psychiatre confirma que j'étais bien sain de corps et d'esprit.
Mais mes expériences continuèrent aussitôt sorti. Je n'étais plus en sécurité chez moi et j'avais peur pour la famille, je décidais de divorcer.
Retrouvé seul je laissais les expériences s'exprimer en moi.
C'est à partir de là que j'allais passer les plus belles années de ma vie, à un tel point qu'un moment je me suis dit qu'à présent je pouvais quitter ce monde le cœur rempli d'amour. Mais en voyant les gens autour, alors que la porte était ouverte, je décidais de rester pour apporter mon aide à tous ces personnes pour qui j'avais un amour débordant.
Un deuxième chemin prit cours et à présent je subissais des transformations physiques qui m'amenèrent à ressentir en moi les douleurs physiques émotionnelles et mentales des gens autour de moi.
Mon corps était transformé pour les recevoir et les digérer pour aider mes frères et sœurs.
Ma partie féminine me guidant toujours de nombreuses expériences se manifestèrent et je reçus un ensemble d'enseignements concernant l'histoire de l'humanité. Elle me fit aussi comprendre que dorénavant un simple contact avec une personne me transformait en elle.
C'est un matin, très tôt que j'allais rencontrer un homme au café. Il avait besoin d'acheter des cigarettes et je lui proposais de le conduire avec ma voiture. Je me gare et je suis obligé de passer par le siège passager pour sortir de ma voiture. Le laissant là je décide d'aller dans une pagode à quelque pas de mon studio.
J'avais déjà rencontré les personnes vivant ici. Mais quand je croisais une femme elle me regarda étonné.
Que c'est-il passait me dit elle, vous avez l'aspect d'un homme de 53 ans! j'en avais bien une quinzaines de moins, mais le plus surprenant c'est qu'elle me dit l'âge de la personne que je venais de laissé et qui me l'avait dit.
C'est là que j'ai compris ce qui se passait en moi.
A partir de là je fus terrassé par des douleurs ne m'appartenant pas, et la médecine devint impuissante pour me soulager.
Une question restait en suspend: pourquoi cette relation avec les dieux hindous?
Je pris donc la décision de faire mon premier voyage en Inde.

J'ai simplifié mon récit et peut être pas toujours respecté la chronologie mais cela reste fidèle au chemin que j'ai vécu.

Fraternellement,
Thierry.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à tous les frères et sœurs,

Je continue avec mes expériences, j'aime raconter des histoires et celle-ci sont véridiques.
Après la première période sur le post précédent je décide de me rendre en Inde.
J'avais eu une vision et mon but été de me diriger au Cachemire.
C'est dans l'avion en faisant la connaissance d'un jeune suisse parlant français et qui avait déjà fait plusieurs voyage en Inde que je décide de le suivre. J'avais pris conscience que mon anglais n'été pas assez bon pour me lancer dans cette aventure seul.
Ce jeune homme descendait dans le sud de l'Inde, au Kerala. A l'opposé de ma destination ! Mais j'étais rassuré au moins le temps de reparler anglais et de l'améliorer.
Avant mon départ alors que je baladais dans Grenoble j'avais eu une envie folle de m'acheter du tissus rose et une paire de chaussures noires vernis. Je n'en comprenais pas la raison mais j'avais appris à écouter mes envies.

Me voilà donc dans le train qui descend dans le Kerala. Trois jours de trajet depuis Mumbai. Mais ce fut un régal.

Arrivés à Thiruvananthapuram mon compagnon prend un Rickshaw pour nous rendre dans un Ashram dans lequel il m'avait dit être un adepte d'une maitre nommée Amma.
Dès notre arrivé il se dirige vers l'accueil pour prendre une chambre. Il me dit que nous avons de la chance car Amma revient d'une tournée dans quelques minutes.
De là o nous nous trouvions j'aperçue trois statues représentant: Lakshmi, Sarasvatî et Kali. Je regardais Kali quand une très forte énergie passa en moi, comme des ondes très fortes descendaient en moi depuis mon centre coronal puis je l'entendis me dire: Bienvenu, c'est bien moi qui t'enseignait en France. Enfin je pouvais mettre un nom à ma guide.
Juste après cela les gens se ruèrent vers les barrières qui formaient le passage qu' Amma devait emprunter.
Je me retrouvais juste devant la barrière quand je la vis arriver. Quand elle fut à ma hauteur une personne m'a bousculé et pousse vers elle. J'étais gêné je me retrouvais presque dans ces bras ! Curieux je cherchais son regard et elle continua son chemin sans vraiment faire attention à moi, je compris alors que ce n'étais pas pour elle que j'étais ici mais bien pour Kali.
Je fus agréablement quand en prenant possession de mon lit je m'aperçue que j'étais à quelques mètres d'une autre statue à son effigie.

L'histoire qui suit est en relation avec le couleur bleu.

Le lendemain je vais me promener dans le village et m'assois à une chaise pour prendre un tchaï.
Une jeune femme qui revenait de la plage me jeta un regard avec un grand sourire. Je sentis aussitôt comme un lien très fort et nous passâmes un moment ensemble.
Je ne la revis que deux ou trois jour après et elle vint me voir et m'offrit une flute indienne. J'en été ravi et en me mettant en face d'elle je me suis mis à jouer quelque chose sachant que je suis nul pour jouer d'un instrument, mais curieusement mes doigts se déplaçaient seul et étant debout mes jambes se croisèrent et mon pieds gauche remonta un peu. Elle fut surprise et cria : on dirait Krishna !
Juste après je décide d'aller voir un paon enfermer dans une petite cage et je décide de lui jouer un peu de musique. Il tourna sa tête vers une fenêtre avec des barreaux. Je compris que la liberté lui manquait. Apercevant un cadenas je m'imaginai que celui-ci serait ouvert.
Je reviens le voir quelques jours plus tard en espérant qu'il était relâché.
Entre temps j'avais décidé de prendre une chambre dans le village de l'autre coté du bras de mer que l'on traversé en pirogue.
En m'approchant de la cage je vis le cadenas ouvert. Je m'approchai de la porte quand je sentis comme une morsure en le pouce et les doigts de mon pied, la douleur été forte comme un brulure. Je savais qu'il y avait des serpents un peu partout mais je ne m'en inquiéta pas et j'étais prêt à partir décident d'attendre encore un peu, peut être que l'oiseau aller être relâché sous peu. J'aperçu sur le sol une étoffe bleu, je me baissais pour la ramasser quand une énergie passa dans mon bras, j'en déduit qu'elle été pour moi et je rejoint ma chambre en sa possession.
C'est ce soir là en me recouvrant le corps de l'étoffe sur la terrasse extérieur que je me retrouvais sous la forme de Nout. ( post précédent).
Peu de temps après cet expérience je vais me promener dans le village quand je sentis mon corps changer. Je me sentais à présent femme et j'avais adopté la coutume local en ne portant qu'un dhoti. Tissus autour de la taille. Je fais aussitôt demi- tour quand un jeune indien m'aborde pour me demander du feu pour sa cigarette.
Il avait sur le nez une paire de lunettes avec des verres comme les glaces o l'on peut se voir dedans. Quand je vis mon reflet quelle surprise de me voir tout bleu !
Le soir me vint une vision: C'est ma tête que j'avais devant moi mais quelle tête !
Elle était grosse ronde et de couleur bleu, et au milieu de mon front un œil avec les paupières verticales. Le sentant en même temps sur mon front je me suis aperçu que je pouvais le bouger. Je revis cette tête sur une gravure, c'était Maha Kala.
Une femme quelques années plus tôt qui avait des dons de voyance m'avait vu sous cette aspect. Elle m'avait décrit avec un corps bleu couvert d'yeux sur tout le corps. Mais elle n'avait pas pu me dire qui était ce personnage, je sais simplement qu'après notre rencontre elle avait dit à des personnes que je connaissais que je lui faisais peur !
A présent je sentais bien mon troisième œil.

D'ailleurs je vous ai raconté l'histoire que j'ai vécu avec cette femme du Québec. Lorsque j'avais ressenti ma partie féminine revenir dans mon dos j'avais aussi vu que cela avait complété mon troisième œil comme si une partie faisait partie de cette aspect féminin et que ce n'est qu'en revenant à moi que celui-ci était complet.

Je reviens en Inde.

Peut être un jour ou deux après cette vision, j'étais sur la terrasse en regardant les gens passer.
J'aperçu une femme passer sur le chemin que surplombait la terrasse. Quand elle m'aperçu elle me fit signe de la rejoindre.
Ensemble nous nous dirigions vers sa maison.
C'était un maison très simple en bois avec un point d'eau à l'extérieur. Elle me proposa un Tchaï.
Alors que j'étais assis en attendant la boisson je vis sortir de la maison une très belle jeune femme. C'était la fille de mon hôte. Aussitôt nos regards se croisèrent et elle ne tarda pas à me proposer de faire un ballade dans la campagne voisine. Elle me dit revenir le we, elle était encore scolarisée.
Le dimanche qui arriva je me présentai chez elle. Quand elle m'aperçut elle me dit d'aller me changer et de l'attendre. Elle ne devait pas aimé ma tenue!
Je reprends le chemin du retour quand je passe devant un scooter d'un bleu saphir. Je m'en approche et vois dessus effectivement le nom Saphir, surement le modèle.
Une fois à ma chambre je me change et me mets sur la terrasse pour épier son arrivé.
Elle arrive, quelle surprise une nouvelle fois, elle a mis une robe couleur saphir.
Ensemble nous allons dans la campagne quand elle me propose si je suis intéressé de visiter une personne qui à des pierres précieuses et semi-précieuse. L'idée me plait et elle prend un chemin qui va vers une grande belle maison. J'aperçois un cheval avec une personne qui semble s'en occuper. Arrivé à sa hauteur j'entends le cheval me dire que son propriétaire, surement la personne que nous allions voir, n'était pas gentil avec lui, je compris qu'il était mal traité.
L'homme était assis à une table et deux ou trois personnes étaient aussi présentes.
Je ne pus m'empêcher dès que je fus à sa hauteur de lui dire et de le mettre en garde sur la façon dont il traitait son cheval. L'homme se sentit mal mais de suite après il nous proposa de nous assoir.
Il entra dans sa maison et en ressorti avec un petit sac. Il s'assoit et l'ouvrir: dedans se trouvaient plein de pierres de toutes les couleurs.
Je le pris et aperçu un cristal de roche qui m'attirait. Je le mis dans la paume de ma main et aussitôt sentis mon centre cardiaque chauffer. Je ne pus m'empêcher de dire à haute voix: c'est mon cœur, c'est mon cœur.
Je ne sais pas si les personnes présentes comprenaient ma remarque mais peu importe.
Je mis le cristal de coté et repris mon exploration et cette fois aperçu une pierre bleu; un saphir.
Cette fois en le mettant dans ma main c'est mon troisième œil que je sentis s'activer. Et encore une fois en m'adressant à l'homme je lui dit que c'était mon œil !
Après quelques minutes je demandais à l'homme de le monter sur une bague en argent et de la faire à la mesure du doigt de mon amie.
De retour en passant dans un champs elle ramassa une marguerite et commença à lui ôter ses pétales et à la faire tournoyer, j'avais une sensation étrange comme si cela avait un effet sur moi, j'avais presque peur qu'elle lui coupe la tête ! En la regardant je compris que Kali avait pris place en elle.

La jeune femme que j'avais rencontré et qui m'avait offert une flute est celle que je décris dans ma biographie et qu'a reconnu cette femme du Québec et la jeune indienne est celle qui m'a donné ses yeux et qui fut vu par elle. Comme si j'avais donné une image de ma partie féminine avec ces deux personnes.

D'ailleurs alors que j'étais encore dans l'ashram j'avais revu cette jeune femme aux cheveux blonds bouclés avec des yeux bleu et des lèvres pulpeuses. Nous sommes allé ensemble dans l'ashram jusqu'au temple extérieur où un immense lustre trônait au centre. Je tenue la jeune femme avec ma main gauche. En nous approchant du lustre ma main droite présenta ma paume vers le lustre et je sentis une forte énergie en sortir.
C'est là que je compris que cette jeune allemande dont le prénom était Pamela était ma peau: Pamela signifiant pour moi: Ma peau, mais aussi paume est là.
Je n'ai pas cette fois-ci fait le rapprochement avec la langue des oiseaux mais il y a plein d'exemple.

Je continuerais en vous parlant d'Ayyapan (dieu particulier du sud de l'Inde et dont les pèlerinages et par son ampleur le second après la Mecque.

Fraternellement,
Thierry.
Réponse acceptée Pending Moderation
bonjour Thierry
merci pour retour d'experience :)
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour Nathalie,

merci encore :)
Je vais rajouter une histoire ou deux
Bon week end.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à tous les frères et sœurs,

Depuis mon arrivé en Inde je suis ravi, non seulement j'ai retrouvé mes racines et mon peuple mais de plus certaines expériences m'ont permis de comprendre comment je fonctionnais.

Ce jour là je me dirigeais vers la plage à quelques dizaines de mètres de l'ashram.
Je vis sortir de l'eau un homme extrêmement beau, Il avait une carrure impressionnante, il avait sur le corps quelques tatouages qui sur sa beau bronzer le rendez encore plus surprenant. En moi je voyais là une incarnation du dieu Mars. Au fur et à mesure qu'il venait dans ma direction je sentais une très forte énergie émaner de lui.
Quand il arriva à ma hauteur je m'adressai à lui et lui dis combien il m'impressionnait et que je voyait en lui ce dieu de la guerre. Il me remercie et sans tarder me proposa de venir avec lui dans un lieu sacré non loin de l'ashram en scooter.
Cela me permettait aussi de visiter d'autre lieux dans cette magnifique région.
Je n'ai même pas eu le temps de prendre un peu d'argent, il était déjà prêt à partir. Il me dit que ce n'était pas un problème pour l'argent, il en avait.

Quelques années auparavant j'avais fait un drôle de rêve. J'avais un corps immense comme un géant et j'assistais à une poursuite. Trois homme en traqué un. Je vis cet homme se réfugier dans une vielle maison en ruine. J'intervint en faisant fuir les trois hommes qui le cherchaient.
Puis rejoignant l'homme en fuite je lui mit une bonne gifle ! Et lui dis de changer afin de ne plus s'attirer d'ennuis. Il me remercia pour mon aide et comprit mon geste.

Durant le trajet nous faisons une pause. Il m'avoua faire partie de la mafia, il était Italien.
Puis il me raconta une histoire qui était le reflet du rêve que j'avais fait. Cette rencontre n'était pas un hasard.
Nous reprîmes la route. En traversant les villages il prenait un air supérieur sur son scooter gonflant le torse déjà impressionnant.
Je me sentais gêné devant sa façon d'agir.
Une queue se manifesta entre mes jambes puis munie d'un dard comme le scorpion elle le piqua à mi hauteur de son dos, il sentie la piqure et réagit émettant un son et en se cabrant.
En arrivant à destination, il me déposa près d'un bassin où les indiens venaient faire leur ablution.
Puis il me dit aller voir une personne et me dit qu'il reviendrait d'ici un jour où deux.
Je passais mon temps à visiter ce lieu sacré nommé Varkala.
Un jour alors que je m'étais allongé au bord de la mer, une envie de m'enterrer dans le sable me titillait.
Je me suis endormi un moment et à mon réveil j'allais me rincer dans l'eau.
J'allais me diriger vers les restaurants pour prendre un tchai quand un indien me barra le chemin. Puis il leva son dhoti pour m'exhiber son sexe ! Je ne comprenais pas son geste et le fuis aussitôt.
Comme cet homme je n'avais autour de la taille qu'un dhoti.
Je vais m'installer sur une terrasse d'un café restaurant juste au bord de la barrière qui nous séparait d'un bord de mer.
Je pensais à ce qui venait de passer quand un femme indienne passa devant moi. Elle me lança un regard furieux et m'insultât en malayalam ( langue du Kerala). Je ne comprenais pas sa réaction ! En même temps qu'elle exprimait sa colère contre moi elle désignait mon torse nu, puis elle posa de l'argent sur la table tout en insistant sur ma tenue. Je n'étais pas seul habillé comme cela mais je compris sa réaction. Cette femme voyait mon aspect féminin et mes seins nus. Je quittais les lieux pour mettre une chemise.
Le lendemain je décide de m'offrir des bijoux, je voulais mettre en valeur mon aspect féminin que je savais maintenant visible autant que je me sentais femme.
En passant devant une bijouterie j'entre et m'offre quelques bijoux en argent et un collier avec un pendentif où était sertie une Alexandrite. (Pierre qui change de couleur en fonction de la lumière) Celle-ci était verte et devenait rouge.
Ravie de mettre en valeur mon aspect féminin je reprend le chemin vers le bassin où j'avais passé la nuit. Je n'ai pas fait quelque mettre que je me retrouvais assailli par plusieurs femmes me réclamant mes bijoux !
Puis arrivant enfin au bassin j'aperçu une femme faisant la manche. Je m'approchais d'elle quand elle vue mon pendentif. Donne le moi en le saisissant me dit elle. Je lui proposais de l'argent mais c'était mon collier qu'elle voulait. Je fini par lui donnait et fuis le lieu. Le lendemain je retourne voir la femme en espérant récupérer mon collier. Mais elle me regarda d'un air surpris et me dit: ce n'est pas toi qui me l'a donné, et elle me décrit l'italien avec qui j'étais venu ici !!! Pas possible il était ailleurs.
Voyant que je ne pourrais pas le récupérer je lui demandais de me le faire voir et je le plaçais devant mon front.
Une énergie entra depuis ce lieu dans ma tête et je me retrouvais comme dans un circuit imprimé, un peu comme dans le film Tron pour ceux qui connaissent, et je fis un voyage dans cette univers.
Ensuite j'ai rendu le collier à la femme content au moins d'avoir pu vivre cette expérience.
Après encore une nuit au matin j'aperçus mon compagnon italien.
Puis il me raconta qu'il avait eu des problèmes la veille. Il avait achetait des souvenir qu'il lui ont été volé !
Je comprenais enfin ma mésaventure.
Avant de retourner à l'ashram il me proposa de passer un moment sur une plage un peu isolée.
Il y retrouva une amie à lui. Je m'allongeais à coté d'eux.
Il y avait deux couples sur cette plage.
L'un des deux hommes en passant devant moi me regarda comme s'il voyait une femme les seins nus.
Amusais et enfin comprenant ce qu'il se passait j'allais prendre un bain en me dandinant.
J'éclatais de rire en voyant les deux hommes aller à l'eau pour me mater.

La veille j'avais passé ma dernière journée en compagnie de Pamela qui avec une amie avait décidait aussi de venir ici.
Elles devaient aussi repartir à l'ashram le lendemain.
Après avoir passé un bon moment en leur compagnie je leur fis mes salutations espérant la revoir bientôt.
Dès que je pris le chemin vers le bassin je sentie autour de moi le corps de Pamela comme étant le mien à présent et sur mon visage sa petite mou où son petit nez de retroussait s'exprima sur mon visage.
Depuis ce jour lorsqu'un de mes aspects féminin s'exprime en moi sa petite moue réapparait sur mon visage.

Nous sommes sur le retour avec l'italien.
Arrivé devant l'ashram de nombreuses personnes viennent à sa rencontre surprises, l'une d'elle m'ayant vu arriver avec lui me dit: mais que lui est-il arrivé ? il n'est plus le même !

La piqure dans le dos la changé et quelques jours passent quand je vais une nouvelle fois la sentir entre mes jambes.
Je me promenais dans l'ashram discutant ça et là avec les occidentaux nombreux ici.
J'aperçu une femme assise avec un bandage sur le bas de son mollet droit.
Je l'avais déjà rencontré, et en m'accroupissant je lui demande ce qui se passe. Elle m'explique qu'elle à une infection. En Inde une petite infection peu très vite être un gros problème à cause de la chaleur et l'humidité.
Alors qu'elle m'expliquait son problème je senti ma queue se manifester. Elle lança un cri quand elle senti une piqure sur son infection.
Je ne lui dis rien sachant que c'était ma queue qui avait provoqué cette douleur.
Le lendemain je la revois avec un grand sourire. Elle vint me voir et me dit: c'est un miracle je n'ai plus rien !

Pour l'histoire, avant mon premier voyage au Kerala j'avais manifesté en moi différents dieux égyptiens et surtout la déesse Serket, déesse scorpion qui est aussi une guérisseuse...


Fraternellement
Thierry.








Je passais
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à vous tous mes frères et soeurs,

Pour clore ce post et pour donner un sens à mes histoires que je sais très difficilement crédibles, je vous joint le témoignage de cette femme qui m'a accompagné lors de mon dernier voyage au Népal.
Rencontrée au Népal cette française parle de tout ce qu'elle a vécu durant les deux ou trois années qu'elle a partagé à mes cotés. Elle a bien voulu, alors que cela aurait pu aussi lui nuire dans ce monde où seul la science de l'homme n'a court, écrire son témoignage.

Pour ma part mon rôle ne s'arrête pas en discussion ici. La souffrance que je subis, car mon coeur n'est autre que la Terre qui est aussi bien ma mère que ma soeur et aussi ma fille, doit prendre fin. C'est son souhait et je me suis engagé à lui apporter tout mon aide, ici où ailleurs car en réalité je suis déjà en chacun sur toute la planète et dans tous les plans de la manifestation. Seul ceux qui ont ouvert le coeur peuvent en témoigner.

Témoignage de Marie:

J’ai écrit ces quelques pages pour mon ami Thierry et pour vous raconter ce que j’ai vécu depuis la lecture de son livre suite à notre rencontre. Je veux partager le bien-être et l’amour qu’il a su me donner.
Je l’ai rencontré au mois d’octobre 2016 au Népal. C’est lors de cette rencontre qu’il m’a parlait de son livre que j’ai lu aussitôt et qui m’a énormément intéressé. Un déclic s’est produit comme si, là, était ce que je recherchais : la paix, la foi et l’amour. J’ai eu de nombreuses questions lors de sa lecture, mais à chaque fois il me donnait des explications claires qui me réconfortaient sur la confiance que j’avais en lui Je sais que j’ai encore beaucoup de travail à faire, mais je sens que son amour et là pour m’aider et je me sens soutenu par ses épaules. Je le redis son livre fut comme la clé qui lui a permis de m’apporter son aide tout au long de sa lecture.
J'ai ressenti cet Amour à travers lui la présence de notre mère la terre. Je veux partager tout cela avec vous.

Je m'aperçois que la respiration que m'a enseigné mon ami Thierry a pris beaucoup d'importance pour moi aujourd'hui alors qu'avant je n'y aurais attaché aucune importance. Dorénavant je ne la fais pas tous les jours sauf quand j'en sens le besoin.
Quand je fais le vide autour de moi et que je me concentre sur mon centre cardiaque, à travers lui une force immense envahie mon corps à tel point que je ressens comme un dédoublement dans mon corps comme si nous étions deux, moi et lui.
Aujourd’hui, c'est vrai, mon ami Thierry me guide dans ses pas et où que je sois sa présence est toujours là. Je sais que cette rencontre avec mon Ami m'a apportée que des choses positives et que l'Amour qu'il m'a donné, à travers moi je le retransmets autour de moi.
Ce chemin que j'ai décidé de prendre, Thierry me donne la force de le continuer.

De retour en France il a continué à m’aider.
Le 26 décembre 2016, je suis prise de diarrhée, huit jours ! Le 30 décembre je fais des examens. Quatre jours après les résultats arrivent : aucun virus, microbe ou germe. Thierry m’avait dit de ne pas m’inquiéter, il m’avait expliqué que dès mon retour je serais sujette à des douleurs appartenant au gens qui m’entourent.

Le 7 janvier 2017, une grosse douleur sur le côté droit ! Je passe une échographie et résultat j’ai des graviers dans les reins. Le lendemain soir, je fais la respiration qu’il m’a apprise. Après un court moment, je sens sur le côté comme une bulle d’air qui finit par disparaitre. Après cela plus aucune douleur. Nouvel examen ; je n’ai plus rien, plus aucun gravier !

Le 12 janvier. Ce soir-là je fais la respiration quand je ressens une force m’envahir, j’ai la sensation de ne plus être seule dans mon corps, je me sens en sécurité, protégée.

Mercredi 18 janvier. Il est 1h45 du matin, je ne dors pas. Je ne suis pas fatiguée, j’en profite pour faire la respiration. En faisant monter ma respiration vers les épaules, je suis envahie par une forte chaleur. Mes mains étant froides je l’ai ai ramenées sur mes épaules et très vite tout mon corps jusqu’au bout des doigts. Alors que j’allais m’endormir je sentis une sensation au niveau des cervicales jusqu’à 15 à 20 cm en dessous. Je pensais à une souris dans mon lit ! Mais rien. Je me rendors et quelques minutes plus tard, la sensation d’un serpent qui monte le long de ma colonne vertébrale me réveille à nouveau. Je le sens maintenant jusque dans la chevelure. Tout mon corps est envahi d’une chaleur, j’ai ensuite passé une très bonne nuit.

Le 23 janvier, je rentre de mon club photo vers 22h40. Il fait assez froid dans la chambre où je dors : 11° depuis quelques jours. Je ne ressens plus le froid depuis quelques jours, mais ce soir-là, j’étais gelée et je n’arrivais pas à me réchauffer. Recroquevillée comme un fœtus impossible de dormir ! De plus pas sommeil et depuis 5h du matin toutes les trois quart d’heure je dois aller aux toilettes. J’ai aussi une douleur dans le bras droit. Mon ami Thierry m’envoie un message. Je m’assoupie enfin. A 7h40, je me lève, plus froid ni aucune douleur dans le bras, Je n’ai aucune fatigue. Après un appel téléphonique avec mon ami je comprends son intervention.

Le 31 janvier. La journée est mouvementée. Panne de voiture ! Ensuite c’est mon chien Marcus qui est accidenté. I saigne énormément de son œil gauche. Je le nettoie et le désinfecte. Mais ensuite il ne veut plus que je le touche, il me montre les crocs ! Je suis inquiète, j’ai la sensation qu’il a une gêne et qu’il a du mal à salivé comme si le sang maintenant coulait dans sa gorge. Mon ami étant dans l’avion qui le ramène en France je ne peux pas l’appeler. Je me couche assez tard n’ayant pas sommeil. Vers 1h du matin je me détends avec la respiration. D’habitude je m’endors très rapidement mais ce soir j’avale deux fois de travers ma salive et j’ai du mal à reprendre ma respiration, je panique. Je reprends ma respiration et me fais comme un massage cardiaque. Cela m’a soulagé et une demi-heure après je recommence. Je ressens une chaleur m’envahir et je m’endors d’un sommeil profond. Le lendemain matin mon chien Marcus vient me voir il allait beaucoup mieux. J’ai compris lors d’une discussion avec Thierry qu’il était intervenu pour mon chien et qu’à travers moi il l’avait aidé. Il m’a expliqué une nouvelle fois qu’à travers moi il agissait sur les personnes et en l’occurrence les animaux qui avaient des problèmes.

Ce jour du 9 février allait encore une fois se reproduire une étrange histoire.
Je voulais prendre des nouvelles de mon ami, mais des douleurs au ventre m’en empêchèrent. Elles s’arrêtaient puis recommençaient à nouveau. Jusqu’à deux heures du matin les douleurs réapparaissaient par cycle pour enfin disparaître. Le lendemain mon ami m’apprenait que sa fille avait accouché d’un petit garçon, j’ai compris encore une fois le lien qu’il y avait avec mon ami et les personnes qui l’entourent aussi !
Depuis notre rencontre je me suis aperçu que son livre inspire mes expériences autant que son contact. J’ai la sensation de vivre ce qu’il a écrit et ma vie a complétement été transformée, je me sens libérée.
Mercredi 15 février. Cette fois-ci encore je vais ‘apercevoir du lien très étroit qui m’unit à mon ami. Je suis prise de douleur d’estomac sans aucune raison. Puis une envie de lait m’envahie. Je bois plusieurs bouteilles de Yop et effectivement la douleur disparait. C’est lors d’une discussion téléphonique que j’apprends que mon ami a eu le même problème au même moment. Mais il m’explique que cala était dû à son petit-fils. Je suis maintenant persuadée que nous ne faisons plus qu’un !
Cette unité a développé en moi ce même don d’empathie que mon ami et ce jour du 13 mars je vais en avoir confirmation.
Cela fait plusieurs jours que je n’ai pas le moral, de plus j’ai une douleur dans la poitrine. J’appelle mon amie de Poitiers. Elle m’apprend qu’elle aussi déprime depuis plusieurs jours car elle a des douleurs dans la poitrine ! Oui cela venait d’elle et après cet appel alors que le problème de mon amie lui avait déjà causé des problèmes auparavant, depuis cet appel elle n’a plus rien. Non seulement j’ai maintenant ce don d’empathie mais de plus celui-ci me permet de guérir les gens.

Le jeudi 9 Mars, mon ami se fait enlevé une dent, le matin je me lève mal en point. Après discussion avec mon amie maintenant je suis convaincu que depuis notre rencontre nous ne faisons plus qu’un avec lui. J’ai bien vu aussi qu’il ressent même les personnes autour de moi alors que je suis très lui de lui.

Le jeudi 16 Mars 2017. Ayant eu à quelques reprises dans la journée la migraine, je ne tarde pas à aller me coucher vers 21h40. Avant de dormir je décide de faire les exercices sur la respiration. Cela a duré entre 20 et 25 minutes. Mon corps était devenu apaisé, détendu. Je me sentais complétement vide, puis, au niveau du crâne apparue un drôle de sensation. C’est comme si mes cheveux se dressaient sur ma tête, c’était plus exactement comme si des épines sortaient d’elle. Quand cela se termina une sensation apparue dans ma poitrine pour descendre dans mon ventre. Pendant 5 bonnes minutes je sentis comme des grondements et ensuite plus rien, mon corps redevint léger inexplicable. Vers 4h40, je me suis réveillée avec la sensation que mon intérieur était à présent pur. J’ai trouvé ce que je cherchais depuis longtemps et cela grâce à mon ami. Je me sentais perdue et il m’a aidé à me retrouver.

Mercredi 22Mars 2017.
Ce jour-là je vais à une exposition de photo à laquelle je participe. En fin de journée je ressens à nouveau une forte migraine qui passe assez rapidement. Vers 22h je file me coucher.ma journée fut très belle est enrichissante mais assez fatigante et je mets mes maux de tête sur cet état. Je refais la respiration que m’a enseignée Thierry et m’endors aussitôt. Vers 2 heures du matin je suis réveillée par une sensation étrange. Sur le côté de ma cuisse, sur environ 15 cm je sens des ondulations comme un serpent qui se déplace ou peut-être des ondulations ! Après 15mn cela s’arrêta et je retrouvais le sommeil. Le lendemain les sensations sont réapparues, elles durèrent moins longtemps et tout rentra dans l’ordre.

Même si la plupart de mes expériences sont pour moi invraisemblable, à travers son autobiographie aussi bien que nos échanges, Thierry a toujours su m’en expliquer le sens.
Pour faire mes exercices correctement, je prends le livre de mon ami (le chemin vers le mariage mystique) et avant de l'ouvrir, une très forte énergie passe à travers moi, car avec lui : un phénomène c'est produit : nous sommes toujours en connexion. Cela se manifeste par des ondulations dans mes chevilles, un serpent qui se déplace, longeant ma colonne vertébrale. Cela produit une très forte chaleur dans le dos, ceci se produit tous les jours.

Je poursuis mes exercices et j'ai toujours sa présence à mes côtes comme une mère qui veille sur son enfant.
Une fois mes exercices terminés mon corps retrouve un apaisement profond et dans mon cœur un léger sourire manifeste ma joie d'avoir atteint le bonheur et L'Amour. Tous ces ressentis que j'ai à travers Thierry, je souhaite pouvoir les partager avec vous.

Le 31 Mars 2017 je quitte Poitiers pour me rendre à Grenoble.
J’ai passé quelques jours à Grenoble pour voir mon ami Thierry. Nous avons eu beaucoup d’échanges et mon corps a retrouvé un tel apaisement intérieur et je ne ressentais plus aucune fatigue.
Un soir mon ami s’endormie alors que je ne trouvais pas le sommeil. Sans le réveiller je me suis tournée vers lui et là je n’en n’ai pas cru mes yeux !
J’avais à mes côtés une femme. Ses cheveux avaient la même couleur que ceux de Thierry mais sa coupe était différente. Son visage avait les traits très fins, il n’y avait plus de barbe, c’était le visage d’une femme !
Je me suis alors retournée doucement pour ne pas « la » réveiller. Je me suis ensuite frotté les yeux et pour confirmer ma vision je me suis assise face à « elle ». Oui ! Je suis bien en face d’une femme qui dort profondément ; je n’avais plus de doute !
J’ai fini par m’endormir. A mon réveil mon ami était levé, je l’ai regardé bizarrement toujours surprise de ce que j’avais vu cette nuit, mais ce matin c’était bien « lui ».

Les exercices que je pratique encore aujourd'hui par l'intermédiaire de mon ami Thierry et de son livre me sont d'un grand réconfort spirituel. La vie pour moi a pris une grande importance. J'avais pris conscience que j'avais besoin d'aide, Thierry c'est trouvait sur mon chemin. Nous avons longuement discuté et je lui ai fait confiance. Ce que me transmet Thierry demande beaucoup d'attention. Je travaille sur moi-même et sur mes pensées intérieures comme bien d'autres choses : La nourriture, la marche, le partage (aider son prochain), mais cela se fait sans effort car c'est fait avec tout son cœur et son Amour comme il a su me donner le sien.

Voici enfin quelques faits dont j’ai été témoin en sa présence.
Lorsque nous étions au Népal avec lui, des choses incroyables se sont passées. Nous étions à PHOKARA lorsque nous marchions sur les trottoirs à chaque pas qu'il faisait, scintillaient des pépites d'argent sous ses pieds, c'était magique.
Un autre jour le long du lac sacré il me parle de sagittaire l'homme cheval et quand j'ai vu cette personne son cheval était noir et quelques secondes après il me dit regarde, il repasse et son cheval est devenu blanc incroyable.
J'ai remarquée aussi que lorsque les chiens, les vaches, passaient à côté ou face à lui Ils se prosternaient, les vaches lui lécher les mains il les remercier et les animaux partaient et là il me dit (quand un animal vient à toi tu le respecte et là c'était les animaux qui venaient à lui)
Je me trouvais seule à Thamel chez mon bijoutier et un chien est arrivé devant moi, il s’est mis les 2 pattes de devant comme à genoux et il n'a pas bougé tant que je ne lui ai pas dit de se lever le bijoutier était abasourdi.
Un autre jour mon Ami me dit : tu vas voir ce chien va se transformer en cochon (je vous assure j'ai vu de mes propres yeux, il n’avait plus de poil, sa peau devenue comme celle d’un cochon, la queue en tire- bouchon et le museau commençait à se transformer, il devenait un cochon.

Il a redonné vie à un papillon en le réchauffant dans ses mains ensuite il l'a donné à un Népalais qui l'a vu faire et il lui a dit de le relâché après.

Nous devions allés en Inde, il me pose la question : Tu veux aller en Inde ? Je lui ai répondu pourquoi pas !!! Et il me dit : il va se passer des catastrophes donc pour l' instant on va attendre et quelques jours plus tard ils annonçaient une violente tempête de sable en Inde (130 kms /h 119 mors et 48h après s’est abattu des grêlons
50 morts)

J’étais en France et lui au Népal quand j'ai eu une conversation où il me disait que la France allait se trouvait dans le froid, je peux vous dire que mon billet d'avion était pris 2 mois à l' avance. Je suis montée à Paris et 2 jours avant de partir la neige était fondue. J'avais peur de ne pas décollé
Je suis partie pour Le Népal le 21 Mars jusqu' au 14 juin et là aussi il me dit : il va y avoir de grosses intempéries en France et de gros dégâts par les orages tempêtes et pluies, effectivement cela se produisit.
C’est une personne qui pour moi m'a parmi de voir que notre planète se dégrade de plus en plus et qu’il faut prendre soin d'elle et que chacun se sente responsable de ce qu'il doit faire pour la sauver, s’il n'est pas trop tard !!

Merci à toi mon cœur, merci Shiva Shakti.
Marie.

Fraternellement
Thierry.
Réponse acceptée Pending Moderation
merci pour ce partage Thierry, c'est une tres belle histoire de vie
  • Page :
  • 1


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.